Santé

Les tests d’allergie

À quel âge peut-on passer un test d’allergie et comment ce test se déroule-t-il? Nous avons posé nos questions au Dr Jacques Hébert, allergologue au Centre de recherche appliquée en allergie de Québec.

Quels sont les premiers signes d’une allergie, chez le bébé ou l’enfant?

Une allergie peut se manifester de plusieurs façons. Dans le cas d’une allergie alimentaire, par exemple, l’enfant pourrait avoir des symptômes cutanés (eczéma, urticaire, plaques rouges), digestifs (vomissements, diarrhée à répétition, constipation tenace) ou respiratoires (asthme, difficultés à respirer, enflure des lèvres, de la langue et de la gorge). Les jeunes bébés peuvent être irritables et pleurer beaucoup. Dans le cas d’une allergie respiratoire, votre enfant pourrait avoir le nez qui pique et qui coule (sécrétions liquides, sans fièvre). Les larmoiements et les démangeaisons, les éternuements sont aussi courants.

Les signes avant-coureurs ainsi que la gravité et l’intensité des symptômes peuvent varier d’un enfant à l’autre, et parfois d’une crise à l’autre chez le même enfant.

À partir de quel âge peut-on amener son enfant consulter un allergologue?

Il n’y a pas d’âge, puisque le test d’allergie est aussi efficace chez un enfant de deux semaines que chez un adulte. Dès qu’il y a un doute d’allergie, il est donc tout indiqué de faire passer un test d’allergie à son enfant. Plus l’intervention est rapide, plus on évite les souffrances et les complications.

Est-il possible de prédire une allergie?

Non, même si l’hérédité a un rôle à jouer : en effet, lorsqu’un membre de la famille (parents, frère ou sœur) est atteint d’une forme d’allergie, le risque que l’enfant développe une allergie augmente. L’environnement a aussi un rôle à jouer. Pour les allergies alimentaires, un retard dans l’introduction d’un aliment pourrait aussi être en cause.

Existe-t-il plusieurs façons de tester pour les allergies?

Dans la grande majorité des cas, on procède à des tests cutanés. Il est aussi possible de faire passer un test sanguin.

Comment se déroule le test?

Le médecin avise et explique à l’enfant ce qu’il va faire pour bien le préparer. Tout au long du déroulement du test cutané (petites piqures), le médecin parle à l’enfant et lui demande de le regarder dans les yeux. Le médecin dépose des gouttes sur les bras de l’enfant et ensuite fait les piqures pour que les gouttes entrent dans la peau, avec une aiguille stérile. Ces petites piqures ressemblent à une piqure d’insecte. Cela n’est pas douloureux. Par la suite, l’enfant doit attendre une trentaine de minutes pour ainsi voir s’il y a des réactions. Lorsqu’il y a une réaction, nous pouvons voir de l’enflure, une rougeur ou une démangeaison sur le bras : le test est alors considéré comme positif. S’il n’y a pas de réaction, il est négatif.

Pendant l’attente, les bras de l’enfant peuvent lui piquer un peu, mais celui-ci ne doit pas se gratter. Après une demi-heure, le médecin revoit l’enfant et mesure les enflures : il déterminera ainsi s’il y a allergie ou non. Suite au diagnostic, le médecin explique la médication et les traitements prescrits, s’il y a lieu.

Est-il nécessaire de faire plusieurs tests?

Il faut faire un test par élément à tester. Certaines allergies demandent une révision et, selon la condition, il est possible de refaire les tests une fois par année.

Est-ce que l’enfant peut avoir une forte réaction allergique suite à ce test?

Non. La réaction, de nature cutanée, restera localisée à l’endroit où le test a été fait.

Est-ce que les résultats sont fiables à 100 %?

On estime la valeur prédictive positive à 50 % : il arrive donc qu’un test qui se voulait positif se révèle négatif, lors d’un examen ultérieur. Cependant, la valeur négative d’un test est de 97 % : un résultat négatif est donc très fiable.

Est-ce les résultats sont définitifs?

Les tests sont une photo ponctuelle de la situation : celle-ci peut évoluer. En effet, on ne naît pas allergique, et les allergies peuvent se développer et changer, à tout âge.

Est-il possible de « guérir » une allergie?

Il arrive qu’une allergie disparaisse, comme certaines allergies alimentaires déclenchées en très jeune âge. Les allergies aux protéines bovines, par exemple, ont tendance à disparaître après l’âge de 1 an.

Bref, si nous croyons que notre enfant souffre d’une allergie, quelles sont les étapes à suivre?

Pour conclure à une allergie alimentaire, il faut tout d’abord identifier l’allergie et la prouver par des tests, avec un médecin. Grâce à un diagnostic médical, il est alors possible d’exclure d’autres problèmes de santé qui pourraient se manifester par des symptômes semblables, comme les intolérances alimentaires. Lorsque l’allergie est identifiée, on traite selon les recommandations de l’allergologue ou du médecin. Il faut effectuer un contrôle de l’environnement et éliminer les allergènes présents dans la maison (chat, poussière, acariens…) Pour les aliments, on en évite la consommation.

Est-ce que les tests d’allergies sont couverts par la Régie?

Oui.

Merci au Dr Jacques Hébert, allergologue au Centre de recherche appliquée en allergie de Québec, d’avoir répondu à nos questions! Vous pouvez le consulter au 2590 boulevard Laurier, à Québec, 418-659-7741

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires