Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

La stigmatisation du biberon et Le deuil de l'allaitement

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 30 juin 2012 07:59:06 EDT  
Le post n'est plus aussi actif qu'il a été mais je voulais te dire Audreyjol que je t'ai lu. Que je te soutiens, que je te comprends.

Je suis passée par là, je l'ai écrit bien plus haut voilà 3 ans déjà.

Même parfois encore, j'ai se pincement au coeur quand je vois une maman allaitante, que ça ne part pas toujours que le deuil prends du temps, mais que si tu as besoin de soutien, visn écrire, je ne suis jamais loin.

Je viens souvent lire pour voir les histoires des mamans biberonneuses qui souffrent de leur deuil.  

revenir en haut

Zustine

Inscrit le :
15 févr. 2009

Posté le: 30 juin 2012 18:47:42 EDT  
Audreyjol : COmme nous sommes mal faites parfois nous les mamans. Notre bébé est heureux, en santé et prend du poids et on se sent coupable.
Tu as essayé ma belle. Et essayé fort. Et comme tu l'as si bien dit: pas question d'affamer ta fille une seconde fois.
Et en plus, tu continue de tirer ton lat. Tu es vraiment courageuse Smile

Moi, j'ai décidé de ne pas allaiter mon 2e, après avoir eu un allaitement infernal qui a duré 6 mois et demi à mon 1er. Et j'ai, tout comme toi, eu plein de remords de conscience, qui, à présents, sont presque envolés. Ma famille m'a très peu soutenue.

Tu es une maman formidable Smile Ton témoignage remontera le moral de bien d'autres mamans qui vivent les mêmes moments difficiles que toi. 

revenir en haut

annedeblois

Inscrit le :
02 juin 2011

Posté le: 1 août 2012 08:05:50 EDT  
Je ne lis pas beaucoup le fil, mais j'envoie des bises et des étreintes à toutes les mamans en situation d'échec d'allaitement.

Sur infobebes.com (France) ils annoncent fièrement la journée de l'allaitement avec comme commentaires des mères allaitantes qui se font regarder de travers. Puisqu'au Québec c'est devenu le contraire, j'ai créé ce groupe pour les Facebookeuses qui le désirent:

https://www.facebook.com/groups/333884380031714/

Je suis devenue une militante pour le libre-choix, car j'ai appris que du temps où ma mère (aujourd'hui retraitée) bossait à la pouponnière comme infirmière, dans les années 1980-1990, c'était 50-50 et les mères qui CHOISISSAIENT d'allaiter étaient mieux encadrées, et surtout les mères qui refusaient d'allaiter étaient laissées tranquilles.

Mon impression est qu'on force les mères qui auraient sans doute fait le choix de ne pas allaiter et qu'on laisse tomber celles qui veulent allaiter mais qui n'y arrivent pas (mauvais conseils). Me trompai-je?

Moi, je VOULAIS allaiter, mais je n'y suis pas parvenue. Je ne me suis pas rendue au fenugrec ni aux médicaments, j'ai préféré arrêter avant que mon fils se porte plus mal et aujourd'hui je ne regrette pas mon choix, car fiston est en parfaite santé, eh oui, malgré le «poison à rat» que je lui donnais!!!

Et autour de moi, au début je croyais que j'étais une des très rares à abandonner, mais non, au contraire, on est plusieurs à avoir dû abandonner.

Vos témoignages sont émouvants et surtout importants, vous m'avez aidée et j'ose pas imaginer les autres jeunes mères qui tombent sur ce fil et qui en sont consolées. Vous êtes des bonnes mères parce que vous avez pris la meilleure décision pour que vos bébés soient en santé dans les circonstances.

Nous sommes au Québec, l'eau potable (sauf avis d'ébullition) est de bonne qualité, les préparations lactées sont généralement de bonne qualité. Et nous sommes toutes capables de bien stériliser l'eau et les biberons. Il n'y a aucun problème à donner le biberon. Soyons fières de nos enfants, et n'ayons pas honte de leur donner le biberon.

Nous avons le droit de ne pas être jugées pour le choix que nous avons fait ou dû faire.

Je vous embrasse toutes XXXXXXX

 

revenir en haut

Zustine

Inscrit le :
15 févr. 2009

Posté le: 1 août 2012 09:57:27 EDT  
annedeblois : Quel beau témoignage. Merci et je suis certaine que ton message consolera aussi toutes ces mamans qui, dans la société d'aujourd'hui, se font dire qu'elles sont fait le mauvais choix.
Je suis aussi pro-choix ayant allaité mon premier plus de 6 mois et pas du tout allaité mon 2e. Et qui essayera probablement d'allaiter son 3e Smile
Ma maman m'a souvent dit à quel point elle s'était souvent sentie coupable en tant que mère. Qu'elle aurait voulu faire mieux, faire plus, faire autrement. J'ai trouvé ça tellement triste alors qu'elle a 3 belles filles qui sont toutes en couples et ont chacunes 2 enfants...
Alors je me suis promis de me respecter et de respecter mes choix et de me faire confiance et, au besoin, de consulter.

Je viens d'envoyer une demande pour rejoindre ton groupe facebook Smile 

revenir en haut

annedeblois

Inscrit le :
02 juin 2011

Posté le: 1 août 2012 10:06:51 EDT  
Je t'ai ajoutée!

Cela dit, je serais curieuse de connaître les statistiques du taux d'allaitement des bébés après 1 mois, après 2 mois et après 6 mois depuis la fondation des maternités «amies des bébés» et de l'encouragement à l'allaitement adopté par le gouvernement en 2001.

Plusieurs dans mon entourage sont convaincus que c'est la catastrophe... Mais je n'ai pas les chiffres alors je ne dirai rien Sad 

Cela dit, l'idée d'un événement «Biberon» dans un centre d'achat serait une réplique silencieuse, équilibrée et plaisante à celles qui ne jurent que par l'allaitement. Mais bon, c'est une idée que je lance comme une bouteille à la mer.

Salutations! 

revenir en haut

Zustine

Inscrit le :
15 févr. 2009

Posté le: 1 août 2012 10:15:07 EDT  
Voici une info qui a été donnée dans un post intitulé : J'aime J'aime pas le biberon et l'allaitement datant de novembre 2010

2- Quel est le pourcentage de femmes qui allaitent pendant une grande partie de leur séjour à l'hôpital?

En moyenne 85% des femmes disent qu'elles veulent allaiter et tentent d'allaiter à l'hôpital. Après 1 semaine c'est 80% des femmes qui allaitent toujours, après 1 mois c'est 73%, 2 mois 66%, 3 mois 61%, 4 mois 56%, 5 mois 51% et 6 mois 46%. Ça se sont les stats pour les allaitement mixte.

Si on prend les stats d'allaitement exclusif (sans complément de lait de formule ou d'alimentation solide) les taux sont dramatiquement bas au Québec.

À l'accouchement 52%, après 1 semaine 50%, après 1 mois 43%, 2 mois 35%, 3 mois28%, 4 mois19%, 5 mois 10%, 6 mois 3%.
Donc comme on peux voir, ce n'est même pas la moitier de la population qui allaitent exclusivement 6 mois au moins Smile
 

revenir en haut

annedeblois

Inscrit le :
02 juin 2011

Posté le: 1 août 2012 11:15:45 EDT  
50% après juste une semaine????

En effet, c'est très bas, beaucoup plus que je le pensais. ET cela me semble plus bas que du temps où le libre choix était la norme dans les hôpitaux (selon mes sources, que je qualifie de familales).



  

revenir en haut

Audreyjol

Inscrit le :
30 janv. 2012

Posté le: 16 août 2012 21:52:14 EDT  
Un mot juste pour vous dire que j'ai osé donner un biberon à ma fille dans un salon d'allaitement. (Je me sentais pas le droit d'y aller au début parce que je donnais une bouteille et que j'avais l'impression que je pouvait la donner partout, alors pourquoi prendre la place d'une maman qui donne le sein (je l'avoue j'ai encore plusieurs complexe)).

Donc je suis allée dans le salon des Galerie de la Capitale à Québec et ont m'a pas jetée dehors ! En plus j'étais pas la seule avec une bouteille ! Le soulagement total! 

revenir en haut

Coccinelle29

Inscrit le :
30 avr. 2008

Posté le: 17 août 2012 09:55:03 EDT  
Je ne sais pas si c'est moi qui ne porte pas attention (je me fous carrément de ce que je pense les gens au sujet du fait que j'ai donné le biberon à mes trois enfants) mais je ne me suis jamais sentie regardée ou jugée dans un endroit public lorsque je donnais le biberon...La seule place ou on a tenté de me faire sentir ''cheap'' c'est à l'hôpital et ça n'a pas duré longtemps! Je n'ai pas la langue dans ma poche et je lui ai fermé le mâche-patates avec mes réponses cinglantes! Laughing  

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 17 août 2012 13:31:41 EDT  
Audreyjol a écrit


Donc je suis allée dans le salon des Galerie de la Capitale à Québec et ont m'a pas jetée dehors ! En plus j'étais pas la seule avec une bouteille ! Le soulagement total! 


J'espère qu'on aurait pas osé...Non mais!!! Un enfant qui mange, peu importe ce qu'il mange a droit de le faire dans un endroit propice et calme pour le faire! Les salles d'allaitement (qu'on devrait plutôt nommer salles familiales) sont faites pour ça. Je crierai au scandale si on mettait à la porte une maman qui donne le biberon... (Et ça vient de moi, une maman qui a allaité et donné son lait au biberon!!) 

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 17 août 2012 23:15:28 EDT  
Patchoullie : sans revenir sur une discussion pro-allaitement, je crois que la principale différence, c'est que dans les centres d'achats, les femmes peuvent donner le biberon partout si elles le veulent (sur les bancs, dans la halte-bouffe, dans les petits cafés), mais pas allaiter.

Alors oui, il est normal que les femmes qui allaitent aient priorité dans les salles d'allaitement. Qu'une femme donne le biberon, ça ne me gêne pas du tout. J'aime bien ne pas être seule, et même jaser si l'autre en a envie aussi. Je comprends que la bouilloire et le micro-ondes sont pratiques. Mais si je suis debout et que j'attends pour allaiter parce que toutes les places sont prises, je suis mal à l'aise avec ça. Je vais regarder celle qui donne le biberon avec impatience, pas celle qui allaite.

Et tu me diras que je peux allaiter n'importe où, et c'est vrai officiellement, mais faux dans les faits. En deux allaitements, c'est déjà la 5e fois que je me fais dire : "il y a une salle d'allaitement, vous savez", d'un ton qui signifie que je m'exhibe honteusement, dont deux fois par des employés du centre commercial. Pourtant, j'ai des chandails d'allaitement qui rendent ça assez discret... et je commence à avoir une certaine expérience aussi Wink Je ne sais si c'est un hasard, mais c'est toujours quand bébé a plus de 4-5 mois que ça commence... ça dérange que je n'utilise pas la salle.

C'est un peu la même chose au resto. Quand ils n'ont pas de salle d'allaitement, ils sont généralement assez ouverts à ce que bébé boive à la table.
Ils ont une salle d'allaitement, voilà qu'on se sent "obligée" de l'utiliser. Mais (et ce n'est pas mon cas, Éloane boit à la vitesse grand V) si bébé prend un bon 30 minutes pour boire, c'est poche en maudit pour le conjoint qui poirote tout seul à la table et, de toute façon, la mère risque de manger froid... J'ai donc des amies qui préfèrent allaiter à la table et, systématiquement, elles se font apostropher par le serveur. C'est dit poliment, mais ça signifie souvent : "on a une salle d'allaitement justement parce qu'on n'a pas envie de voir ça".

Donc, pour moi, ce n'est pas une question de mettre une mère à la porte, juste de respecter le fait que certaines femmes sont trop timides pour allaiter en public et que d'autres n'osent plus le faire, se l'étant fait reprocher.  

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 18 août 2012 02:45:48 EDT  
Je comprends que tu n'aies pas bcp d'expérience au biberon, Sarahpro mais... un enfant, qu'il soit allaité ou biberonné a le droit à un endroit calme et confortable pour boire. L'enfant de 4-5 mois, qu'il soit allaité ou biberonné, sera déranger dans son repas s'il se trouve dans une halte-bouffe ou sur un banc dans un endroit très passant et le boire sera difficile... On entend souvent les mamans allaitantes dire que bébé se détache du sein dès qu'il y a quelque chose d'autre à voir, sache donc que c'est la même chose pour le bébé au biberon. Il cherchera à se redresser, à regarder ailleurs, repoussera la bouteille, etc. Il est faux de croire que les boires sont soudainement plus faciles car on le donne à la bouteille ou que l'enfant est soudainement passionné par son alimentation alors qu'il y a tant de chose "nouvelles" à voir.

Tu es toujours la première à nous rabattre les oreilles au sujet des " droits du bébé " (dont celui d'être allaité, par exemple) alors pourquoi ici les "droits de la mère" allaitante prenne-t-ils le dessus sur les droits des bébés (peu importe leur façon d'être nourris)?

Comme Patchoullie, je crois qu'il est plus que temps que ces salles soient renommées "Salle Familiale" pour que les papas n'aient plus à se sentir mal d'y entrer (pour changer une couche car les salles de bain pour homme ne contienne pas de table à langer) ou pour chauffer une purée et pour qu'on arrête de taper du pied à côté de la maman qui biberonne en s'appuyant sur le fait que la pièce s'appelle "salle d'allaitement" (alors qu'on trouve généralement dans ces salles des tables à langer, des micro-onde, une bouilloire, des chaises hautes, etc.) pour légitimer notre frustration.

Pour m'être personnellement faite mettre dehors de la salle d'allaitement des Promenades St-Bruno parce que je donnais un biberon (qui contenait mon lait en plus! Laughing ) par un groupe de maman enragées du mamelon, j'encourage toutes les femmes ayant subis des pressions dans ces salles tout comme j'encourage toutes les mamans qui ont dû attendre leur tour à se plaindre à la direction du centre commercial. Pas pour en faire changer le nom ou la description mais bien pour que la direction comprenne que ces salles doivent être plus grandes. En semaine (surtout), les mamans (qu'elles biberonnent ou allaitent) forme la majeure partie de la clientèle de ces centre d'achat, il faut que les directions le comprennent et s'ajustent en conséquence pour attirer et retenir leur clientèle.   

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 18 août 2012 07:16:15 EDT  
LadyLego : J'ai donné le biberon à ma fille de 9 mois 1/2 à 2 ans passés (rien à faire pour lui faire boire du lait autrement, elle n'en boit plus depuis son "sevrage"). Donc, j'ai quand même une bonne expérience du biberon. Avec une fille qui n'aimait pas le lait, je sais que l'enfant peut s'en détourner comme d'un sein, ne t'inquiète.

Je n'ai jamais parlé du calme pour le bébé parce que je ne trouve pas les salles d'allaitement très calmes. Mon bébé y lâche le sein pour regarder ce qui se passe chez la "voisine", sourire aux autres bébés, jaser. Elle y est excitée comme une puce. Il y a presque tout le temps des enfants plus vieux (par exemple ma fille) qui commentent ce qu'ils voient, posent des questions, touchent à tout. C'est encombré de poussettes, de grand-mères et de pères qui attendent. Allaiter sur un banc dans un coin calme du centre d'achats ou dans cette salle, pour la tranquillité et la concentration de mon bébé, je trouve que c'est du pareil au même. Mon bébé boira moins bien là que chez moi ou sur le divan chez une bonne amie, mais comme je ne passe pas mes journées au centre d'achats, ce n'est pas grave. Elle va se rattraper au prochain boire.

Pour moi, cette salle est pratique parce que je ne dérange personne en "montrant outrageusement mes gros seins en public", parce qu'elle contient un micro-ondes pour la bouffe du bébé et une table à langer. L'appellation "salle d'allaitement" me parait indispensable pour que justement les gens s'attendent à y voir des femmes allaiter et ne soient pas choqués d'y apercevoir un bout de sein de temps à autre comme trop souvent dans le reste du centre d'achats, les personnes âgées tout particulièrement. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 18 août 2012 16:57:50 EDT  
Sarahpro: je suis désolée mais les salles d'allaitement ou appellez les comme vous voulez, ne devrais pas existez.

C'est la tolérance et un changement de mentalité qui devraient avoir lieu.

En tolérant les salles d'allaitements, en y allant meme on leur donne raison de CACHER ce sein que je ne saurais voir.

Là dessus, comme nous ne sommes pas dans la section Débat et qu'on est sur un post de la stigatisation du biberon et qu'on dérape, je vais arreter, sur ce sujet.

Par contre, je t'invites à lire un débat qu'on a déjà eu sur le sujet et pourquoi pas à le relancer. Ça ferait de l'action avec la rentrée scolaire qui arrive.

Wink   

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 18 août 2012 17:31:35 EDT  
Je suis d'accord avec toi Ronnie27. On ne peut pas, d'un côté, réclamer de pouvoir allaiter n'importe où, n'importe quand en brandissant la charte des droits et liberté de la femme et à coup de pancartes et de l'autre côté, aller se cacher dans une salle d'allaitement (et si on le peut, au passage, foutre une biberonneuse dehors) parce que c'est plus simple que d'affronter le regard des autres...

Faut agir selon ses convictions, pas seulement les clamer haut et fort pour ensuite aller se cacher dans une salle peu importe le nom qu'on lui donne.

Tant qu'à moi ça pourrait aussi bien s'appeler "Salle de commodités familiales" (parce ce qu'on y trouve micro-onde, chauffe biberon, chaise hautes, jouets, etc.) que ça ne me ferait pas un plis sur la différence tant et aussi longtemps que toutes les familles y sont les bienvenues. 

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 18 août 2012 18:25:26 EDT  
Mais Ronnie, je suis tout à fait d'accord avec toi !

Les mentalités doivent changer et les gens s'habituer à voir des femmes allaiter. D'ailleurs, je crois faire plus que ma part en ce qui concerne l'allaitement en public parce que je sors beaucoup et que j'allaite partout, que je suis contre le fait d'allaiter sous une couverture aussi.

Mais il y a des jours où je n'ai pas envie de me battre. Si tu considères cela comme un manque de conviction, tu n'as peut-être pas entièrement tort... je considère ça comme un manque d'intérêt pour le scandale...
Et quand je me suis fait apostrophée par un employé au boire de midi, à 14h, je préfère aller dans la salle d'allaitement... je ne suis pas du genre militante et je déteste l'impression que ce genre de remarques a sur ma fille... je pense à elle aussi, pour qui c'est normal d'allaiter, et que ça trouble beaucoup quand on me fait comprendre que je serais mieux de le faire ailleurs.

Je pense que lorsque les mentalités auront changé, les salles d'allaitement comme on les connaît aujourd'hui n'auront plus leur raison d'être. Moi, en tout cas, je ne serais pas spontanément portée à les fréquenter et je ne le faisais pas avant de m'y faire envoyer.

En attendant, laissons un espace aux timides de ce monde... certaines femmes vivent assez de difficultés avec les débuts de leur allaitement ou sont assez inconfortables avec leur nudité pour avoir le droit à un endroit "moins exposé aux regards".

Et il est vrai aussi que ce n'est pas le lieu ici de débattre de cela ! Sur ce, bonne soirée ! 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 19 août 2012 20:29:50 EDT  
J'ai toujours utilisé les salles d'allaitement pour donner les biberons de mes enfants et je n'ai jamais senti que je n'y avait pas droit.

Comme toutes les mamans, j'ai le droit d'être asise confortablement pour nourire mon bébé. Oui, je l'ai fait dans l'air de restauration à plusieurs reprise, mais quand j'avais mal dormi la veille, que j'avais mal au dos, ou simplement que j'avais besoin d'un petit moment tranquile loin du brouhaha, j'y allais avec mes bébés.

Donner le biberon, des fois, c'est pas confortable sur une chaise droite. Surtout quand le bébé est pas particulièrement rapide sur la tété. Ça peut prendre facilement 30 min des fois. Surtout dans les premières semaines. Alors oui, on a parfaitement le droit aux fauteils confortables des salle d'allaitement.

Par contre, je n'ai jamais senti que personne attendait après moi pour avoir la place. C'était à peu près tout le temps vide à chaque fois que j'y allais... Et il n'y avait que 2 places. Si ça avait été le cas, est-ce que je me serais senti pas à ma place? Je ne sais pas... mais je serais porté à dire que non. 

revenir en haut

annedeblois

Inscrit le :
02 juin 2011

Posté le: 26 août 2012 20:28:59 EDT  
Merci pour l'info sur la salle familiale des Galeries de la Capitale, car étant biberonneuse je n'ai jamais osé y aller............................

En passant, j'ai commencé à alimenter en contenu le groupe Facebook. C'est un début.

Cela dit, je trouve bizarre qu'une salle d'allaitement ait des fours à micro-ondes et des chauffe-biberons mais que d'y nourrir son bébé au biberon soit plus ou moins accepté malgré ces trucs indispensables pour cette bouteille tant honnie... Enfin!
 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 26 août 2012 22:13:39 EDT  
Anecdote qui date mais que j'ai toujours sur le coeur.

Justement aux Galeries de la capitale, voilà un peu moins de 5 ans.

Mon fils nourrit aux biberons, hurlait de faim. Il pleurait très fort alors je me dépêche car bien sûr il a fallu, qu'il se décide à l'autre bout du centre d'achat. Comme je le nourrissais à la demande, je me suis fait prendre.

J'arrive (il n'avait pas rénové à l'époque et je parle de la salle minuscule à la halte-bouffe en bas) à la course, et j'essaie d'ouvrir la porte. Barrer!!!!!!!!!
Je cogne et attends et de toute façon, mon fils hurle de rage alors je me dis que si il y a quelqu'un, elle va venir ouvrir.

RIEN! je recogne. RIEN j,attedns un gros 5 minutes et je demande à la dame qui travaille aux CROISSANT plus et lui demande si elle sait si il y a quelqu'un que la porte est barrée et que mon fils a faim. Ma l à l'aise, elle me dit: je sais pas dsl!!!

Je recogne. RIEN!! Ça fait presuqe 10 minutes que j'attends, mon fils hurle de faim et tout le onde me regarde croche.

Je regarde la dame au Croissant plus et la supplie du regard et lui dmeande si elle peut faire chauffer mon biberon aux micro-ondes. Elle me réponds: non! le micro-ondes est dans la salle madame!

Surprised

Ok, je lui dit: c'est barrée et mon fils a faim, et personne n'ouvre. Elle s'éloignes de moi!!! Evil or Very Mad

Je lui dit: écoute! je vais achetez quelques choses, seigneur mais pouvez-vous chauffer mon biberon svp!!!

Elle finit par accepter et mon fils hurle encore. 4

La porte ouvre, et une maman en sort et j'en vois une autre. Je tiens la porte et dit: Il y avait quelqu'UN???? pourquoi ne pas avoir ouvert???

Toutes les places étaient prises, on voulait la paix. Surprised

Je dis, je voulais juste chauffer le biberon, pasprendr eun place, et c'est inscrit sur la porte de ne pas barrée. Rolling Eyes

Elle me réponds: c'est une salle d'allaitement pas pour les biberons, bon!!!

J'étais enragée, j'ai pris mon biberon et je suis allée la première table plus proche (mon fils hurle encore durant tout ce temps) et il est tellement enragé qu'il crache le biberon mias je finis par gagner.

Bref, désolé mais pour moi les salles d'allaitement, ne mérite pas leur nom, et celles des Galeries je n'y suis jamais retournée. J'allais chez Sears, au coin resto/ studio photo sur leur gros divan confo. Je me prenais un café et je donnais mon biberon tranquille. Sans haine et sans regard.

Dsl. mais ça quand tu as un deuil à vivre, ça te tue longtmeps, même 5 ans après.  

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 26 août 2012 23:32:45 EDT  
Je te comprend... juste à te lire, je pompe! mdr

S'il y a des micro-ondes, c'est qu'on a le droit d'y aller! Si elles veulent pas se faire déranger, qu'elles demandent à ce que les micro-ondes soient mis ailleurs dans une salle de biberonneuses seulement et pas le droit d'allaiter là!

non mais... 

revenir en haut

Se connecter pour répondre