Livres/CD/DVD

Le meilleur ami des lecteurs en herbe : le magazine

On dit que celui qui maîtrise les mots possède le pouvoir : celui de voyager et de faire pousser les émotions. Dans les livres, les bandes dessinées ou les magazines, ils sont sources d’inspiration, de réconfort et de savoir.

Pour certains, l’amour de la lecture est quasi innée. Pour eux, ouvrir un livre et se laisser envoûter par l’histoire est une activité qui frôle la dépendance. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde et certains sont rebutés à la simple vue d’un livre ou d’un magazine.

Un amour qui se cultive

L’amour de la lecture, ça se cultive. Idéalement, il faudrait démocratiser les livres et les laisser à portée des enfants, question qu’ils se familiarisent très jeunes avec les mots et leur univers. Se plonger dans une histoire et s’y perdre totalement, ça s’apprend.

Qu’importe ce que l’on lit, ce qui compte, c’est de lire. En fait, on dit qu’il ne suffit que d’une histoire, d’une biographie ou d’un reportage qui vient nous chercher en plein cœur pour avoir la piqure de la lecture. Pour la vie.

Le magazine à la rescousse

Le Mois des magazines jeunesses est un merveilleux prétexte pour initier les enfants à ce genre de lecture et, qui sait, les rendre accros aux mots.

L’avantage des magazines, c’est qu’il y en a pour tous les goûts. L’éventail des sujets est aussi varié que les intérêts qui animent les jeunes. Donc, il est assez facile de piquer la curiosité du lecteur potentiel et de lui donner, ne serait-ce que l’envie d’ouvrir le magazine.

Comme il s’agit de publications mensuelles, à tous les mois, l’enfant peut s’attendre à du contenu tout neuf, livré directement dans la boîte aux lettres. En plus de susciter l’attente, l’abonnement à un magazine lui apprend également l’art de cultiver la patience et de l’apprécier.

Dans un monde où tout va vite, où les enfants sont hyper-stimulés et beaucoup plus nombreux à vivre avec un diagnostic de Trouble du déficit de l’attention, les magazines ont cet avantage de pouvoir être lus sans « bruit visuel ». Ils obligent à se poser et même à créer un petit rituel : lecture familiale d’avant dodo, avec un verre de chocolat chaud, bien installés dans le lit des parents.

Contrairement aux histoires, qu’il faut lire d’un couvert à l’autre pour en connaître le dénouement, les magazines sont découpés et morcelés et rendent la rétention d’information beaucoup plus facile. Aussi, grâce à leurs sections Saviez-vous? et aux nombreux encadrés qu’on y retrouve, la lecture est moins passive et beaucoup plus interactive.

On lit avec tous nos sens

En 2014, le Centre de lecture de l’Université de Stavanger publiait les résultats d’une étude sur les facteurs qui influent l’apprentissage de la lecture. On y apprend, entre autres, que la lecture sur papier favorise la compréhension. Il semblerait que le cerveau apprend mieux lorsque les autres sens sont sollicités. Entre leurs pages, les magazines ont donc tous les ingrédients requis pour former de bons lecteurs : le papier glacé, l’odeur de l’impression, les photos, les couleurs… tout est là.

Le magazine a toutes les qualités requises pour être LE meilleur ami (ou allié) de votre enfant. Sans oublier qu’il peut également être une béquille très efficace lors de l’apprentissage de la lecture. Allez-y! Prenez un abonnement, chez Bayard Canada! Avec plus de 40 magazines destinés aux enfants de 1 à 18 ans, vous trouverez certainement chaussure à son pied.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires