Santé

Le déficit de l'attention (TDAH)

Comment ces enfants vivent avec un déficit de l'attention?

Comme le diagnostic est vers l'âge de 7 ans, il est donc important d'en parler avec votre enfant, de lui expliquer que ce qui se passe dans sa tête n'est pas de sa faute, que c'est son système de filtrage dans son cerveau qui fait défaut. Les auteures Quinn et Stern nous proposent une façon amusante d'expliquer à l'enfant ce qu'est un TDAH, tout en préservant l'estime de soi.

Mettre les freins
Imagine une voiture sport rouge toute brillante, attrayante, roulant autour d'une piste.
Elle dévale les bouts droits, accélère dans les virages, stable, collée à la route, le moteur s'emballe...
Mais... elle n'a pas de freins.
Elle ne peut pas s'arrêter quand le conducteur le veut.
Elle ne peut pas ralentir à une vitesse plus sûre.
Elle peut sortir de la piste ou même avoir un accident.
Elle aura certainement du mal à prouver à tout le monde de quoi elle est réellement capable.
Si tu as un TDAH, tu peux ressembler à cette voiture de course.
Tu as un bon moteur (le pouvoir de penser) et un bon corps solide, mais pas de freins.

Ces enfants peuvent se sentir rejetés et jugés négativement. Ils vivent beaucoup d'échecs dans tout ce qu'ils entreprennent. Ils ont souvent de faibles résultats scolaires et une faible estime d'eux-mêmes. Ces enfants peuvent devenir dépressifs ou révoltés et par le fait même ils détestent l'école. Et ce sont des candidats idéaux pour « le décrochage scolaire ».

Que pouvons-nous faire comme parent?
                          3 à 5 ans                           6 à 12 ans
Développez la qualité et la durée de concentration (observer-écouter) Apprenez-lui à s'organiser, soit avec un calendrier ou un agenda.
Commencez par des livres d'images, augmentez sa concentration avec de courtes histoires. Donnez des consignes claires, une à la fois.
Encouragez votre enfant quand il réussit à garder son attention. Assurez-vous qu'il vous regarde ou lui faire répéter.
Mettez-vous à sa hauteur pour lui parler Aidez l’enfant à parler moins vite, ainsi, il s'habituera à penser moins vite.
Exigez qu'il vous regarde quand vous lui parlez. Demandez-lui de chercher un détail dans une image précise. (l'image doit être petite afin que les yeux ne bougent pas).
Donnez une consigne à la fois. Mettez de la musique de fond, lors d'une activité (c’est une bonne pratique pour la concentration).
Mettez la routine de la maison en image. Lors des devoirs ou tâches à la maison, divisez le travail en portions (il ne sera pas découragé par l'ampleur et la durée du travail).
Soyez clair et précis dans vos consignes.  
Souvenez-vous qu'un enfant qui n’a aucun déficit de l'attention, peut, en moyenne, garder sa concentration cinq fois son âge. Exemple : un enfant de 3 ans peut maintenir son attention environ quinze minutes lors d'un jeu. Alors l'enfant qui manifeste un déficit de l'attention, va avoir une concentration variable.
Que penser de la médication?

La médication ne guérit pas le TDAH, mais elle peut être considérée comme un moyen d'intervention, afin de diminuer la présence des comportements inadéquats, tout en stimulant la partie du cerveau qui gère l'attention et la concentration. Les médicaments les plus utilisés sont : Ritalin, Concerta et Dexédrine. Dans 80 % à 95 % des cas, nous remarquons des résultats positifs quand la médication est combinée à d'autres approches : renforcement positif, psychothérapie, feuille de route, adaptation du matériel (routine visuelle), aide pédagogique, un PIA avec l'école, suivi d'un éducateur, produits naturels, l'implication des parents, l'acupuncture...

Après avoir compris qu'il s'agit d'un problème neurologique, quand celui-ci est diagnostiqué, vous serez en mesure de mieux aider votre enfant et comprendre que ses besoins sont différents des autres enfants. La discipline devra être adaptée de façon à gérer les comportements de l'enfant et les situations auxquelles il est confronté. Mieux comprendre permet au parent d'accepter plus facilement les difficultés qu'il vit lui-même dans son rôle de parent.

Lectures inspirantes
  • Mon cerveau a besoin de lunettes, Annick Vincent, éditions Académie Impact, ISBN : 9782923520223, 19,95 $
  • Ces parents à bout de souffle, Suzanne Lavigueur, éditions Quebecor, ISBN : 9782764010624, 34,95 $
  • Plan d'intervention pour les difficultés d'attention, Christiane Drouin, André Huppé, éditions Chenelière, ISBN : 9782765103783, 31,95 $
  • Guider mon enfant dans sa vie scolaire, Germain Duclos, éditions Hôpital Sainte-Justine, ISBN : 9782896190621, 14,95 $
  • Association Panda 
  • TDHA.ca
  • CENTAM

Afin d'aider votre enfant, si vous avez des doutes ou qu'un autre intervenant suspecte un déficit de l'attention, consultez et faites équipe avec les différents milieux que votre enfant fréquente.

Guylaine L'Écuyer

Éducatrice spécialisée

Maman d'un adolescent, éducatrice spécialisée de formation et au scolaire depuis 20 ans, Guylaine L’Écuyer veux démystifier les termes scolaires, donner des trucs simples, proposer des lectures, nous préparer à cette grande étape qu’est l’école ! Elle possède une attestation de formation en TEACCH (de l'autisme et des autres troubles envahissants du développement) et aussi sur le trouble du lien d'attachement.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Participez pour gagner 100$ de jouets!

Gagnez un ensemble de jouets de La jouetterie d’une valeur de 100$.

Commentaires