Grossesse/Maternité

La vie sexuelle après l’accouchement

Vous avez enfin eu votre première relation sexuelle suite à la naissance de votre bébé. Vous l’aviez tant anticipé, ce moment à deux. La première fois, vous vous êtes dit qu’il était normal de ressentir de l’inconfort, voire de la douleur. 
 

Mais voilà que ça persiste et ça vous inquiète. Est-ce que ça sera toujours comme ça? Quoi faire pour remédier à la situation?

Avoir mal, est-ce normal?

Ressentir un certain degré d’inconfort, oui. Mais pas de manière permanente. La majorité des femmes vont déclarer un sentiment d’inconfort vaginal lors de la première relation sexuelle suite à leur accouchement. Selon une étude australienne réalisée auprès de 1244 femmes, 44,7% de celles-ci rapportaient des douleurs vaginales pendant les rapports sexuels trois mois après l’accouchement, 43,4% dans les six mois et 28,1% jusqu’à 12 mois. Or il faut consulter un professionnel de la santé dans le cas de douleurs persistantes puisqu’elles ne sont pas normales. 

Le rôle du plancher pelvien

À la base du bassin se trouve un ensemble de muscles et de ligaments qui soutiennent la vessie, l’utérus et le rectum. On l’appelle le plancher pelvien et il lorsqu’il s’affaiblit, son endurance et sa coordination s’en trouvent affectées. Dans un tel cas, son efficacité à retenir les organes, l’urine, les gaz et les selles est diminuée. Lorsqu’il est trop tendu, au contraire, il peut engendrer des symptômes comme la constipation et des douleurs lors des relations sexuelles. C’est peu dire que la naissance d’un enfant éprouve grandement la région du périnée, surtout s’il a fallu recourir à une épisiotomie et des points de suture lors de l’accouchement. D’ailleurs, on croit à tort que les femmes ayant accouché par césarienne ne sont pas touchées par des douleurs vaginales suivant l’accouchement puisque le bébé n’est pas passé par le plancher pelvien. Par contre, le poids du bébé pendant la grossesse ainsi que le moment où la césarienne a été pratiquée, surtout après une période significative de poussées, ont pu occasionner un étirement important des ligaments qui supportent les organes en place dans le bassin. Alors tout comme les femmes ayant accouché par voies naturelles, elles sont également sujettes à des douleurs vaginales lors des rapports sexuels. 

La dyspareunie

La dyspareunie est le fait de ressentir des douleurs vaginales pendant les relations sexuelles. Lorsqu’elles sont situées au fond du vagin, on parle de dyspareunie profonde. Malheureusement, certaines femmes seront mal à l’aise de consulter un médecin, que ça soit par gêne ou parce qu’elles croient que c’est normal. Or il est important d’en parler, car plusieurs facteurs peuvent causer des douleurs lors des rapports sexuels. En ciblant les causes de celles-ci, vous trouverez des solutions adaptées pour vous. 

Prendre soin de soi d’abord et avant tout

Lors de votre rendez-vous de suivi post-accouchement, environ six semaines après la naissance de votre bébé, votre médecin procédera à un examen gynécologique. Entre autres, il vérifiera si le col de votre utérus s’est refermé et si votre périnée se rétablit bien. Il se peut que le tissu cicatriciel formé suite à une épisiotomie ou des lésions soit plus dur, votre médecin pourrait vous suggérer de masser délicatement les citatrices pour les assouplir graduellement. On vous conseillera sans doute de recommencer les activités sexuelles uniquement lorsque vous vous sentirez prête et ne pas vous mettre de pression par rapport à la fréquence et la durée de vos rapports. Si vous allaitez, on vous informera que la sécrétion de prolactine amène généralement une diminution de la libido ainsi qu’une sécheresse vaginale. Recourir à un lubrifiant à base d’eau pourra vous aider à ressentir moins d’inconfort lors de la pénétration. 

Ensuite, prendre soin de son périnée 

Pour rétablir les fonctions du plancher pelvien, certaines femmes nécessiteront une rééducation périnéale en physiothérapie. D’ailleurs, saviez-vous qu’en France, la rééducation du périnée fait partie intégrante du suivi post-partum? À la sortie de l’hôpital, la nouvelle maman reçoit en effet une prescription de 10 séances, défrayées par l’État. Les spécialistes de la rééducation du périnée prônent d’ailleurs une approche de prévention et suggèrent même une consultation en physiothérapie vers la 20e semaine de grossesse pour évaluer la capacité de contraction du plancher pelvien. Dépendamment de l’état de celui-ci, des exercices pourraient être suggérés jusqu’à l’accouchement et dès la naissance de votre bébé afin de maximiser les chances de préserver ses fonctions et ainsi, réduire les probabilités de douleurs pelviennes. 

Dans le cas de dyspareunie suivant votre accouchement, une consultation en physiothérapie est donc conseillée. Une évaluation spécifique de votre condition sera pratiquée et un plan de traitement adapté vous sera proposé afin d’éliminer vos douleurs. Dans une approche respectueuse et empathique, la rééducation s’effectue généralement par des manipulations manuelles délicates pour réduire la tension de la région à traiter et assouplir les cicatrices. Parfois, quelques séances suffisent afin de régler définitivement une situation d’inconfort qui peut avoir des impacts sur votre moral, votre confiance en vous et votre vie de couple. 

Redécouvrir une vie sexuelle après l’accouchement peut prendre du temps. N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé si vous ressentez des douleurs lors de vos rapports sexuels. Afin de vous accompagner dans ce processus, il est important de conserver une bonne communication avec votre partenaire, vous maximiserez les chances que l’expérience soit douce et plaisante. Aussi, toutes les petites attentions et les gestes d’affection que vous vous portez à vous-mêmes et à l’autre favorisent un climat de rapprochement et propice à une intimité épanouissante. 

Sources : Institut national de santé publique, Santé Log – La communauté des professionnels de la santé

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires