Gouvernement

Congés parentaux à travers le monde

On le répète souvent : nous sommes bien chanceuses au Québec d’avoir droit à un congé de maternité qui peut s’étaler sur près d’un an. Mais qu’en est-il ailleurs dans le monde? Est-ce partout pareil?

Depuis 2006, le régime québécois d’assurance parentale (RQAP) remplace et améliore le régime mis en place par le gouvernement canadien, qui prévoit un congé de 50 semaines (15 semaines pour les prestations de maternité et de 35 semaines pour les prestations parentales) et des prestations d’assurance-emploi correspondant à 55 % de votre salaire (jusqu’à un maximum de 435 $ par semaine). Avec le RQAP, les parents québécois ont le choix entre deux régimes (de base et spécial), et peuvent ainsi toucher des prestations allant de 55 % à 75 % de leur revenu assurable. De plus, les parents adoptifs ont eux aussi droit à un congé parental, ce qui n’est pas le cas dans les autres provinces.

Champions

Oui, le Canada fait bonne figure, et le Québec, encore plus. Mais certains pays d’Europe ont mis sur pieds des politiques parentales très intéressantes, visant à favoriser la conciliation famille-travail. D’après une étude menée par l’organisme sans but lucratif Women&Tech, la Suède arriverait bonne première en matière de congé parental, octroyant à la nouvelle maman un temps d’arrêt de 56 semaines, rémunéré à 80 %. La Pologne, qui a changé sa politique en 2013, arriverait bonne deuxième, en offrant 52 semaines de congé parental au cours duquel la mère touchera 80 % de son salaire. Parmi les autres privilégiés, comptons aussi la Croatie, le Danemark et la Serbie, qui offrent chacun près d’un an de congé à une rémunération très favorable, se rapprochant de 100 %.

Une moyenne de 4 mois

En moyenne, la plupart des pays européens offrent à leurs nouvelles mamans un congé de 16 semaines, au court duquel elles toucheront 100 % de leur salaire. C’est le cas pour la France, l’Espagne, l’Autriche, les Pays-Bas et le Luxembourg. Ils se retrouvent donc juste en dessous du Chili (18 semaines à 100 %), et juste au-dessus de l’Allemagne, du Mali (14 semaines à 100 %) et de la Chine (12 semaines à 100 %).

Perdants et cas particuliers

Aux États-Unis, le fédéral ne prévoit aucun congé de maternité pour ces citoyennes et il laisse aux États carte blanche en matière de législation. La durée du congé de maternité s’élève en moyenne à 12 semaines, et le montant des prestations est changeant, et, habituellement, octroyé par l’employeur.

Seulement quatre pays ne prévoient aucun congé de maternité, soit le Libéria, le Swaziland, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et, comme nous le mentionnions précédemment, nos voisins du Sud!

Et papa?

Selon les calculs, ce seraient les pères canadiens les plus choyés de tous, puisqu’ils ont droit à 35 semaines de congé (si la mère leur laisse prendre le congé parental). La Suède permet aussi aux parents de se partager le congé, mais là-bas, les pères ont droit à un maximum de 34 semaines. Parmi les autres pays qui octroient au père ce privilège, on compte le Royaume-Uni (26 semaines), l’Italie (24 semaines), la Slovaquie (28 semaines), la France (2 semaines) et la Hongrie (1 semaine).

De plus, le Canada, la Suède, la France et le Royaume-Uni offrent un congé aux parents de même sexe.

Par Marie-Eve Bourassa

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Célébrez l'arrivée du printemps avec les Imageries!

Gagnez 6 Imageries des Éditions Fleurus!

Commentaires