Santé

Risques d'engelure chez les enfants

Le froid sera mordant tout le weekend au Québec, alors ces précautions pour prévenir les engelures sont particulièrement importantes avant de sortir profiter de la journée!

Les doigts et les orteils qui élancent, les joues, le nez et les oreilles qui tournent au rouge vif sont les premiers signes indiquant qu'une engelure se prépare et qu'il est temps de rentrer au chaud.

Les jeunes enfants sont plus susceptibles de souffrir d'engelures que les adultes. Les morsures du vent sont particulièrement dangereuses. Ayant une plus grande surface corporelle en proportion de leur poids que les adultes, les enfants perdent plus rapidement de la chaleur par la peau. De plus, ils ne sont pas encore suffisamment matures pour juger des symptômes avant-coureurs alors qu'ils s'amusent follement dans la neige. C'est pourquoi les parents doivent être vigilants et surveiller de près les joues rouges, les oreilles et le nez de leurs enfants quand le mercure descend sous les -20 degrés Celsius.

Les engelures surviennent surtout aux extrémités du corps, comme les doigts, les pieds, le nez, les oreilles et les joues, où la circulation sanguine est moins efficace. Dans un premier temps, la peau est rouge, elle picote, brûle et devient graduellement engourdie. Ensuite apparaissent des zones marbrées, voire blafardes, qui, à mesure que le temps passe, deviennent insensibles. Comme une brûlure, une engelure sérieuse peut provoquer en phase tardive de l'enflure et des ampoules.

« Quand la peau devient blanche ou si l'enfant se plaint de douleurs aux oreilles, aux joues ou au nez, il faut rapidement rentrer se réchauffer, quitte à retourner à l'extérieur plus tard », prévient le Dr Dominic Chalut, urgentologue pédiatrique à l'Hôpital de Montréal pour enfants.

On recommande de réchauffer la peau gelée lentement, idéalement avec la chaleur corporelle, en apposant par exemple les parties gelées sur les régions du corps les plus chaudes, comme les mains, si elles sont chaudes, l'estomac, les aisselles ou l'entrecuisse. « Le réchauffement doit être doux et progressif. Un réchauffement trop brusque risque d'endommager les tissus », précise la Dre Danielle Marcoux, dermatologue à l'Hôpital Sainte-Justine.

Il ne faut surtout pas frotter, frictionner ou faire des massages violents, soulignent tous les spécialistes. « On a parfois tendance à frotter les engelures dans le but de les réchauffer. Il faut éviter de telles manipulations », insiste le Dr Chalut, avant d'expliquer que lorsque les tissus gèlent, des cristaux de glace se forment entre les cellules. « Il faut laisser fondre ces cristaux de glace de façon passive sans appliquer trop de pression. Car en frottant la peau, les cristaux risquent d'endommager les tissus mous de soutien. Si vous vous réchauffez près d'un feu de bois, évitez de trop vous en approcher pour ne pas vous brûler. Quand les engelures sont avancées, il y a inhibition de la sensation, la personne pourra alors ne pas percevoir la chaleur », prévient le Dr Chalut, qui suggère d'appliquer des compresses d'eau tiède sur la peau gelée et de faire tremper les mains et les pieds gelés dans un bol d'eau tiède. La Dre Marcoux déconseille pour sa part les coussins chauffants et les bouillottes d'eau chaude.

Si au bout de 30 minutes de réchauffement la peau semble vouloir noircir, il faudra se rendre à l'urgence ou consulter immédiatement un médecin, car il pourrait y avoir une perte de tissu.

Il y aura fort probablement recouvrement complet des sensations et des tissus, si, au moment où on découvre l'engelure, la personne a toujours quelques sensations, tels des engourdissements, explique la Dre Marcoux, avant de préciser que tout dépend du degré de sensation perçue par la personne. « Si les sensations sont devenues à peine perceptibles, il pourra subsister après plusieurs semaines quelques séquelles discrètes. Si l'engelure est superficielle, il pourra subsister une plus grande sensibilité au froid pour quelque temps. » Les engelures graves, équivalant à des brûlures au deuxième ou troisième degré, qui nécessitent une amputation sont très rares chez les enfants, précise le Dr Chalut.

Prévention

Il n'y a qu'une façon de prévenir les engelures : il s'agit de s'habiller chaudement en enfilant plusieurs couches de vêtements, dont des sous-vêtements isolants. Les vêtements ne doivent pas être trop serrés pour ne pas entraver la circulation sanguine, et les couches extérieures doivent être autant que possible imperméables. Les mitaines imperméables sont préférables aux gants. Le bonnet doit couvrir complètement les oreilles. On peut aussi protéger le visage à l'aide d'un collet tube ou d'une cagoule.

Il est important de retirer les vêtements mouillés dès que possible, car ils accroissent les pertes de chaleur. S'il fait très froid, il est recommandé de bouger plutôt que de rester caché dans un igloo, de prendre fréquemment des pauses dans un endroit chauffé, de réduire la durée des sorties à l'extérieur et d'évaluer fréquemment l'état de la peau et des extrémités des enfants.

Les mêmes précautions doivent être prises avec les adultes, « à la différence que ceux-ci sont censés avoir un meilleur jugement et être en mesure de reconnaître les engelures, ainsi que d'y remédier rapidement en rentrant au chaud », fait remarquer le Dr Chalut.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 16 – Charlotte et Charlie

À gagner: une carte-cadeau Charlotte et Charlie

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires