Femme

Ma meilleure amie compare nos bébés

C’est agréable de vivre la maternité avec sa meilleure amie. Ce l’est moins quand elle compare le développement, les traits et l’attitude de nos bébés. Pourquoi est-ce qu’elle fait ça?

Avoir une bonne amie qui vit les hauts et les bas de la grossesse avec nous, c’est un vrai cadeau de la vie. Les confidences vont bon train, les inquiétudes sont partagées et les trucs se succèdent. La plupart du temps, c’est le début d’une complicité renouvelée qui nous suivra pendant de nombreuses années. De temps en temps, toutefois, les choses se gâtent après l’accouchement. Notre bébé a moins de cheveux que le sien, et alors? Son bébé a marché avant, peut-être, mais le nôtre a parlé plus vite. Pourquoi est-ce qu’elle veut toujours sous-entendre que son bébé est le meilleur? Que notre bébé n'est peut-être pas normal? Qu’est-ce qu’on doit faire avec cette situation délicate?

Est-ce que tout le monde le fait?

Ce ne sont pas tous les parents qui essaient de se sentir mieux en dénigrant les enfants des autres, mais la plupart des parents ont tendance à comparer les enfants des autres avec les leurs. C’est normal de chercher à savoir si on s’y prend bien. Les autres enfants deviennent une base de référence qui parfois nous encourage et parfois nous fait prendre conscience des aspects du développement de notre enfant qui demandent un peu plus de notre attention.

Ce comportement est courant et est généralement inoffensif, voire utile. Quand on constate que notre enfant parle beaucoup moins que celui de notre amie ou quand on réalise que l’enfant de quelqu’un d’autre différencie les couleurs, les légumes ou les formes, c’est parfois un signal qui nous donne envie de faire des exercices avec notre enfant et de l’aider à progresser un peu comme l’enfant de notre amie l’a fait.

« Mon bébé de 6 mois peut sauter sur une jambe pendant que je lui lis Proust. Et le tien? »

Ce qui est moins inoffensif, c’est quand un autre parent parle avec bien peu de tact de ses observations. Si on n’aime pas beaucoup les gens qui se vantent, on n’aime pas beaucoup plus ceux qui vantent leur bébé. Bien sûr qu’elle fait de bien belles choses pour enfants cette amie, d’ailleurs on lui parle souvent de ses qualités, mais on n’a pas besoin d’en faire une médaillée d’or toutes catégories toute la journée. On n’a pas non plus besoin de parler de son enfant qui dessine des apatosaures à l’échelle parce qu’elle l’a filmé pour nous le prouver. Après un temps, si on n’a aucune intention d’entrer en compétition avec elle, sa rivalité en solitaire deviendra extrêmement pénible.

Si la compétition est pénible, la critique est encore pire. Même si notre enfant ne marche pas encore à un an et que ça ne soulève pas une once d’inquiétude alors que le sien marchait à 10 mois, nous ne devrions pas nous sentir indignes. La turbulence d’un enfant, sa spontanéité ou sa timidité ne sont pas non plus des excuses pour nous juger. Personne n’est censé trouver des défauts à notre enfant, chaque enfant naît comme il est et la compétition n’a pas sa place entre les bébés.

Très amies, très ouvertes

Comme c’est une amie de longue date, elle ne se gêne peut-être pas pour vous dire ce qu’elle pense. Pour elle, ça va probablement de soi et il serait surprenant qu’une bonne amie essaie de vous blesser volontairement en parlant d’un sujet aussi important que votre enfant. Évidemment, vous devrez lui en parler si elle dépasse les bornes et qu’elle vous fait de la peine, mais comme elle vous connaît bien, c’est normal que votre enfant l’intéresse et qu’elle l’observe avec beaucoup d’intérêt. L’inverse vous irriterait sûrement. Elle observe votre enfant et le compare avec le sien, comme tout le monde.

Par contre, pour les amies comme pour les autres, certaines choses ne se font franchement pas. Rappeler à une amie combien son bébé était laid à la naissance, sous-entendre que son bébé sera moins intellectuel que le vôtre ou que son bébé est très en retard parce que le vôtre a marché très tôt est plutôt mal venu.

En parler

L’amitié des parents est difficile à entretenir, c’est un sujet que nous abordons régulièrement, et c’est une bonne raison pour discuter avec cette amie plutôt que de l’éviter ou de se chicaner. Prenez un moment pour en discuter calmement. Ce ne sera pas facile à dire, mais vous lui ferez peut-être simplement prendre conscience d’un comportement qu’elle a adopté tout naturellement, pour verbaliser l’amour qu’elle porte envers son enfant. Peut-être aussi que cette conversation vous fera comprendre qu’elle aime beaucoup votre enfant et qu’elle s’y prend mal, certes, mais qu’elle veut votre bien en parlant de lui avec vous. Les gens changent en devenant parents, mais les amitiés méritent d’être entretenues quand c’est possible.

Les prouesses des bébés n’impressionnent que nous et leurs réalisations d’enfants ne leur donneront pas une carrière internationale à long terme. Ce qui est vraiment utile par contre, c’est l’amitié qu’ils auront la chance d’entretenir avec d’autres, grâce à des mamans très amies qui continueront de se voir pendant des années encore. Pour que ça dure, il suffit que ces mères arrêtent de regarder leurs bébés de temps en temps et se souviennent un peu des émotions les unes des autres.

Publication initiale, mars 2017 

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Participez pour gagner 100$ de jouets!

Gagnez un ensemble de jouets de La jouetterie d’une valeur de 100$.

Commentaires