Activités

Noël sans les parents

Tout est une question de traditions 

Cette année, un peu malgré nous, nos traditions seront chamboulées. Pas de grandes réunions familiales, pas même de souper intime avec nos parents. Nous avons demandé à nos lectrices de nous envoyer leurs témoignages à ce sujet. Celui de Julie nous a particulièrement touchés :

Témoignage de Julie Dumoulin, Blainville

Pour moi, Noël, c'est synonyme de famille. La famille, c'est grand, c'est réconfortant, c'est l'essence même de l'amour pur.

Ma mère, qui a toujours tout fait pour tout le monde sans attendre quoi que ce soit en retour, est aux prises avec une maladie neurodégénérative (syndrome corticobasal). Mon père, son mari des 46 dernières années, est l'homme le plus généreux, dévoué et attentionné qui soit.

Mes parents sont tellement précieux pour moi. C'est de l'or et plus encore !

Ne pas pouvoir partager ce moment unique à Noël avec eux cette année, ça m'arrache le cœur.

Savoir que mes parents ne verront pas leur petite-fille cette année à Noël, ne la serreront pas dans leurs bras, ne verront pas ses yeux qui brillent de bonheur, me remplit d'une tristesse profonde.

Savoir que je n'aurai pas droit à ce temps précieux en compagnie de mon mari, de ma fille et de mes parents, c'est m'enlever un privilège fondamental.

Cette année, on va vivre un Noël chacun dans notre petit cocon. Noël, sans la chaleur humaine de la famille.

On va s'échanger nos cadeaux sur le balcon, un gros bec soufflé au passage. On va ensuite s'organiser un souper en visioconférence et on va en profiter pour déballer nos cadeaux.

Mais le plus gros cadeau, cette année, on ne l'aura pas. Le cadeau de se prendre dans nos bras et de se dire à quel point on s'aime en se regardant dans les yeux.

Ce ne sera pas un Noël comme les autres, c'est certain, mais on va tout faire pour que cette journée soit comme toutes les autres années.

J'espère vraiment qu'on pourra se reprendre en double à Noël prochain, parce que des câlins et des bisous, j'en ai des tonnes en réserve que j'ai hâte de pouvoir enfin donner à mes parents.

Pour la famille de Julie et pour toutes les autres familles qui vivront douloureusement les prochaines semaines, nous devons rester forts. 

Dans l’espoir que les familles puissent se retrouver et fêter l’arrivée du printemps ensemble, on vous souhaite de passer un doux temps des Fêtes.  

Article écrit par Michèle Laplante


Cette semaine
Maman tu es extraordinaire!

Chère nouvelle maman,

Tu es tout à fait normale. Relis la phrase précédente. Encore une fois. 
 

Dépistage de la dépression postpartum

Il serait important d'augmenter le dépistage de la dépression postpartum puisqu'il y a beaucoup de femmes qui ont besoin d’être identifiées et traitées.

Grossesse : Les 10 questions les plus posées au médecin

Félicitations, vous êtes enceinte! Vous vous posez une panoplie de questions pour vous assurer de vivre une belle grossesse. Voici un palmarès des 10 questions qui reviennent le plus souvent dans les cabinets du médecin.
 

Apprendre à lire l’heure sur une horloge analogique

Saviez-vous que, depuis déjà 4 000 ans, l’humanité utilise le système de l’horloge analogique pour organiser ses activités du quotidien?

Nos Concours

Gagnez 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Commentaires