Activités

Un Noël pimenté à l'asiatique?

Comment vivre Noël dans une famille qui accueille un enfant d’une origine et aux traditions différentes? Facile. On plonge dans des traditions familiales bien à nous!

Marie-Félix

Qu’on le veuille ou non, on file tout droit vers cette période de l’année où, trop souvent encore, la taille des relevés de cartes de crédit n’a d’égal que les étoiles dans le regard de nos petits mousses qui verront le Père Noël sonner à la porte avec une quantité impressionnante de cadeaux. Qu’on le veuille ou non, trop souvent encore, on se laisse prendre dans l’aspect commercial de cette grande fête familiale. Le coup d’envoi, pour plusieurs, est la réception du fameux catalogue de Noël de Sears, qui nous a tous fait rêver étant enfant et qui fait maintenant rêver nos petits héritiers. Ainsi va la vie, ainsi tourne la roue de l’économie.

Les traditions

Certaines personnes me demandent parfois si nos Noëls, depuis l’adoption de ma fille d’origine vietnamienne, sont les mêmes au niveau des traditions. Je vois alors immédiatement où ces gens veulent en venir. Est-ce que, vêtus des plus beaux et traditionnels atours typiquement vietnamiens, nous savourons un menu tout aussi typiquement vietnamien le soir de Noël? Eh bien non! C’est un choix bien personnel me direz-vous, mais j’ai décidé de mon côté de fêter Noël selon les traditions que je connais depuis que je suis haute comme trois pommes et les faire découvrir à ma fille.

Marie-Félix avec un cousin

Du haut de sa première année de vie (et demie!), elle se rendra chez ses grands-parents, s’amusera avec ses cousins en attendant la visite tant attendue du Père Noël tout comme je l’ai fait quand j’étais jeune. Elle dégustera pâtés à la viande, dinde, atocas et purée de pommes de terre avant de plonger ses petites mains dans un morceau de buche sous des airs de chansons traditionnelles et de cantiques, tout comme je l’ai fait également. Noël doit être, selon moi, la fête des enfants.

Une question de respect?

Est-ce un manque de respect à sa culture? Dans mon for intérieur, je n’en ai pas l’impression. Toute sa vie, ma fille sera vietnamienne. Toute ma vie, je m’en souviendrai et la considérerai comme telle. Ma fille aura eu deux nationalités et les deux demeureront importantes. Toujours, j’aurai en tête ces magnifiques choses que j’ai eu le plaisir de voir dans son pays d’origine et dès que ma fille sera en âge de bien saisir ce qui se passe, on l’amènera en visite dans sa terre natale, ce si joli Vietnam qui a permis, un jour, que nous soyons les parents de la plus magnifique petite fille du monde. 

Marie-Félix avec son grand-père

Noël à la québécoise!

Pourquoi alors tenir tant à fêter un Noël typiquement québécois? Parce que ma fille est également québécoise, mais aussi parce qu’au Vietnam, Noël n’est pas une tradition qui date de la nuit des temps. Il a été introduit par des missionnaires catholiques européens au courant du 16e siècle. C’est la présence des Français au Vietnam durant une longue période qui a fait en sorte que leurs coutumes ont fini par s’implanter. Bien que Noël fasse partie des fêtes officiellement reconnues au Vietnam, il est davantage fêté entre amis. La vraie grande fête familiale au Vietnam est celle du jour de l’an chinois (le Têt). Cette fête, de par ses traditions, nous porte davantage à la souligner et à ajouter une saveur tout asiatique au Nouvel An. Un heureux mélange des deux cultures, les deux cultures de notre fille.

Encore une fois cette année, mais pour la première fois de façon plus consciente, ma fille vivra quelque chose que j’ai choisi de lui offrir : la magie de Noël et l’ambiance chaleureuse et familiale qui se dégagera de chaque minute passée avec les nôtres, desquels elle fait maintenant et à jamais partie.

Giang Sinh vui ve ! (Joyeux Noël!)

Chantal Massicotte

En plus d’être maman d'une petite fille d'origine vietnamienne, je suis technicienne en travail social spécialisée en employabilité et en réinsertion sociale. Je suis également « marraine » en adoption à l'international, fonction par laquelle je suis amenée à aider, supporter et conseiller les futurs parents qui me sont recommandés dans toutes les étapes de leur projet pour la région du Bas-Saint-Laurent. Vous pouvez également suivre mon parcours sur mon blogue.


Cette semaine
Tire d’érable sur la neige

Ce week-end, on célèbre le début de la semaine de relâche en se sucrant le bec! À défaut de pouvoir visiter une érablière cette année, Érable du Québec nous présente la meilleure recette de tire d’érable sur la neige. 

Les films pour enfant à l’affiche pendant la relâche 2021

Mère Nature n’est pas très clémente dans votre région? Pas de problème, on se fait un bel après-midi cinéma! Voici les films d’animation qui sont à l’affiche pendant la relâche.

Boire plus d’eau : un défi à relever pour nos tout-petits!

Cet article est présenté par : Coalition Poids.

L’habitude de boire de l’eau s’acquiert dès l’âge de 6 mois, âge à laquelle on peut commencer à en donner de petites gorgées à bébé.

Les meilleures activités pour la semaine de relâche 2021

Au Québec, et avec la belle neige que nous avons reçue dernièrement, ce n’est pas les activités hivernales qui manquent. Voici nos suggestions d'activités familiales à faire pendant la relâche. 

Nos Concours

Pour simplifier l'organisation familiale!
Minimo motivation ludique

Gagnez les nouveaux outils de planification des repas

Gagnez un coffret de produits Attitude

Participez pour gagner l'ensemble familial pour les mains

Commentaires