Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

les recits daccocuhements...

Auteur Message

roxy63_7

Inscrit le :
03 août 2009

Posté le: 25 juin 2009 12:06:29 EDT  
Et bien moi, ça va bientôt faire 5 ans que cela est arrivé.
Ma fille devait naître la journée de ma fête le 23 juillet, mais elle est arrivée un peu plus tôt. Tout a commencé dans la nuit du 12 juillet 2004, comme c'était ma première grossesse je n'avais aucune idée de ce qu'était des contractions.Vers 3heures du matin j'ai commencé à avoir mal au ventre et tout bonnement je me suis dite, je vais prendre 2 tylenols et ça va passer et c'est comme ça que j'ai réussi à me rendormir. Mais vers 6h j'ai une ptite faim et je sens encore ses douleurs au ventre. Je me fais donc une toast et je prend encore deux tylenols, mais cette fois je n'ai pas le temps de les envaler puisqu'un liquide en continue me coule le long des cuisses, ahahahahah!non je vais accoucher, C'est le moment que je redoutais le plus puisque je suis extrèmement sensible à la douleur. Mais bon je me ressaisi un peu et je vais voir mon chum qui dort profondément(puisqu'on s'est couché à 3h) Je lui dit chéri réveille il faut aller à l'hopital, j'ai crevé mes eaux et je vais accoucher . Il se lève étourdi un peu, prend la caméra , le sac de voyage et il me dit qu'il doit aller chercher des pilles, mais à 6h ya pas grand chose d'ouvert à part les dépanneur 24h. Je dois donc marcher jusqu'au dépanneur la serviette entre les jambe puisque ça n'arrête pas de couler(vous voyez le scénario)Mais là l'affaire c'est qu'on a pas de voiture(on habite à Montreal, donc on utilise les transports en commun en général), nous devons donc prendre un taxi pour se rendre à st-Justine, mais une fois dans le taxi je sens les contractions de plus en plus intense(c'est pas juste un mal de ventre) je demande au chauffeur d'accélérer parce que j'ai pas envie d'accoucher dans un taxi.
Je vous jure j'ai jamais vu un chauffeur de taxi se dépêcher de même.C'étais vraiment trop comique à voir.
Bon, finalement on arrive à st-justine à 7h, on m'installe dans un lit et me met sur une machine qui calcul le temps entre les contractions, est-ce que je peux vous dire qu'à chaque fois que je voyais le pic arriver je pensais mourir. J'pense que j'aurais aimé ne pas voir mes contractions arrivé sur le moniteur.
Bon après 1h heure de souffrance(je le sais je suis pas très toff)le médecin me dit que je suis à 7 et que malheureusement le bb est en siege, donc c'est une céssarienne. Youppi, je vais pas trop souffrir le martyr.Donc, je vais donc en salle d'opération, il fait un froid de canard et on m'installe, mon chum vient me rejoindre et n'arrête pas de prendre des photos. Mais là, c'é là le plus comique. Mon chum est noir, et là les médecin commence à m'ouvrir, mais mon chum regarde ce qui se passe en prenant des photos, Je vous jure mon chum est passé du noir au blanc, j'étais sur qu'il allait perdre connaissance. Donc je lui parle pour le rassurer, mais c'é encore pire. Finalement, ma puce lilou se montre le bout du nez à 9h40 le 12 juillet 2004. Elle était tellement belle et elle avait plein de cheveux.

Et maintenant je me prépare à revivre l'expérience pour le 21 janvier 2010.
 

revenir en haut

MissJu

Inscrit le :
05 juin 2009

Posté le: 25 juin 2009 12:44:31 EDT  
À mon tour...
Le 30 septembre 2008 à 5h le matin, je suis réveillé pour la 10ième fois de la nuit et soudain j'ai l'impression de sentir un liquide chaud mouillé mes sous-vêtements. Je me lève rapidement et puis « Slapsh » je perd mes eaux parterre. Je réveille mon chum « Ça y est, je pense que je viens de perdre mes eaux ». On arrive à l'hôpital à 6h30 environ. L'infirmière me dit que si j'accouche avant 12h ce soir ma petite va pouvoir rentrer à la maternelle à 4 ans (on s'en fou tu pas dans ses moments là!) Lol. À 8h je n'ai pas encore aucunes contractions alors les infirmières décident de me provoquer au syntho. À 10h30 je commence à sentir des contractions et à 12h30, ça y est je veux mourir. On ne m'avait pas dit que se faire provoquer ça faisait bcp plus mal et tant mieux. Lol Ça fait mal en tab..... À 14h je suis dilaté à 4 et demande l'épidural. Après 15 min. je demande à l'infirmière si c'est normal que j'aille encore aussi mal. Le médecin et les infirmières discutent entre eux et décident de réessayer une seconde fois. Après trois doses de médicaments par épidural, le médecin vient checker je suis rendu à combien pour savoir s'il ré-essaye de me faire l'épidural. Je suis dilaté à 9,8 et effacé à 100%. Ma fille est encore haute mais on me propose de pousser. Il est 16h45 quand je commence à pousser. Ma fille est née à 18h48 à 8 lb et 10 onze et 54 cm de long.
Alors pour toutes les filles qui veulent absolument accoucher sans épidural, prévoyer toutes les situations possibles. Parce que moi je la voulais a tout prix l'épidural (et j'avais pas encore de contractions Lol) pis j'ai accoucher « pratiquement naturel ». Lol 

revenir en haut

miss prof

Inscrit le :
08 nov. 2007

Posté le: 26 juin 2009 16:37:28 EDT  
Voici le récit de mon premier accouchement !

Cher Lucas,

Voici le récit de ta naissance.

Le mercredi 13 mai, papa et moi sommes allés à notre rendez-vous hebdomadaire à la clinique GARE de l'hopital. La gynécologue a décidé de provoquer ta naissance avant la fin de la semaine. Nous sommes donc rentrés à l'hôpital jeudi 14 mai vers 16h45. L'infirmière qui devait passer la soirée avec moi en salle d'accouchement, Geneviève, m'a fait passer des prises de sang et m'a installé avec beaucoup de difficulté un tube pour éventuellement mettre un soluté. Dr Marie-Claude Bastien est venue me voir vers 17h30 pour m'installer un tampon de Cervidil, un médicament pour faire maturer mon col en vue de l'accouchement qui serait provoqué le lendemain matin. Elle me dit, pas trop convaincue, que ce médicament peut avoir aucun effet jusqu'à déclencher l'accouchement. À ce moment là, j'étais dilatée à 2,5cm, ce qui est très peu. Papa est convaincu que je serai provoquée vendredi matin. Il se trompait ! Pour les deux premières heures, je devais rester couchée. J'ai soupé durant ce temps. À plusieurs reprises, j'ai été branchée sur un moniteur pour entendre ton c?ur et pour vérifier mes contractions. Je voyais que j'avais des contractions sur le moniteur, mais je ne les sentais pas du tout.

Vers 19h30, je peux enfin me lever. Je m'assois afin de jouer aux cartes avec papa. Vers 19h45, je ne me sens pas bien. J'ai très mal dans le dos et au ventre. J'essaie d'aller aux toilettes, mais ça ne fonctionne pas et j'ai de plus en plus mal. Je dis à papa que j'aimerais marcher alors on se lève et on sort de la chambre. On arrête devant le poste des infirmières car j'ai trop mal (le poste est en face de la chambre). Toutes les infirmières sont là car je suis la seule pour le moment dans les salles d'accouchement. Papa parle avec elles et moi j'ai très mal. Quand ça arrête, je dis à papa qu'on peut aller marcher, mais le temps de dire ma phrase ça recommence. Nous retournons donc à la chambre et je me couche. Geneviève vient m'examiner et me dit que je serais à 6cm, mais que ce n'est pas possible, elle pense faire une erreur car une partie de poche des eaux est sortie de mon col. Elle fait venir une collègue qui m'examine et me dit que je suis dilatée à 7-8 cm. Il est environ 20h15. Elles branchent le moniteur et voient que je ne cesse de contracter, comme si je n'avais qu'une seule contraction qui ne cessait pas. Elles font venir le médecin et me branchent sur un soluté afin de faire décontracter mon utérus. Les deux infirmières et papa essaient de faire pénétrer le soluté plus vite afin que je me sente mieux. Ça décontracte un peu, mais jamais au complet entre les contractions. On m'installe aussi un soluté d'insuline. Je suis branchée de partout ! Le médecin arrive, elle m'examine et me dit que je suis dilatée à 9 cm ! Je vais donc accoucher ce soir ! Le médecin me retire le Cervidil. Depuis une heure environ, je me tord de douleur. Papa appelle mon papa afin qu'il s'en vienne pour ta naissance. Je demande au médecin de me faire une épidurale. Elle accepte après avoir essayé de me convaincre que j'étais capable d'aller au bout sans. Ensuite, le médecin me dit qu'elle va aller s'habiller en docteur pour l'accouchement, car ça s'en vient vite.

À ce moment (et depuis un bout), je perds la notion du temps. Mon père arrive avant l'anesthésiste. Je reçois mon épidurale, ainsi qu'une rachidienne, vers 21h30. Je suis complètement gelée et je ne sens plus rien, à mon plus grand bonheur. J'ai tellement eu mal. Je suis maintenant branchée au moniteur en permanence. Ton petit c?ur ralentit, mais le médecin me dit que c'est normal avec l'épidurale et ça devrait remonter. Pour t'aider, on me donne de l'oxygène et on me fait faire la crêpe (c'est l'expression du médecin pour dire qu'elle me fait bouger et changer de côté). Dr Bastien crève mes eaux (ce qui en reste car une poche s'est crevée d'elle même un peu plus tôt). Ton petit c?ur remonte et tout va bien. Vers 22h00, le médecin m'examine et je suis dilatée à 10cm et je peux commencer à pousser. Pendant ce temps, les infirmières et le médecin se prépare à ta venue.

C'est aussi à ce moment que les choses commencent à se gâter. Ton c?ur recommence à décélérer. On recommence donc le même manège, crêpe et oxygène. Or, cette fois, ça ne s'améliore pas. Tu ne supportes pas les poussées. Dr Bastien me dit qu'elle n'aime pas ça et qu'il faut que ça remonte et vite. Elle commence à penser à l'option césarienne. Après quelques minutes, ça ne change toujours pas alors Dr Bastien me prévient qu'elle doit me descendre de toute urgence au bloc pour une césarienne endormie. Elle donne un code d'urgence dans le département (on rappelle la gynécologue de garde qui est chez elle, l'anesthésiste qui est retourné chez lui et la pédiatre) et tout le monde court partout. Ça presse, ton coeur ne bat qu'à 50 BPM. On me débranche et on m'emmène au bloc en courant, comme dans les films. Je ne réalise pas tout à fait ce qui se passe, je me sens tout de même en confiance et je suis sûre que tout va bien aller. J'ai juste peur d'avoir mal et de sentir la coupure lors de l'opération. Papa me suit mais ne peut pas entrer avec moi car c'est une urgence. Malgré cela, une infirmière lui dit de se changer au cas où il pourrait entrer.

Une fois au bloc on me prépare pour la césarienne : petit chapeau, bras attachés etc. Mon infirmière reste près de moi tout le temps et Dr. Bastien n'est jamais loin. Il y a au moins 20 infirmières qui courent partout. On dirait un film. La gynécologue arrive en courant (le lendemain, elle avouera avoir roulé à 140km/h sur l'autoroute et avoir fait Blainville /St-Eustache en 10 minutes !) et toute énervée. Elle prend une grande respiration pour se calmer, se change et vient voir ce qui arrive. Elle m'examine, je suis complète alors elle me dit qu'on va te sortir de là tout de suite. Elle m'explique comment pousser comme il faut. Dr. Bastien et Geneviève me tiennent la main. Ils font entrer papa pendant que je commence à pousser. J'ai du pousser environ 5-6 fois et tu es sorti. Je n'ai pas eu le temps de te voir que les médecins sont partis avec toi. Papa m'a dit après que tu étais blanc comme une feuille de papier. Heureusement, avec un peu d'oxygène, on réussit à te ramener et à te faire crier. Je n'ai pas paniqué car je ne t'ai pas vu (une chance). Papa part avec toi à la pouponnière afin de poursuivre les soins. Juste avant, j'ai la permission de te voir le visage (tu étais tout emballé) et de te donner un bisou. Tu étais si blanc car tu avais un tour de cordon. Une chance que Dr. Ouellette a été rapide pour te sortir de là ! L'anesthésiste est arrivé après ta sortie et il n'était pas de bonne humeur d'avoir été appelé pour rien....pas fort !

J'ai pu te voir et t'allaiter vers 1h30 du matin. Tu étais si minuscule mais si beau ! Tu étais plein de cheveux noirs et foncés !!! Tu étais comme moi à ce moment là, tout branché ! Peu après, tu as tordu l'aiguille de ton soluté. La pédiatre te l'a fait enlevé et tu es venu dormir avec nous pour notre plus grand bonheur vers 3h00.

Je t'aime,

Maman xxxxx
 

revenir en haut

sasou_jenn

Inscrit le :
27 avr. 2009

Posté le: 29 juin 2009 18:14:28 EDT  
J'veux d'autres histoires, j'veux d'autres histoires... Sérieusement j'adore vous lire, que ce soit des histoires tristes ou joyeuses... J'ai hâte de venir vous raconter l'histoire de la naissance de ma fille en septembre Smile 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 29 juin 2009 21:30:36 EDT  
voici lhistoie de frédérique la coquine!!!

apres 41 semaine et demi dattente je me présente a lhospital parce que je suis engourdi sur tout mon coter gauche ..apres trois heure de test on me dit que jai une calsification au cerveau!!!du coter gauche.....je dois rester a lhospital pour la nuit car jaurai un transfert pour une résonence magnétique le matin ou tard le soir!! et il me dise de surtou pas accoucher!!!!! difficil a faire a pres 41 semaine dattente!!!! completement desemparer je me vois morte(je pense a une tumeur)...je passe une nuit blanche a pleuer..

le lendemain le neurologue vien me voir et me dit madame finalement ya rien la! ses pas grave du tout!!!rentrer che vous on vous feras passer les test dans quelque semaine..grr la madame est pas contente! je retourne chez moi ..et jai des contraction......au 4 minute qui commence...on retourne a lhospital!

arriver on me monitoring et je suis dilatter a 2......ain tourbillon ...marche...bin tourbillons..je suis rendu a 4..je veux l'épidurale!!!!!!!!! ayoye!!!!!!!

hihi jai eu lépidural jai accoucher en une pousser a 8 heure 41!!!!! dune belle fille!!!

un an plus tard jai toujours pas passer de test! et je vais accoucher dans trois mois! 

revenir en haut

m_plante

Inscrit le :
21 mars 2009

Posté le: 29 juin 2009 22:22:26 EDT  
Enceinte de ma 2ième fille je me suis dis qu'il faudrait bien que je fasse le récit de mon premier accouchement.

Alors voici la naissance de Megane il y a bientôt 6 ans.

Je retard d'un peu plus d'une semaine donc mon medecin me convoque à l'hopitale Lundi le 15 décembre 2003. Horreur il y a une grosse tempête de neige genre à 7h30 am déjà 20 cm de tomber. Ça nous as pris près 1 heure pour ce rendre au rdv (habituellemnt 15 minutes suffissent amplement). Mon conjoint me débarque a la porte. Le temps de monter en maternité et de m'installer une grosse demi-heure passe et toujours pas de papa. Il arrive finalement tous essoufflé, il a du pelleté une place dans le stationnement de l'hopitale car le déneigeur avait pas passser. On m'installer un gel de progestérone pour faire murrir le col ( je n'Ai aucune dilatation ni effacement a ce moment là) Les contractions embarque au 2 minutes intense. Au bout d'une heure on me dit que je devrais retourner à la maison et revenir a 4h00pm pour la suite. NON NON !!!il neige encore et je suis toujours au 2 minutes mais le travail ne se fait pas. A 12:00 je commence à dilater, on me propose un bain que je déteste.

J'ai finalement une chambre vers 1:00. L'infirmière passe et dit que ça risque d'etre long. À 3H00 je demande l'épidurale je suis dialté à 3 seulement, il me la font même si mon medecin trop que je ne suis pas assez dilaté. Je n'en pouvais plus d'être au 2 minutes, j'en étais malade régulièrement. Vers 4 h00 au changement de shift des infirmières qui arrive ma cliente qui est infirmière, je suis contente car je suis très à laise avec elle. En m'examinant, elle nous dit à moi et mon conjoint que je devrais être maintenant a 4 pour m'encourager. Je vais beaucoup mieux depuis que j'ai l'épidurale mais le coeur de la petite descend on me demande donc de m'installer sur le coté gauche tout va mieux.

Surprise en m'examinant on voit les cheveux, elle sort rapido presto de la chambre attrappe un medecin qui n'a pas le temps de se changer je pousse 3-4 coup et Hop! Megane est née 7 hrs après le déclanchement avec a peine 15 minutes de pousser. Une chance que l'on m'a pas retourner chez moi il est 4h20 pm.

Ce fut tout un marathon. J'ai bien hâte de voir la prochaine comment ça va aller 

revenir en haut

mvaill

Inscrit le :
22 août 2008

Posté le: 4 juillet 2009 10:33:30 EDT  
Voici le mien... il y a déjà 5 ans de ma fille Nathanielle la p'tite pressée!!!

elle était due pour le 29 avril 2004.

Le ludni 1er mars je suis allée voir mon doc pour une rencontre de routine. j'était dilatée a 6 et effacée a 75%. Alors il m'a dit vendredi c'est la pleine lune et je suis de garde alors on se dit a vendredi la belle!!!

Vendredi matin le 5 mars je me lève en retard pour le boulot donc a 7h15 au lieu de 6h15 hailhailhail... la journée partait mal...

en mettant le pied a terre pour sortir du lit la chute du niagara a décidée d'aller rencontrer mon plancher de bois franc tout neuf...... misère... J'était a 33 semaines exactement... Mais aucune douleur... Alors j'ai réveillé mon chum et on a décidé d'aller voir a l'hopital ce qui se passait.

durant le trajet les contractions se sont misent de la partie... aye... elles étaient douloureuses mais je me conditionnais à me dire qu'elles allaient devenir de pire en pire!!!

Arrivée a l'hosto a 8h00 précise. J'était loin d'être grosse donc l'infirmière qui m'a recu ne croyait pas que j'était en travail... bordel...

A 8h15 y'a enfin une infirmière qui daigne me vérifier dans leur salle de tri et la la panique poigne mais personne ne me dit quoi que ce soit a moi...

La tête était la ...!!!

Donc on m'a transférer dans une salle d'accouchement subitot presto et j'ai demandé l'épidurale et malheureusement j'étais complete et il était trop tard... Donc 3 pousées plus tard ;a 8h52 ma fille Nathanielle venait au monde 5 livres 2 onces et 17 pouces. Donc mon accouchement a durée en tout et partout 1h15 pour un premier c'est bon en mauzus!

Elle a du faire un peu d'incubateur et elle a eu une méga jaunisse mais a part cela tout vas bien.

Ce que je peux dire c'est que l'accouchement n'est pas un mal qui empeche d'en avoir d'autre car comme vous pouvez le constater je suis a nouveau enceinte et due pour le 25 décembre 2009 mais laissez-moi vous dire que ce n'est pas un mal qui s'oublie par contre!!! Wow c'est quand même un beau miracle de la vie que de donner naissance a un enfant.

Je vous reviens en début janvier 2010 pour mon 2ieme récit!

Manon Smile  

revenir en haut

May28

Inscrit le :
21 oct. 2008

Posté le: 5 juillet 2009 20:47:25 EDT  
Mon accouchement
Allo!

Je vais vous raconter mon accouchement. Je souhaite à toutes d'avoir un accouchement qui se passe aussi bien que le mien. Vendredi le 26 juin, donc à 38 semaines et 3/7, j'ai fait l'amour avec mon chum. On s'était informés au médecin pour savoir si les relations sexuelles pouvaient vraiment provoquer un accouchement. Elle nous a informés que les prostaglandines contenues dans le sperme font en effet travailler le col de l'utérus et donnent des contractions. Mais loin de croire que ça pouvait être aussi efficace, on s'est dit au pire ça va juste aider mon col à travailler car j'étais à 2 cm et effacé à 80 %. Bref, vendredi soir, chocs électriques dans le ventre...je me couche à 2 h du matin. Samedi le 27 juin à 5 h 30, je me lève pour aller au toilette. En me lavant les mains, j'ai perdu mes eaux. Je téléphone à mon chum qui travaillait de nuit et lui dit que j'ai peut-être perdu mes eaux, mais que je suis pas certaine car j'ai peut-être fait pipi...loll Disons que je savais que c'était mes eaux mais j'étais tellement nerveuse que je voulais pas me l'avouer. Bref, on est arrivés à l'hôpital à 7 h 30 et l'infirmière me confirme avec un cure tip que j'ai effectivement perdu mes eaux. Donc on m'installe dans ma chambre (à Lachenaie on accouche dans nos chambre et on garde la même jusqu'au départ). L'infirmière nous dit de nous coucher et de dormir parce que je peux rester longtemps à 3 cm et que ça ne veut pas dire que je vais accoucher dans la journée de samedi vu que c'était mon premier accouchement. Donc pour l'instant, des contractions qui ressemblent à des crampes menstruelles mais bien qu'elles ne font pas du bien sont tolérables. À 10 h 45, contractions aux minutes et demie et je commence à faire les cent pas dans la chambre. Je réveille mon chum à 11 h 30 pour qu'il appelle l'infirmière...je suis rendue à 4.5 cm. Aux alentours de 12 h 15, on me propose le bain mais un pas sur deux j'ai une contraction, je ne peux presque plus marcher. On oublie le bain et je demande l'épidurale. J'ai une peur bleue des piqûres...mais bien que j'avais peur de l'épidurale, j'étais tellement contente de pouvoir en bénéficier parce que je n'avais pas de répit à cause de mes contractions rapprochées que j'ai pris sur moi. Et même si l'anesthésite a dû me piquer trois fois avant de bien installer l'épidurale, j'ai gardé mon calme. Pour celle qui se le demande, ça ne fait pas mal du tout. Au bout de 45 minutes, j'informe le médecin que j'ai encore mal, que je sens encore mes contractions. Il regarde et me dit que je suis rendue à 8 cm. L'infirmière me confirme que je vais bel et bien accoucher dans la journée...Elle me tourne sur le côté gauche car ma fille regardait le nez en l'air et elle devait se tourner vers le bas. Je reste dans cette position à peine 15 minutes. Mais j'ai mal, j'ai l'impression d'avoir quelque chose entre les jambes et ça pousse. L'infirmière me dit ouf! t'es complète ma grande, on va pousser. Quoi?? Déjà? Je devais pas accoucher genre plus tard dans la journée moi?? loll Bref, 14 h 05 je commence à pousser et 15 h 09 j'avais ma petite puce dans mes bras. Ça nous a semblé tellement irréaliste à mon chum et moi qu'on riait entre mes poussées et on jasait avec les infirmières. Je me disais que ça se pouvait pas que ça aille si vite. J'ai déchiré à peine 5 points. Et pour vous dire à quel point ce moment à été inoubliable, quelques heures après l'accouchement, j'entendais d'autres femmes accoucher et j'étais nostalgique et un peu jalouse qu'elles soient entrain de vivre ce moment. Je revivrais mon accouchement demain matin si j'en avais la chance, donc pas traumatisée du tout...Alors je vous souhaite vraiment que ce moment soit aussi magique que le mien l'eut été.

Et si jamais vous accouchez à Lachenaie,je peux vous dire que le personnel a été vraiment très très gentil et je me suis sentie tout de suite en confiance.

Voilà! c'est long, mais ça dit tout! Smile)) Ma puce à 1 semaine et 1 jour aujourd'hui! Smile 

revenir en haut

kimmyvac

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 6 juillet 2009 11:29:53 EDT  
Bonjour voici mon récit d'accouchement un peu long, mais bien détaillé!

Lundi 22 juin 2009

12h00-début de perte des eaux, j'ai l'impression de faire pipi, appelle mon médecin qui dit que des fois ça peut arriver que ce soit une perte d'urine, mais que si ça continue d'aller à l'hôpital.

18h15- appelle mon médecin pour lui dire toujours perte de liquide et j'ai l'impression qu'Orélie bouge moins, elle dit de se rendre à l'hôpital.

19h00- nous sommes à l'hôpital, monitoring pour le coeur et contractions que je ne sent pas du tout, l'infirmière vérifie et ce sont effectivement mes eaux qui ont crevés, alors on me garde à l'hôpital. Dilaté à 1.5cm

21h00-Insertion du cervidil pour faire démarrer les contractions, mon médecin dit que si à 9h00 demain matin aucune contractions, elle va remettre un autre cervidil.

21h30- début des contractions aux 2 minutes, en plus ça pousse! Dilaté à 2cm

Mardi 23 juin 2009

Minuit- on m'enlève le cervidil puisque les contractions sont très rapprochés

2h00- les contractions sont intenses et ça pousse!! Juste à 4 cm. Je demande l'épidural.

3h45- finalement l'anesthésiste arrive, ouf quel soulagement, mais je sens toujours pousser, mais un peu moins fort.

4h30- le coeur d'Orélie augmente, elle fait de la tachycardie, cela dure 1 heure, fait venir le médecin, ensuite la gynécologue qui dit de laisser aller encore 1 heure! Finalement son petit coeur revient à la normal.

6h45- Je suis finalement dilaté à 10cm! Yé on pousse!

7h00- ça va super bien, je pousse bien, on gage sur l'heure de naissance. L'infirmière voit sa tête, elle a beaucoup de cheveux.

7h15- ça va toujours bien, ça devrait pas être long. Sauf que lors de la poussée l'infirmière a senti Orélie tourner! Au lieu d'avoir le nez vers le bas elle a le nez vers le haut. Ça ne passe plus! L'infirmière appelle le médecin.

7h25- Le médecin appelle la gynécologue

7h30- Je pousse toujours et la gynécologue a la main d'entré jusqu'au poignet(ouch) pour essayer de faire tourner Orélie.

7h45- Toujours pas d'Orélie, j'en peu plus, je suis épuisé et j'ai très mal!! Je pleure et supplie le médecin d'arrêter

8h00- Le coeur d'Orélie augmente à 210 pour ensuite chutter à 80, petite panique, alors on arrête tout et on s'en va en césarienne!

8h30- on m'apporte à la salle d'opération, ça fait toujours mal! Ça pousse toujours!!

8h45- on commence l'anesthésie, ça pousse de moins en moins

9h00- on fait entrer papa

9h05- Orélie est née! 7 livres 4 onces, 20 pouces.

12h45- Je peux enfin la prendre dans mes bras, ça été très long à la salle de réveille!!

Demain Orélie va avoir 2 semaines et elle va super bien et maman est bien heureuse d'avoir son petit miracle qu'elle attends depuis août 2004.




 

revenir en haut

Sab06

Inscrit le :
08 sept. 2008

Posté le: 6 juillet 2009 18:28:32 EDT  
Bonjour voici mon récit a moi Very Happy

Mercredi le 24 juin

J'ai passer la soiré sur l'ordi car j'avais fait une sieste et j'étais plus capable de dormir.


00H00
je commence a m'endormir...enfin!
Mais maudit que je dort mal...j'ai des douleurs dans le ventre mais c'est pas si fort que ca...je tourne un peu a gauche et ensuite a droite...et ca passe!


03H30
Pu capable je me leve j'ai mal...je me dit que je vais prendre un boon bain chaud et par la suite me coucher sur le côté gauche et calculer mes contractions.


04H00
Je débute le contraction master et je relax dans le salon sans aucun bruit.


04H30
Mes contractions son au 4 - 5 - 4.30 minutes environ mais la je me demande si ca doit être toujours 4 - 4 - 4 minutes exemple, alors j'apel la maternité et elle me dit non ca peut varier comme ca.Mais elle me dit d'attendre que ca fasse 2 heures.

alors je décide d'apeler a la maternité et elle me dit que ca ressemble a di vrai travail mais d'attendre 2 heures.

Je me dit au moin si ca continue mon chum seras pas encore parti au travail.


05H45

Le cadran de mon chum sonne mais il snooze alors je me rend dans la chambre entre deux contractions
et je lui dit tout doucement:

''Alex tu te lève tu bientôt''

''oui pourquoi, quesqui a ? ''

''Ben je pense que n'auras pas besoin d'aller travailler''

''sérieu...tu as des contraction régulière ? ''

''Oui alors lève toi va prendre un bain on part à 6H30''

Donc il prend un bain moi je relax et continue de calculer mes contractions j'apel la maternité leur prévenir de mon arrivé.

07H15

On arrive a l'hopital.
sachant très bien que j'étais déja ouverte a 2cm je me demande si avec ses contractions la si ca progressé!


07H45

On me fait un examen et je suis a 4 cm... youhou


J'endure les contractions mais elle son de plus en plus douloureuse mais au niveau des reins mon chum me masse les reins durant chaque
contraction.Il fait tellement bien ca!


10H30

je demande l'épidural j'ai trop mal mais malgré tout j'ai toujours garder le control.Mon chum me disait que je fesait ca comme une pro.


11H00

Un autre examen je suis a 5cm et le docteur crève la poche de mes eaux.


12H00

L'anastésiste vien me faire mon épidural.Quel soulagement!


13H30

Les contractions son toujours la mais elle ce distance alors on me plogue sur le cynto.


15h45

Je n'ai toujours pas eu de nouvelle examen alors je ne sais pas trop ce qui en est mais tout d'un coup je dit a Alex
j'ai envis de faire caca je me demande comment a on faire ca avec tout ses file et ma sonde!!!

L'infirmière arrive et je lui dit que j'ai envis d'aller a la toilette et elle dit ''YES''

Je regarde mon chum et on comprend pas nous on croyait que c'étais pour être un vrai bordel m'amener a la toilette.


15H50

On me réexamine et le doc dit elle est prête.

Moi : '' Ha oui ok c'est beau je suis prête''


16H00

On commence les poussers pour descendre Ariane

Ca va super bien.


16H15

Le docteur (DR BERNARD) n'est pas disponible elle accouche un autre fille mais on continue de pousser.

Mais la on me dit de ne plus pousser car on voit la tête et le docteur n'est pas la.

Mais je ne suis plus capable de me retenir sa pousse tout seul!!!


16h23

Je ressent la tête...elle sort a moitier ... '' haaaaa ca brûle''

A ce moment la je pousse un petit crie en pleurant ce qui a fait sortir le reste de la tête.

Je ne doit plus pousser elle a le cordon autour de son coup.
Il lui retire et on sort son corp.
Ca y est

25 juin a 14:25 Michael Jackson est décédé

2 heures plus tard ma fille est née

ma vie a changé

16H25

Ariane Bigras

6.7 lb

48.00cm

Et beaucoup de cheveux noir.

Je vais mettre un lien de mon accouchement vous n'êtes pas oliger de la regarder mais j'avais envis de la partager avec vous même
si on ce connais pas.

http://www.aufeminin.com/video/see_212328/accouchement-de-sab1506.html

merci!
 

revenir en haut

Marmouille

Inscrit le :
30 août 2006

Posté le: 6 juillet 2009 23:02:24 EDT  


Je voulais vous laisser mon récit d'accouchement.

Je suis arrivée le matin à l'hôpital pour mon induction. Après les prises de sangs et le soluté, on a débuté le pitocyn. Oui oui, je le sais, j'en voulais pas, mais bébé n'était pas engagé alors pas question que crever les eaux, trop dangereux... Alors go pour le pitocyn Crying or Very sad

Lol comme j'avais dit à ma doc, il ne se passe pas grand chose sous pitocyn... J'ai de légères douleurs menstruelles mais rien de plus, elles ne sont même pas enregistrées sur le moniteur... Alors on marche... Je visite les ailes, regarde si ya des chambres privées de libres, je fais des mots croisés lol et mon chum dort dans la chaise berçante.

15h15: Visite de mon doc, elle a été dans le jus toute la journée (3 césariennes d'urgences...) elle m'examine. Mon col est toujours haut et mou, 2 + gros max, mais la tête accotte, alors go, on crêve les eaux! Yé!!

16h00: Contractions aux 4 minutes, c'est des bonnes vagues mais ça se tolère, je demande le bain tourbillon.

17h30: Dans le bain, on relaxe, contractions aux 2 minutes, c'est pas mal plus intense, ouch!

18h30: Après 1 heure de bain, retour à la chambre, là contractions aux minutes,ayoye, envoye l'épidurale. De toute façon, ma pression fait peur à l'infirmière, elle est d'accord pour les appeller, sans même vérifier mon col. Je suis à 4+ bah...

18h45: L'infirmière revient me voir, les anesthésistes sont en salle d'op, yen ont encore pour 45 minutes... SHIT!! Ça fait MAL LÀ!! Pas dans 45 minutes!!!

19h45: L'anestésiste arrive m'explique la patente (J'entends rien ou plutôt jveux rien entendre ça fait mal envoye installe-toi pis commence batard!!)

20h00 Ah ben du premier coup!! (Miracle!! Ça avait pris 5 fois à mon garçon!!) Bon let's go! J'veux geler LÀ LÀ ça presse!!

20h15: Toujours pas gelée, ça fait mal en maudit!! L'infirmière attends un 5 minutes pis me chippe un bolus (augmente l'épi)

20h20: Toujours pas gelée: L'infirmière fait le test de glace pis on comprends pas, je suis gelée des jambes et des côtés du ventre mais le milieu du ventre (OU J'AI MAL!! *&%*%*&) ne gèle pas...?????? Twisted Evil

20h25: Oh boy! Shift dans la douleur FAUT QUE JE POUSSE DRÊT LÀ!!!!

L'infirmière me supplie de me retenir, elle appelle ma doc...

FAIT ÇA VITE ÇA POUSSE EN MAUDIT!!!!!!!!!!!!!!

Sont arrivés en coup de vent installés en 5 minutes les pieds dans les étriers, l'Adrénaline embarque...

Ok contraction pousse la grande!! (BEN QUIN!! WATCHE MOI BEN!!) WOW!! OK ARRÊTE LA TÊTE EST SORTIE!!! (ouais facile à dire!!)

Ok contraction pousse encore!! 20h39 Bébé est né!! (C'EST QUOI? C'EST QUOI JVOIS RIEN MAUDIT!!)

Mon chum coupe le cordon, relève une jambe, et me crie C'EST UNE FILLE!!!!!!!! On part à brailler!!!!

Peau à peau, allaitement, tellement intense, je fais des jokes, je me possède plus, le résident est crampé! Ma doc est déjà repartie, elle est toujours dans le jus, on est 4 à accoucher en même temps!!

C'était TRÈS intense, mais je recommencerais demain matin. (oui oui c'est vrai!!)

Bienvenue Léa-Rose 15 juin 2009 6 livres 12 onces 19 pouces


 

revenir en haut

mcmc

Inscrit le :
20 avr. 2009

Posté le: 11 juillet 2009 23:04:00 EDT  
Wow les filles...

Merci beaucoup de partager ses oments si intenses et si intimes avec nous! J'ai adoré vous lire et vous m'avez inspiré... Je vais accoucher en décembre, oui, c'est encore loin!!! Et, vous lire m'a rassurée et à remis ma peur de l'accouchement à sa place! Merci

Marie-Claude 

revenir en haut

Marée

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 14 juillet 2009 12:48:32 EDT  
Je suis enceinte de mon deuxième et j'ai vraiment hâte d'accoucher de nouveau! Ca me fait brailler de lire vos histoires, oh c tellement beau! J'ai accouché sous pitocin sans épidurale, la preuve que ca se fait.

Donc c'était le 7 septembre 2006, enceinte de 38 semaines J'ai pas fermé l'oeil de la nuit, j'ai tenté de m'endormir sur toutes les surfaces horizontales de la maison (sauf le bain lol!): lit, causeuse, plancher, lit, causeuse, plancher.... Merde, méchante insomnie alors que j'ai couru toute la journée, fait de la peinture au deuxième étage, etc (j'avais un super trop plein d'énergie). Il est rendu 5h00 et je vais aux toilettes pour la 12ième fois de la nuit. Je me relève et je sens une fuite de liquide entre mes jambes. J'me dis "Ha ben bâtard, je suis pas en train de devenir incontinente par dessus le marché!" Mais ca continue à couler doucement et je suis pas capable de de retenir le liquide: j'allume que ce sont mes eaux! Pas de contractions toutefois.

J'appelle mon accompagnante à 5h15 et me dis de me rendre à la maternité. Le réveil-matin de mon chum sonne à 5h30: je lui annonce la bonne nouvelle: aujourd'hui il n'ira pas travailler!!! lol!

On arrive à l'hôpital vers 7h00 et je n'ai toujours pas de contraction significative. Je suis pas dilatée ni effacée. Je marche, je marche, j'appelle mon monde. Vers 11h on commence à me parler de pitocin. Je fond en larme, je voulais accoucher naturellement mais là j'ai peur de ne pas y arriver avec l'hormone de synthèse. Je discute avec l'accompagnante, toujours pas de contraction en vue. Vers 13h00 on me branche, faut de faire à l'idée!

Haaaa! Les contractions commencent, de grandes vagues dans mon corps, je deviens totalement euphorique, je ris toute seule, je ne sens pas vraiment de douleur: les endorphines naturelles me gèlent et font vraiment très bien la job! À 14h on augmente la dose de pitocin, je ne dilate pas malgré les bonnes contractions.

17h00: J'ai des grosses contractions, je marche sans cesse pour accélérer le travail.Je ne me souviens plus tellement de la douleur seulement que je m'appuyais sur mon chum pour prendre les contractions. Bref ca se tolère très bien même si la lenteur du travail commence à affecter mon moral.

17h30: Je suis dilatée à 3-4 et merde! Je commence à sentir les poussées!!! Je prends des bains, je respire à fond pour me retenir de pousser et j'ai besoin de toute l'aide de mon accompagnante et de mon chum pour me concentrer à ne pas pousser.

20h: je suis dilatée à 5 et je commence à fatiguer sérieusement. Bébé va bien, heureusement.

22h: je n'en peux plus de retenir ces poussées, je suis fatiguée et le découragement s'installe: je demande une épidurale ou n'importe quoi tout en précisant que j'ai déjà fait une intolérance à un narcotique ou un anesthésique (je ne me souviens pas à quoi)à 17 ans lors d'une amygdalectomie. Bref je veux quelque chose mais du même souffle, je n'en veux pas.

22h20 Je retourne dans ma chambre, faut que ca embraye. L'infirmière me masse le col et finit par faire passer la bande de col. Ouch! mais ca a réussi, il est 23h05 et je vais ENFIN pouvoir pousser et prendre mon bébé.

Une heure plus tard je donnais naissance à un beau petit garcon de 7lbs 4 onces et 48cm. Une toute petite déchirure. On va l'appeler Simon. Il a tété presque tout de suite puis à dormi 8 h en ligne sans que les infirmière m'achalent avec ca (il s'est repris par la suite je vous dis pas!).

Je recommencerais n'importe quand! Je ne me souviens pas avoir eu TELLEMENT mal. J'étais psychologiquement préparée et j'ai visualisé mes contractions comme de grandes vagues qui me portaient toujours un peu plus vers mon enfant (comme le suggère Isabelle Brabant dans "une naissance heureuse").

Je crois que mon col a eu du mal à dilater parce qu'à 18 ans j'ai eu un précancer du col de l'utérus qui a été traité par cryothérapie (on a gelé et tué la tumeur avec du froid) ce qui a créer du tissu cicatriciel peu élastique.

Bon accouchement à toutes, c'est perso la plus belle expérience de ma vie!

 

revenir en haut

gesta

Inscrit le :
21 mai 2009

Posté le: 14 juillet 2009 23:01:24 EDT  
wow! merci merci merci pour ce témoignage tellement positif!! Je suis à ma 25e semaine et planifie accoucher naturellement. Je suis suivie en maison de naissance et j'en suis presqu'à la toute fin de "Naissance heureuse" d'Isabelle Brabant. Merci encore! Et bon accouchement pour le prochain! 

revenir en haut

Marée

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 15 juillet 2009 00:18:15 EDT  
Pas de quoi Chocovanille Wink

J'aurais aussi aimé être suivie par une sage-femme pour accoucher à la maison cette fois-ci mais les effectifs manquent et je m'suis décidée un peu tard. Mais je donnerai naissance à Anna-Laberge (si j'ai le temps de me rendrelol) où le personnel est extra. Pas d'accompagnante cette fois-ci (bien que je n'aurais pas passé au travers du premier accouchement comme je l'ai fait sans son aide précieuse), j'ai demandé à ma tante de m'accompagner et mon chum sera mon pilier et mon principal supporter comme la première fois.


En tout cas bon accouchement à toi aussi, tu viendras raconter ca! 

revenir en haut

Jacinthe007

Inscrit le :
29 avr. 2009

Posté le: 15 juillet 2009 12:49:54 EDT  
Il y a un peu plus de 5 ans de cela, je donnais naissance à ma fille? mon premier bébé. Aujourd'hui je suis enceinte de 12 semaines et j'ai drôlement hâte de revivre cette belle expérience en janvier.
Voici la petite histoire de Mégane :

Jeudi 24 juin 2004 : J'ai un rendez-vous à l'hôpital avec la gynécologue de garde, car le mien est en vacances. Monitoring, examen et tout? Je suis dilatée à 3 cm et effacée à 90%. J'avais déjà des fausses contractions depuis 20 semaines, mais depuis quelques jours, j'en avais encore plus. Elle me dit : Toi tu reviens ici en fin de semaine, c'est certain! Et elle avait bien raison.

Vendredi 25 juin 2004 : Je suis au feu de la St-Jean au camping avec mes parents? et j'ai TRÈS mal dans le bas du dos, je sens que Mégane pèse énormément sur mon col. J'ai beaucoup de fausses contractions et elle bouge beaucoup. Arrivée à la maison, je me couche et j'ai beaucoup de difficulté à dormir.

Samedi 26 juin 2004 :

5h00 : Une douleur immense me réveille? j'ai le ventre dur et ça fait mal! Maintenant je sais faire la différence entre une vraie et une fausse contraction.

5h15 : J'appel à la maternité. On me dit de prendre un bain et de me coucher sur le côté gauche. Si ça arrête pas? quand je vais être au 5 minutes, de me rendre à l'hôpital. Je suis au 7 minutes?

5h30 : J'embarque dans le bain, les contractions continues? mais elles sont tolérables. Disons que la première m'a vraiment surpris. Je sors du bain 5 minutes après, incapable de rester dans la même position. Je me couche sur le côté gauche et calcul le temps qui sépare mes contractions.

6h15 : Je suis aux 5 minutes?On embarque les valises dans la voiture et on part pour l'hôpital.

7h00 : Arrivé à l'hôpital, on me donne une salle d'accouchement, on me « plug » sur le moniteur? j'ai envie de mourir, mes contractions sont insupportable quand je suis couchée. On m'examine, je suis toujours à 3 cm et effacé complètement. Verdict : C'est aujourd'hui que j'accouche, on me garde!

7h30 : Je fais des téléphones. Mes parents, mes beaux-parents, mon frère. Mes parents partent du camping et s'en viennent à l'hôpital. Je suis toujours « plugger » après le moniteur et ce encore pour quelques temps, car ils veulent s'assurer d'avoir une bonne heure de monitoring avant de me débrancher!

8h15 : Je suis toujours couchée? et mes parents arrivent avec un MÉGA panier de fruits! Wow! C'est pas APRÈS l'accouchement ça d'habitude?!! Ils sont tous énervés? c'est le premier bébé dans ma famille.
8h30 : On vient ENFIN me déplugger de la machine, je suis libre de marcher pour faire avancer le travail? car depuis que je suis arrivée? y'a pas grand-chose qui a bouger. Mes contractions sont maintenant aux 3 minutes.

8h45 : Je marche avec ma mère dans les corridors, les contractions se tolère tellement mieux quand je marche!

La matinée passe, je perds un peu le sens du temps? Les contractions se tolère toujours très bien, mais le travail avance pas vite vite. Je prend un bain que je DÉTESTE, ça fait trop mal quand je suis immobile.

12h00 : J'ai faim, je veux manger? mais l'infirmière veut pas! Argg? Tout d'un coup que je demande l'épidurale. Je fini par être capable de manger un bol de soupe? c'est au moins ça! On dirait que les contractions deviennent plus fortes? Ça me donne terriblement mal au dos.

13h00 : Je suis fatiguée? la douleur est tolérable, mais je suis plus capable. Je demande l'épidurale.

14h00 : On vient enfin me soulager? La médication fait son effet et je gèle presque instantané! Je suis à 4 cm? ça avance pas. On décide de me donner du pitocin? ce qui ne fonctionnera pas car le c?ur de ma fille baisse. Ils décident de laisser aller la nature et arrête le pitocin.

15h00 : On crève mes eaux! Oooohhh! Y'a a du liquide là-dedans! Je suis toujours à 4 cm.

17h00 : L'infirmière vient voir si le travail a avancé? : « T'es complète, je prépare mes choses pis tu commences à pousser! » Quoi?!! Y'a deux heures j'étais toujours pogné à 4!

17h15 : Je commence à pousser avec l'aide de l'infirmière? Ça se déroule SUPER bien.

18h02 : Mégane est née! Elle est sur mon ventre et elle pleure un peu? Dès qu'elle entend ma voix, elle arrête. Elle est minuscule : 6lbs, 18 pouces. Elle a énormément de cheveux noirs? elle est si jolie.

18h20 : Je la met au sein pour la première fois? Une aventure venait de se terminer, mais une autre encore plus formidable venait de commencer.

Maintenant je sais qu'il n'y a rien de plus merveilleux que de donner la vie!
 

revenir en haut

Jacinthe007

Inscrit le :
29 avr. 2009

Posté le: 15 juillet 2009 12:51:01 EDT  
Vive le copier/coller avec Word! Les points d'interrogations sont en fait des points de suspensions!  

revenir en haut

Dauday

Inscrit le :
11 juin 2009

Posté le: 20 juillet 2009 18:04:01 EDT  
Voici le récit de mon accouchement ( il est très long mais je suis incapable d'en couper des parties)

Je souhaite à toutes les futures mamans d'apprécier leur accouchement autant que moi, car le notre à été parfait!

J'ai eu une grossesse relativement facile à part des nausées et quelques maux d'estomac, tout était beau ... pas de pression, pas de diabète, pas de rétention d'eau ...bref j'ai été très chanceuse.

Ma date prévue d'accouchement était le 28 avril 2009. Le mardi 21 avril, je me rends à mon rendez-vous avec ma gynéco. Je suis dilatée à 2 cm et mon col est effacé à 50 % ! Youppi ! Je me dis que j'ai déjà une petite partie du travail de fait. Ma gynéco en profite pour me faire un stripping et elle me dit de reprendre rendez-vous le mardi suivant à 40 semaines et elle ajoute qu'elle ne croit pas que j'aurai besoin de ce rendez-vous, je devrais accoucher avant ( elle ne s'est pas tromper).

Le lendemain matin, je perds mon bouchon muqueux, Yé ! Je pense que le stripping fonctionne . Le jeudi soir j'ai quelques contractions qui sont un peu plus fortes qu'à l'habitude, je demande à mon copain de les chronomètrer, elle sont environ aux 15 minutes, je vais prendre un bain chaud et elles cessent, fausse joie !

Le vendredi matin 24 avril, je me réveille vers 8h, un peu découragée car j'ai de plus en plus de difficulté à dormir et que nous avons de plus en plus hâte de tenir notre petit garçon dans nos bras. Je m'assois sur le sofa pour lire mon journal pendant que mon copain dort encore puisqu'il ne travaille qu'à midi. Et tout à coup sploush il y a un liquide chaud qui me coule entre les jambes ! Sur le moment je me dis que je fais de l'incontinence. Je me lève pour aller à la salle de bain et ça coule encore plus. Je me dis ça ne peut pas être de l'urine il y en trop. Alors je réalise que je viens de crever mes eaux. Je monte à l'étage réveiller mon copain : «Chéri, réveille-toi je crois que j'ai perdu mes eaux» et lui de répondre: « O.K. Je vais aller prendre ma douche». Pas trop stressé le monsieur ! Faut dire que nous étions prêt et que l'accouchement ne nous faisait pas peur. Pendant ce temps j'appelle à la maternité du centre mère-enfant du chul, on me dit de m'en venir, je termine donc nos bagages et nous partons. Comme je n'ai pas de contractions je ne suis pas trop pressé , mais en même temps je suis un peu inquiète car je ne veux pas être déclenché, je souhaite un accouchement complètement naturel. En chemin nous prenons donc le temps d'aller porter nos films au club vidéo, de passer à la banque, de se prendre un café ( pour mon copain) et nous faisons un petit arrêt au Wal-Mart pour s'acheter du Gatorade et quelques petits trucs à grignoter ainsi que quelques trucs pour passer le temps à l'hôpital. Et là dans une rangée devant les bouteilles de Gatorade, j'ai ma première contraction, quand même assez forte mais très tolérable. Mon copain commence à les chronomètrer, je suis déjà au 6-7 minutes. Le temps d'arriver au centre mère-enfant ( qui est à environ 10 minutes du Wal-Mart) je suis rendu aux 5 min. On se trouve un stationnement, on monte à l'étage d'obstétrique, pendant que l'on attend pour passer au tri, mes contractions sont maintenants aux 4 minutes. J'entre dans la salle de tri à 10h30, on vérifie si c'est bien mes eaux que je perds, et on me fait un peu de monitoring et oui effectivement, je vais accoucher aujourd'hui! Yeah! Enfin! On me renvoie dans le corridor le temps de préparer une chambre. Pendant que je suis dans le corridor à faire les 100 pas les contractions sont de plus en plus fortes, elles commencent à être douloureuses et sont maintenant aux 3 minutes.

On m'acompagne enfin à ma chambre. À 11h, mon amoureux part faire mon admission et chercher les bagages, il appelle ses parents et je fais de même de mon côté, ma mère est toute énervée et moi je m'inquiète pour elle, car elle doit faire 2h30 de route pour venir nous rejoindre. L'infirmière qui va s'occupper de moi vient se présenter et prendre des prises de sang ainsi que mes signes vitaux. Mon chum revient de l'admission, je suis maintenant aux 2 minutes et les contractions durent environ 1 minute, je n'ai pas beaucoup de répit et je me dis que j'en ai encore pour longtemps! L'infirmière fait la vérification de mon col vers midi je suis à 4 cm !! Encourageant j'ai presque la moitié de fait ! Je marche, je fais du ballon, je marche , mon chum tente de me faire des points de pressions dans le bas du dos mais j'ai l'impression que ça me fait encore plus mal. Je demande le bain mais on me dit qu'il est un peu trop tôt d'attendre que la douleur soit insupportable. À 13h, je demande qu'on vérifie mon col : 5cm, je suis un peu découragée car mes contractions viennent l'une après l'autre et que je n'ai pas de repos entre. L'infirmière m'encourage en me disant qu'habituellement les 5 derniers cm se font beaucoup rapidement. Je reste allongée sur le côté, j'ai tellement mal que je n'ai pas la force de me relever, mais je suis bien dans cette position, je me concentre sur ma respiration pendant chaque contraction. À 13h30, je sens que mon col a bien travaillé pendant la dernière demi-heure, je demande donc qu'on me vérifie à nouveau, wow ! 7,5 cm ! Mais là, les contractions sont à leurs intensité maximum, je n'en peux plus, je commence à avoir de la difficulté à gérer ma douleur. J'ai tellement mal que je vomis le gatorade rouge que j'avais bu au complet. L'infirmière dit que 'est bon signe, que le travail avance. Je veux aller dans le bain , mais on me dit qu'à la vitesses à laquelle je dilate le temps de remplir le bain je devrais être complète. Effectivement à 14h15, je sens beaucoup de pression et je ressens le besoin de pousser, l'infirmière vérifie mon col et je suis à 10 cm !

L'infirmière m'installe avec les jambes dans les étriers et commence à préparer la chambre. Je débute les poussées ouf ! quel soulagement le mal diminue beaucoup et les contractions sont plus longues mais plus espacées je peux donc me reposer un peu. Mon chum m'encourage, il me passe des compresses d'eau froide dans le visage et me donne de la glace car je ne veux plus rien boire de peur d'être encore malade. J'ai poussée relativement longtemps..... j'ai failli me découragée et c'est à ce moment que la doc me dit on voit la tête. Ça m'a donné un regain d'énergie. Ils ont ensuite installé le miroir afin que je puisse voir mon garçon naître, j'ai adoré ! J'ai fini par réussir à sortir la tête. Ouch! Ce fut le moment le plus douloureux de mon accouchement, la sensation de brûlure et de déchirure était assez intense. Mais je savais que ça y'était presque. Finalement à 16h05, une fois la première épaule passée, c'est mon copain qui l'a sorti et qui l'a mis sur mon ventre. Wow les sentiments ressentis à ce moment sont indescriptibles. Nous pleurions de joie, notre fils était né en parfaite santé! C'est fou! Je ne le connait même pas et je l'aime déjà tellement.. Ensuite, papa a coupé le cordon, puis ils ont fait le prélèvement, car nous avions décidé de donner le sang de cordon. Ils m'ont fait 3 points de sutures internes c'est tout ! Mon chum a fait du peau à peau avec le bébé pendant que les infirmières me faisaient les massages de l'utérus ils ont ensuite procédé aux soins du petit, l'infirmière me l'a ramené et j'ai l'ai mis au sein pour la première fois, quel doux moment. 2H après avoir accouché, je marchais pour transférer de la salle d'accouchement à notre chambre.

Ce fut un accouchement idéale selon moi, tout ce que je désirais c'est produit : un accouchement complètement naturel, papa qui sort le bébé et qui coupe le cordon, peau à peau avec maman et papa, allaitement et l'équipe médicale formidable qui se sont fait très discret. Mon seul regret c'est de ne pas avoir retenu le nom de l'infirmière qui s'est occupée de moi, c'était une perle!

Noah est donc né le vendredi 24 avril 2009 à 16h05 après 7h35 de travail. Il fesait un temps très ensoleillé et chaud. Il pesait 7lbs 7 onces et mesurait 19 pouces (48 cm).

Ce fut le plus beau jour dans la vie de papa et maman ! 

revenir en haut

gesta

Inscrit le :
21 mai 2009

Posté le: 20 juillet 2009 20:03:18 EDT  
Wow Dauday! Super beau témoignage!! Et félicitations de l'avoir fait au naturel!! La preuve que ÇA SE FAIT!! Vous m'encouragez à travers tous vos témoignage! Bravo! 

revenir en haut

Dauday

Inscrit le :
11 juin 2009

Posté le: 20 juillet 2009 21:27:38 EDT  
Merci chocovanille !
Je te souhaite un bel accouchement !
Et n'oublie pas de venir nous raconter ton histoire quand ton tour sera venu Smile
Bonne soirée !  

revenir en haut

Se connecter pour répondre