Santé

Les courbes de croissance favorisent les bébés costauds

Une nouvelle recherche révèle que la charte des poids utilisée par les pédiatres encourage depuis plusieurs années les mamans à trop nourrir leurs bébés et pourrait même les conduire à l’obésité.

Plusieurs nouvelles mamans suivent avec anxiété la courbe de croissance de leur rejeton pour s’assurer qu’il ne soit ni trop maigre ni trop grassouillet.

La charte qu’utilisent les pédiatres de plusieurs pays occidentaux pour mesurer la courbe de croissance des bébés a été élaborée par le US National Center for Health Statistics (NCHS) il y a plus de 30 ans. Cette charte avait été réalisée pour vérifier que les bébés ne souffrent pas de malnutrition durant leur croissance. À l’époque, les médecins avaient choisi, pour l’élaboration de la charte, un groupe témoin de quelques bébés particulièrement costauds. Presque tous avaient été nourris au biberon et provenaient de familles de classe moyenne de l’Ohio, aux États-Unis.

Les médecins réalisent aujourd’hui que cette charte n’est pas représentative de tous les bambins qu’ils voient défiler quotidiennement dans leurs bureaux. « Pendant des décennies, les médecins ont encouragé les mamans à trop nourrir leurs bébés », explique Bert Koletzko, chercheur à l’Université de Munich, en Allemagne. Selon les travaux de Koletzko, les bébés nourris au lait maternisé enrichi de protéines deviennent plus gras plus rapidement que ceux qui sont nourris au sein ou avec des formules de lait à faible taux de protéines. Des études précédentes parvenaient aux mêmes conclusions, mais n’avaient pas été retenues puisqu’elles ne tenaient pas compte des facteurs socio-économiques des familles.

23L’étude de Bert Koletzko est la première qui tient compte de ces facteurs et démontre un lien hors de tout doute entre la nourriture absorbée par les bébés et leur prise de poids. Plus de 1000 enfants de cinq pays européens ont été suivis durant leurs deux premières années de vie. Certains étaient nourris au sein, d’autres avec des formules de lait protéinées et un troisième groupe avec des formules de lait peu protéinées. À tout moment, les bébés nourris au lait maternisé à forte concentration de protéines étaient en moyenne deux fois plus lourds que les autres bébés. Le chercheur suivra ces enfants au cours des prochaines années afin de vérifier si les plus lourds d’entre eux sont plus à risque de devenir obèses.

Pourquoi les laits maternisés protéinés rendent-ils les enfants plus gras? Koletzko croit que les acides aminés supplémentaires stimulent la production d’insuline qui encourage le stockage de gras dans les cellules des enfants. Bien que les résultats de Koletzko ne soient pas encore publiés, les médecins sont de plus en plus convaincus que la charte de 1977 de la NCHS est dépassée.

Le mois dernier, des représentants de 31 pays européens se sont rencontrés en Italie, pour discuter de l’adoption d’une nouvelle charte. Celle-ci pourrait être élaborée à partir des données recueillies par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la croissance de 8500 enfants provenant de six pays différents.

Source

Agence France-Presse (AFP)

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un trousse complète d’apprentissage de OLO Fusion!

Participez pour gagner la trousse “La Futée” de OLO Fusion.

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires