Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

La stigmatisation du biberon et Le deuil de l'allaitement

Auteur Message

Zustine

Inscrit le :
15 févr. 2009

Posté le: 25 mai 2011 10:12:45 EDT  
Ça fait du bien de vous lire les filles.
On projette de créer bébé2 cet été. Et, bien entendu, la question de l'allaitement refait surface.
Mon chum et moi on s'est dit que cette fois-ci, il n'y aurait pas d'essaie. A mon premier, on s'était dit: "on essaie et si ça marche aps, j'arrête." Mais avec toute la pression sociable, je n'ai pas arrêté alors que j'aurais probablement dû.
Je vous trouve toutes très bonnes de vous être écoutées.. d'avoir écouter votre corps, mais aussi d'avoir fait confiance à votre instinct de maman.
Un d'entre vous à mentionné avoir donné le premier biberon en cachette... tout comme nous.
C'est si triste quand on y pense.
Unbébé bien nourri et aimé, n'est-ce pas tout ce qui importe ?
Continuez de croire en vous. Vous êtes toutes des mamans extraordinaires Smile
J'ai été heureuse de lire vos témoignages aujourd'hui. Ça m'a vraiment recentré dans mes décisions pour le prochain bébé.
Bonne journée !!!! 

revenir en haut

Zazoudou

Inscrit le :
20 mai 2008

Posté le: 25 mai 2011 12:54:15 EDT  
Nanadia: Tu vois la seule place ou je me suis sentie respectée à mes deux autres c'est à l'hopital. Je crois que je suis chanceuse, d'accouché dans un hopital ou les deux modes d'alimentation sont respecté. Alors à ma fille, j'ai eu droit au supplément, sans questionnement sans jugement alors que ca faisait une heure qu'elle buvait à chaque sein et que ca ne la rassasiait pas.
Ce qui me fait peur, c'est la vision des autres mamans, tsé celles qui sont tellement hot d'avoir allaité longtemps....Ou bien qui disent que je n'ai pas essayé assez longtemps... Dans ma décison je me sens tr`s appuyé par ma gynéco aussi peu importe le côté que ca va prendre et elle connait mes questionnements.

Une chose est sûr c'est que je ne me laisserai pas marcher sur les pieds une fois ma décision prise. J'ai juste cette espèce de culpabilité de pas au moins essayer alors que ca me tente pas pentoute de même mettre bébé au sein une seule fois.... 

revenir en haut

Nanadia

Inscrit le :
06 mai 2009

Posté le: 25 mai 2011 13:22:26 EDT  
Zazoudou a écrit
Ce qui me fait peur, c'est la vision des autres mamans, tsé celles qui sont tellement hot d'avoir allaité longtemps....Ou bien qui disent que je n'ai pas essayé assez longtemps...
Tant qu'à moi c'est pas mieux d'allaiter jusqu'a 3 ans que de pas allaiter Laughing Y'a des accouchements super faciles et d'autres ou ça se passe moins bien et je me dit que c'est la meme chose pour l'allaitement ... sauf qu'on a la possibilité d'avoir une alternative alors pourquoi ne pas en profiter si ça nous convient et qu'on sait qu'on aime mieux ça !

Zazoudou a écrit
J'ai juste cette espèce de culpabilité de pas au moins essayer alors que ca me tente pas pentoute de même mettre bébé au sein une seule fois.... 
je pense que si d'avance ça te tente pas .... c'est que ton choix est pas mal déjà fait. Ma pensée c'est que si tu le met au sein de reculons en partant juste par culpabilité avec en tête que ça ira pas bien, alors ça va être encore plus difficile que ça aille bien Wink  

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 25 mai 2011 18:14:53 EDT  
Nanadia a écrit
Zazoudou a écrit
Ce qui me fait peur, c'est la vision des autres mamans, tsé celles qui sont tellement hot d'avoir allaité longtemps....Ou bien qui disent que je n'ai pas essayé assez longtemps...
Tant qu'à moi c'est pas mieux d'allaiter jusqu'a 3 ans que de pas allaiter Laughing Y'a des accouchements super faciles et d'autres ou ça se passe moins bien et je me dit que c'est la meme chose pour l'allaitement ... sauf qu'on a la possibilité d'avoir une alternative alors pourquoi ne pas en profiter si ça nous convient et qu'on sait qu'on aime mieux ça

Si comme mamans on espère ne pas être jugées et être respectées dans les choix que l'on fait, il faut donc, à mon sens, éviter de juger d'autres façons de faire. Je ne crois pas qu'il faille, de façon générale, nécessairement dénigrer un choix X pour rendre acceptable un choix Y. Que celles qui allaitent longtemps le fassent si elles le désirent. Pour autant qu'elles n'imposent pas de façon agressive et comme étant la seule norme acceptable ce qu'elles font. Je pense que biberonneuse ou allaitante, on veut toute la même chose: le bien-être de nos enfants.  

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 25 mai 2011 18:43:46 EDT  
Zazoudou

Respecte ta petite voix intérieure et laisse tomber la pression de l'allaitement. Si tu n'as pas envie de retenter l'expérience, c'est toi, et toi seule que ça regarde. Je suis une maman pro-choix. Vaut mieux un biberon donné avec amour qu'un sein offert angoissée. Smile

Sur ce, je te souhaite une belle grossesse! Et essaie de ne pas te culpabiliser. Toi seule est la mieux placée pour te connaître et faire les choix qui sont les TIENS.

Bonne chance!  

revenir en haut

Nanadia

Inscrit le :
06 mai 2009

Posté le: 25 mai 2011 18:58:01 EDT  
Patchoullie1977, tu as raison ! Mais je ne prend jamais la vie trop au sérieux ... d'ou le petit bonhomme qui rit apres ma remarque Wink Je n'avais pas l'intention de juger les autres façons de faire, je visais plutôt une tournure rigolote sur la mention des mamans qui se trouvent hot d'allaiter longtemps... et qui pourtant la plupart du temps ne comprennent pas les mamans qui ne désirent pas allaiter. Étant professionelle de l'informatique j'oublie malheureusement trop souvent que malgré les emoticons qui sont la pour imager notre expression sur un forum il est encore possible de mal s'exprimer ... désolée si ça t'a paru mal placé.
   

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 25 mai 2011 19:50:21 EDT  
Avant de devenir mère, j'avais des principes comme un peu tout le monde. Me permettant au passage de juger voir même (je l'avoue Wink ) de critiquer certains choix de vie des autres.

J'ai été allaitante et biberonneuse. Et personne d'autre que MOI ne pouvait prendre les bonnes décisions pour moi!Par contre, j'accepte que d'autres personnes font des choix différents des miens. Auparavant, ça me heurtait, maintenant, j'applaudis à la diversité des façons de faire et des points de vue. Tant qu'on est à l'aise dans ce que l'on fait, moi, je me dis, c'est ça le plus important.

J'ai vécu aussi certains deuils par rapport à mon allaitement, des difficultés. Une chance que le biberon a existé!

Mon message se veut surtout un message de tolérance et d'acceptation des choix que l'on fait en devenant parent! Et la maternité est un sibeau moment, pas besoin de l'entâcher avec des sentiments poches comme la culpabilité et la peine!  

revenir en haut

Zazoudou

Inscrit le :
20 mai 2008

Posté le: 25 mai 2011 20:19:00 EDT  
Ah ce que ca fait du bien...... Tout ce que vous me dites je le sais, c'est quand même mon troisième. Mais on dirait que je me sis laisse emporter dans un discour qui ne colle pas a moi du tout. Je ne me reconnais pas dans mes réactions et c'est sûrement du a la grossesse. Ma réflexion a bien progresse cette semaine et j'aurai une bonne discussion avec mon conjoint pour être sur qu'il mappuiera même si je n'en doute pas. Ouf, j'ai un pis de moins sur les épaule de savoir que je ne suis pas la seule énergumène qui n'aime pas allaiter....merci les filles
 

revenir en haut

ange32

Inscrit le :
15 févr. 2007

Posté le: 26 juillet 2011 21:35:22 EDT  
Bonjour,
J'ai été très occupé dernièrement et je ne suis pas venue voir les messages. Je suis en congé de maternité et mon petit de 4 ans passe l'été avec moi. Je fais plein de sortie avec mon deuxième qui a maintenant 2 mois et demi. Je passe un super de bel été.

Je traîne mes biberons partout et mon eau chaude pour les réchauffer (à la plage, au chalet, dans les parcs, etc.) Je n'ai plus honte de sortir ma bouteille comme à mon premier. Les gens m'arrêtent pour me dire : Comme ils sont beaux vos garçons!

Eh oui! Ils sont beaux, en santé et ils auront, tous les deux été allaité seulement quelques semaines. (Pas assez de lait)

Puisque les bleues d'après accouchement sont passé et que j'ai la tête reposée.....je confirme : LE PLUS IMPORTANT EST D'ÊTRE HEUREUX AVEC NOS ENFANTS.

Pour terminer, encore une fois la première question que les gens me posent (assez souvent) est : Est-ce que tu allaites? Je passe le message à tout le monde autour de moi : Cessez de poser cette question. Demandez plutôt : Comme va le début et comment va la maman? ou simplement : Félicitations pour vos enfants Wink

Si j'ai un troisième enfant, je vais aussi allaiter au début et si ça ne fonctionne toujours pas, tant pis Wink

Soyons heureuse d'être maman. Point final Wink 

revenir en haut

bellemarmotte

Inscrit le :
26 août 2011

Posté le: 27 août 2011 00:03:40 EDT  
Bonjour,

Voilà: Je suis presque honteuse de pas allaiter. J'en parle à mon chum encore régulièrement... J'ai de la difficulté à faire la paix avec ma décision.

Je dois dire tout d'abord qu'il me manque un gêne. Je dis des choses que personne ne dit... Des choses qui ne se disent pas. Ici, c'est la seule place où je peux m'exprimer enfin. Ca me ronge depuis l'accouchement. Voilà:

Choses que personne ne dirait:
-j'aime pouvoir laisser ma fille à son père et partir seule magasiner!!!
-je suis égoiste, j'aime mon individualité! J'aime ma liberté!!!
-Je suis mère et je suis aussi FEMME. Pourquoi je devrais m'oublier? Parce que je suis une mère maintenant?
-J'aime passer des moments avec elle, lui donner son biberon. Mais je veux pas avoir la tâche de tout faire toute seule. Pour moi, me lever au milieu de la nuit, je déteste ça!
-Pour moi allaiter, je déteste ça. J'ai pas de fun que ma fille me voit comme une mamelle. J'avais l'impression d'être une Vache!!! Je vous jure, une vache!
-Je suis superficielle!!! Je veux me débarrasser de mes 15 livres le plus vite possible et la bouteille m'aide à être reposée et faire de l'exercice car papa m'aide beaucoup avec les boires. J'aime être en forme, être une maman avec un corps de jeune, des fesses fermes! hihi!

Maintenant, je vide mon sac du Mieux-Vivre:
Il est écrit:
Répondre au besoin du bébé très rapidement, fait qu'il a confiance en vous. L'enfant aura alors confiance en lui si vous répondez rapidement.

-Ca veut dire que au biberon, puisque ça prend 5-7 minutes à chauffer et qu'il doit patienter, il aura des problèmes de confiance? C'est chien de jouer avec la culpabilité des parents!!!

-C'est comme l'histoire du QI plus élevé. Je prive ma fille du maximum d'intelligence qu'elle pourrait avoir? Très chien encore une fois...

Pour terminer, ma courte histoire:
Je lui ai donné son premier lait, mais après avoir été hospitalisée (1 jour avant la montée laiteuse), j'ai du commencé à me tirer en suivant le rythme de ma fille (au biberon aux 3 heures car jaunisse) car mon lait n'était plus bon (produits radioactifs). En gros, j'étais TRÈS amochée. L'infirmière se foutait de ma santé, c'était l'allaitement l'important.
On me considérait comme une MAMELLE! grrrr...
J'ai laissé tomber ce ''tirage de lait-là'', j'en avais plein mon casse... Ma grossesse à été l'enfer et la suite était encore l'enfer. J'ai dit c'est fini!

Bon mon sac est vide. J'ai l'air raide comme ça. J'ai dit tout le négatif. Je dois terminer moins raide parce qu'on va penser que je suis une mère indigne.

Pour moi, être mère, c'est continuer ma vie comme avant, mais différemment... Ma petite est là, on a du plaisir, on sort beaucoup. Elle est notre priorité, notre monde tourne autour d'elle. Mais...

Mon amour, maman peut pas t'allaiter parce qu'elle a besoin de respirer, de son individualité. Elle a juste besoin d'être en forme pour te donner son 100%. Anyway tu le sais, quand maman est pas en forme, tu pleures beaucoup, tu le sens et c'est pas bon pour toi.

L'allaitement c'est pas fait pour nous...

Merci pour les quelques courageux qui m'ont lu. J'en avais beaucoup sur le coeur..
 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 août 2011

Posté le: 27 août 2011 18:11:18 EDT  
bellemarmotte,

Je pense exactement comme toi, à la différence près que je ne veux même pas essayer d'allaiter. (je vais accoucher dans quelques semaines)

J'était contente de te lire parce qu'évidemment, y'as toujours des petits remords et doutes qui "poppent" de temps en temps. Il faut les chasser.

Une mère qui allaite en étant stressée, frustrée, gênée, pressée, fatiguée, écoeurée, je ne crois pas que ce soit plus bénéfique qu'un père et une mère qui se relaient pour donner paisiblement un biberon...

Bravo aux mères qui allaitent, sincèrement, mais les gens doivent comprendre que ce n'est pas donné à tout le monde d'être bien là-dedans.

Je veux retrouver mon corps qui m'appartient tout à moi, mais en même temps je veux passer le maximum de temps avec mon bébé (je sais depuis très longtemps que je veux être une maman à la maison très présente!!). Il ne fait aucun doute dans mon esprit que notre bébé va être très heureux et très bien soigné, tout entouré d'amour!

Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta poulette! Smile 

revenir en haut

bedaine ronde

Inscrit le :
20 janv. 2009

Posté le: 29 août 2011 09:53:29 EDT  
Ouff, quel beau post !! Merci !!

Je désirais allaiter, mais honnêtemnet, pas plus que ça, mais quand la pression de tout le monde y est ouff, c'est un fardeau tres lourd a porter..voici mon histoire..

Bébé 1: Bel accouchement, bébé prend le sein et tête tellement fort et comme je n'ai pas encore ma montée laiteuse, gerçures au sang et tout le tralala et on s'acharne a completer le boire au gobelet car bien sur, faut pas donner le TERIBLE biberon pour pas scrapper l'allaitement...de retour a la maison, bébé boit pas mal souvent a mon gout, je trippe vraiment pas, chaque boire me fait pleurer, j'ai mal, mais evidement personnes peut m'aider en me répondant (les...d'infirmieres du CLSC), ben la prise est correct selon elles. Avec toute cette AIDE haha, je me decourage et je n'aurais allaité que 2 semaines..rongée de culpabilité, je met mon fils au biberon..pourquoi se sentir aussi coupable ???

Bébé 2 qui aura 1 mois demain: Encore bel accouchement, je met cocotte au sein, elle le prend bien ,miracle, pas de douleurs comme a mon gars..ça va bien aller me dis-je...erreur. Des notre sortie de l'hôpital, la jaunisse s'installe, ma fille dors trop, s'endors au sein sans téter, il faut la réveiller et la forcer a boire, elle perd trop de poids....je me met donc a allaiter dans le beurre pendant 1 heure, je complete au gobelet, je tire mon lait pour pas scrapper ma production et on recommence le tout une heure apres yéééééé Crying or Very sad La petite au bout de 2 semaines hurle avec mon sein en bouche, ne veut pas plus boire, se recule, découragée et fatiguée, j'envoie mon chum faire un biberon de préparation que bébé boit en 5 minutes, la pauvre meurt de faim et prefere se laisse dépérir que de boire au sein. Je me met donc en tete de tirer mon lait pour lui donner, je commence aussi la domperidone pour augemnter ma production car je tire un maigre 2oz au 2 seins. A son 3 semaines, decouragement, je ne tire pas plus de lait et la mise au sein me frustre a chaque fois, ça marche pas et je me fait dire par tous le monde ben persevere..heu, la petite se laisse dépérir et moi je fais la job en double et je dors pu...Bref, ma petite arrive a 1 mois demain et je crois bien avoir tenté le maximum, je peux pas vivre de meme, me forcer a tirer mon maigre 2 oz aux 2h30 et donner le biberon en plus, je peux meme pas sortir 30 minutes au travers de tout ça...je me sens triste, mais encore coupable surtout a force de me faire demander l'a nourrie tu ? Heu qu'est-ce que ça peut vous faire ?(étrangement, mes 2 voisines dans la cinquantaine ont été les seules a me pousser vers le biberon voyant dans quel état j'étais !!)

Et quel joie de voir sur les boites de préparation: LE LAIT MATERNEL EST LE MEILLEUR ALIMENT POUR VOTRE BÉBÉ....sti !!

Ça pas de sens comment les autres nous font sentir coupable, j'ai encore de l'acceptation a faire (a cause des fouttues remarques qui m'atteignent)..mais je me sens pas mal mieux !! Wink    

revenir en haut

deydey87

Inscrit le :
28 sept. 2010

Posté le: 29 août 2011 22:13:49 EDT  
Sujet vu d'une infirmière ..
Bonjour à vous toutes !!

Je n'ai pas lu tous les posts mais bon voici mon expérience à moi !

Je suis une infirmière qui travail auprès des bébés naissants, plus précisément en néonatalogie ...

L'allaitement ? Ouff ...

Je sais que plusieurs infirmières ont tendance à harceler ... CE QUI EST TRÈS FRUSTRANT ET DÉSAGRÉABLE.
Je tient à dire que nous sommes pas toutes comme ça, et une chance !

Dans mon cas, je n'ai pas allaiter ma fille.
Pas parce que je ne voulais pas ... ça marchait pas that's it !

Est-ce que cela ma déstabilisé sur le coup ? Oui j'étais déçu ...

Est-ce que les infirmières ont poussées pour que je ne lâche pas ? Un peu trop. Quand c'est rendu que tu tire ton lait dans une petite cuillière de plastique aux 2 heures parce que bébé HURLE et qu'elle n'est pas capable de tèter ... À ma 2ième nuit à l'hôpital j'ai mis un STOP à l'expérience.

Est-ce que je me sens coupable ? Plus maintenant. Ma fille grandit bien et elle est en santé. Oui il y aura toujours des femmes MEILLEURES que les autres pour nous rappeller quelle mères indignes nous faisons. Et après ? J'ai appris à les revirer et cela me fais du bien !!

Cela peut peut être vous sembler bizarre dit d'une infirmière dans le domaine !!...

Et les autres mamans qui nous jugent ... ben coudont. L'autre jour j'était à Place Laurier dans le petit salon `pour allaiter ou donner les biberons aux bébés ... 3 mamans étaient là en même temps que moi. Toutes ce parlaient entre elles, elles allaitaient ... Moi j'étais comme un parasite, une mère qui ne prend pas soins de son enfant... J'étais regardé comme la pire mère de la terre. Et jamais l'une des 3 mamans m'ont adressé la parole.

Bref, les infirmières ne font que répèter ce qu'il y a dans les livres. Oui allaiter est excessivement bien si la maman est capable de le faire ! Sinon c'est pas plus grave que ça ! ...

A non c'est vrai, nos bébés seront moins intelligents.. Ils auront un QI moins élèvé... LET'S GO.

Cela me frustre énormément !

Voilà ce qu'une infirmière qui a vécu l'expérience en pense !

Soyez à l'aise avec votre décision, ignorer l'opinion des autres qui tentent de vous faire passer pour des mères indignes, profiter des moments avec votre bébé, le temps passe si vite.

Vous êtes les meilleures personnes pour juger de ce qui est bon ou pas pour votre trésor ! 

revenir en haut

annedeblois

Inscrit le :
02 juin 2011

Posté le: 20 décembre 2011 10:49:48 EST  
Bonjour, ce qui m'a le plus fait mal est une forme de pression pro-allaitement venant du milieu de la santé et de contacts qui défendent l'allaitement, et qui avaient plein de solutions pour m'aider.

J'ai remarqué que mon bébé tétait lentement et tirait relativement peu, et que malgré 30 minutes passées au sein il ne semblait pas s'être nourri suffisamment, ce qui me faisait de la peine. Je me suis rendue jusqu'à 45 minutes par sein, sans vraiment voir de changement, et je me dirigeais vers la mastite et vers le découragement.

Mon mari m'a donc recommandé d'arrêter, et dans les circonstances ce fut comme une libération étant donné que je sentais que mon enfant ne se nourrissait pas à sa faim.

Aujourd'hui, je me sens bien parce que je me dis que j'aurais probablement fait une erreur en voulant continuer malgré les difficultés. Mon bébé se nourrit beaucoup mieux au biberon.

Mais oui, c'est un deuil à faire... C'est quelque chose qui est à nous, que l'on donne.  

revenir en haut

rozette

Inscrit le :
30 juin 2011

Posté le: 21 décembre 2011 14:47:06 EST  
pour ma part bb ne voulai pas boire dutout Sad donc je tirais manuellement mon lait et je lui donnai au compte goute mais il avait encore faim... les infirmiere ne voulait pas me donner du lait materniser alors mon bb na bu que 7ml jusqua ce qu'il ai 12h de vien et quela je pette les plomb et ordonne davoir du lait matenisé... les infirmiere me disait que j'abandonnai mais cest pas ma faute il voulait pas boire au seins... il pleurait pednant des heures et ne venai pas a bout de décrocher une goute alors je fais mon deuil tranquillement pas vite. 

revenir en haut

Shurika

Inscrit le :
01 avr. 2011

Posté le: 22 décembre 2011 11:58:30 EST  
Je me joins a vous pour une deuxième fois! Rolling Eyes

Et oui, mon premier enfant l'allaitement avait pas été un succès et malgré cela j'ai voulu ré-essayer.

Après 2 semaines d'essai...Une prise de poids pas trop bonne Et 1 semaine a stressé a cause de l'infirmière, j'ai décidé de stoppé ça. Encore la "clappe" dans face lundi lorsque j'ai vu qu'elle avait perdu du poids au lieu d'en prendre dans les 3 dernières jours...

Grosse journée de déprime lundi...je me sentais dont une mauvaise mère... Une 2ième fois ENCORE que je suis incapable d'allaiter mon enfant... Crying or Very sad ..

Mais depuis mardi le morale est la. Mon copain m'aide beaucoup, je dors mieux et ma fille prend du poids en record! (115g/jour)! Ça me fait snoutte un peu, sa coute cher le lait maternisé.. mais bon!

La c'est vraiment décidé par contre, si y'a un bébé 3, je n'allaite pas. Et je n'essais pas. Après 2 essais non fructueux... je pense que se serait plus me torturer que d'autre chose...

Bref les nouvelles mamans comme moi, nous sommes des bonnes mamans malgré tout hein! Wink  

revenir en haut

seforia

Inscrit le :
28 déc. 2008

Posté le: 30 décembre 2011 15:59:21 EST  
Go Rozette! Tu es une bonne maman et ton enfant lui veut juste manger à sa faim, c'est ce qui compte.

À ma première je n'ai pas aimé allaité alors j'ai arrêté après 2 semaines à mourir de faim et à passer proche de l'assomer dans les cadres de portes tellement j'étais fatiguée.

Maintenant pour ma 2e, ma décision était prise d'avance que j'allaitais à l'hôpital et après c'était le biberon à la maison. Câline que c'est l'fun!

Je pense qu'il faut simplement trouvé ce qui fit avec notre façon de vivre et avec la qualité des produits disponibles, je refuse d'entendre que c'est un geste égoïste.

Qui sait d'ailleurs dans les salles "d'allaitement" au centre d'achat si celle qui donne son biberon n'a pas TOUT essayé pour allaiter? Ça doit être tellement blessant de e faire regarder croche quand on a tout essayé... Sad  

revenir en haut

melb79

Inscrit le :
11 déc. 2008

Posté le: 30 décembre 2011 22:33:02 EST  
Bonjour les filles, Moi aussi j'en suis a mon 2ieme bebe et pour la 2ieme fois j'ai abandonne l'allaitement.
A mon premier j'avais eu une cesarienne d'urgence, montee de lait tardive et bebe qui avait perdu beaucoup de poids. Oblige de donner des supplements au gobelet et a la seringue, et a un moment donne il refusait net de prendre le sein....bref la galere!
Cette fois-ci je me redonnais une 2ieme chance, je m'etais dis si ca va bien ok, sinon je ne m'acharnerai pas autant qu'a mon premier. J'ai tente un AVAC que j'ai reussi et l'allaitement se passait bien pour les premiers jours. J'ai eu ma montee de lait beaucoup plus vite et a la pesee, 2 jours apres ma sortie de l'hopital, ma petite avait pris du poids alors j'etais super encouragee. Razz
Ca commencé a se compliquer le lendemain de la pesée, elle pouvait passer plusieurs heures au sein...et plus les jours passaient, plus ca empirait. Elle pouvait passer 3 heures de temps au sein l'après-midi....me donnait un petit répit de 2-3 heures, et dans la soirée, ca commencé par 5 heures au sein, le lendemain 6 heures et la dernière soirée 7 heures, de 18h00 à 1h00 du matin. Je lui offrais un sein, après 40 minutes elle s'endormait dessus, je la réveillais lui donnait le 2ième sein...encore 40-45 minutes. Elle se rendormait de nouveau, je la déposais alors dans sa bassinette et 5-10 minutes après elle se réveillait en pleurant et se mangeait les poingts....et je l'allaitais de nouveau...Je trouvais que ca ne faisais pas de bon sens. J'ai beaucoup d'amies qui ont allaités et aucune, ca ne leur était arrivée, sauf à une maman que j'ai trouvée sur un groupe de support à l'allaitement, qui a persevérée mais qui a eu ca difficile pour longtemps, et elle avait beaucoup d'aide à la maison.
Le lendemain matin, elle a téter encore pour 3 heures de temps et j'entendais son ventre gronder encore et elle avait encore faim, alors j'ai craquée et je lui ai donnée un biberon en pleurant, qu'elle a bu en 5 minutes. Après elle a dormi toute l'après-midi.
Je crois que mon problème était peut-être la prise au sein qui n'etait pas tout à fait correcte. J'avais beaucoup de gercures et de douleurs qui persistaient. Peut-etre qu'en tétant mal elle n'allait pas chercher ce qu'elle avait besoin et n'avait pas bien stimuler mon sein....Alors je n'avais pas assez de lait pour contenter sa faim.
Apres le biberon j'ai essayé de la remettre au sein un peu plus tard et elle ne voulait plus le prendre....elle repoussait le mamelon avec sa langue...j'ai essayé a quelques reprises sans succès et j'ai décidé de continuer avec le biberon....J'ai tiré mon lait pour éviter que je sois trop engorgé le soir même, et je n'ai réussi à ne tirer que 1 once....C'est sur que ce n'étais qu'un tire-lait manuel mais quand même!
J'aurais pu essayer de m'acharner et essayer d'augmenter ma production de lait mais je sais que c'est un parcours du combattant et je n'avais pas l'énergie pour ca. Confused Surtout quand tu as déja un autre enfant plus vieux a t'occuper et que tu n'as pas beaucoup d'aide à la maison.
J'ai alors allaiter 10 jours....
Depuis que je donne le biberon j'ai tellement plus de temps libre....J'ai le temps de m'occuper de mon plus vieux, de faire mes taches ménageres, et mon moral est tellement mieux! Mais mon dieu que l'on se culpabilise pareil......
Ca ne se passe pas toujours comme on veut l'allaitement, c'est vraiment exigeant.....et passer des 7 heures de temps avec le bébé au sein à ne rien pouvoir faire d'autres, c'était trop pour moi..... Sad
C'est vrai que c'est un deuil à faire, mais cette fois je le vis un peu mieux qu'à mon premier....ca ma prit 5 mois à ne plus pleurer quand quelqu'un me parlait de l'allaitement. Ca fait du bien de pouvoir en jaser entre maman qui ont vécu sensiblement la même chose...alors annedeblois, rozette, Shurika et Sephoria; pour ne nommer que les dernieres mamans qui ont poster tout récemment, je vous comprend et je vous appuie dans vos décisions. Vous avez pris la décision qui étaient le mieux pour vous et votre bébé selon les circonstances!
Et OUI nous sommes des bonnes mamans! Wink  

revenir en haut

Shurika

Inscrit le :
01 avr. 2011

Posté le: 8 janvier 2012 00:29:48 EST  
melb79: Merci!

C'est vrai pareil qu'on se sent DONT coupable de lacher l'allaitement. Mais après quelques temps c'est la que je me rend compte combien c'est le fun le biberon!
Je lève mon chapeau au mères qui allaitent longtemps, car je sais pas comment elles font!

Je crois pas que c'est être égoïste.. J'ai pour mon dire que ma santé mentale est plus importante! Et oui, car bien beau que je donne le sein mais si je me tappe une nevrose obsessionnelle avec la prise de poids de mon enfant VS mon allaitement ...Ça va tu VRAIMENT être meilleur pour mon enfant? Pense pas hein Wink !

3 semaines ont passé depuis mon message et ça va #1!! Mon chum est heureux de pouvoir s'impliquer, de pouvoir partir avec la petite sans que je doive nécessairement le suivre ou qu'il doive me la ramener dans un délai très court.

Ça met du baume sur mon coeur quand je songe a cet "échec".. lorsque je vois mon chum avec notre bébé. Il est content de pouvoir vivre ça lui aussi, de pouvoir lui parler doucement et la regarder boire. De l'avoir collé sur lui et de l'endormir coller contre son torse.

Le partage des tâches semblent plus égal et j'apprécit vraiment mieux cette atmosphère.

Et vous comment ça va les nouvelles mamans biberonneuses?

 

revenir en haut

Audreyjol

Inscrit le :
30 janv. 2012

Posté le: 28 juin 2012 19:04:19 EDT  
MERCI vous sauvez ma santé mentale !
Merci pour ces posts, merci pour le sujet, MERCI!

J'ai commencé à allaiter à l'hôpital dès la première heure après un accouchement rapide.

Dès le début elle a été une vraie marmotte, avec les infirmières ôn se battait pour la réveiller et la mettre au sein. Mais elle n'a pas trop perdue de poids à l'hôpital, donc on m'a dit de la lassier aller jusqu'à ce qu'elle se réveille (ou aux 4 heures).

Revenue à la maison, elle dors 5heures d'affilées et on doit la réveillée. Elle est totalement aphatique et toute molle. Elle ne pleure JAMAIS!!! en 24 heures aucun caca et un seul ti pipi...

Lorsque l'infirmière du CLSC est repassée elle avait perdue plus de 11% de sa masse et faisait une jaunisse. Donc retour aux tétées aux 3 heures, elle me dis que de toute manière ma montée de lait arrive et ça va aller mieux. à ce moment je suis déjà assez gercée¸.

La nuit suivant je l'ai passé à allaitée, de 11h à 6h du matin avec 3-4 pause de 15 minutes. Elle était réveillée, mais s'endormait sur le sein et se réveillait dès que je la déconnectait. Elle était encore pas mal molle et apathique.

Le lendemain, miracle 1 caca (vous avez jamais vu deux parents capoter autant sur une couche pleine!!!). L'infirmière du CLSC revient, elle regarde mes seins et me dis que j'ai pas eu ma montée de lait encore. En effet, ils sont jamais devenu chaud, engorgée et tout ça... Et après la nuit je suis tellemenet gercée. Je continu à allaiter quand même une autre journée en me badigeonnant de crème. Je me résigne à donner un petit gobelet de lait maternisé (merci les échantillons gratuits)

Le lendemain matin bébé se reveille presque plus... je tire mon lait pour lui donner au godelet pour me donner une pause, mais elle fait pitié à téter dans le vide. Avec beaucop d'effort j'ai réussi à tirer 10ml. Je me résigne à lui donner autant de lait maternisé, au biberon, elle le cale et se réveille un peu, ENFIN!!!

Plus tard je feuillette le Mieux-vivre et je constate que pour son âge elle devrait boire au moins 200 ml par jour... je tire à peine 90 ml ! Elle peut bien avoir faim. Je continu à donnerr le sein 2 fois par jour, à tirer mon lait et donner du lait maternisé. On passe donc au lait maternisé et la à bouteille. L'infirmière du CLSC me propose un rendez-vous pour me faire prescrire du dompéridonne. Et me conseille de prendre du fenugrec et de la bière sans alcool pour aider ma montée d lait. Rien n'y fait. Après 10 jours je tire la moitié de son boire (50 ml max) à chaque fois qu'elle bois.

Entretemps je vois mon médecin de famille qui me déconseille fortement le dompéridonne (médicament qu'on donne à ceux qui font de la chimio-thérapie pour aider la vidange des intestins qui a comme effet secondaire la montée de lait!!!!)

J'appelle un organisme en allaitement pour de l'aide. On me dit que j'allaite pas assez au sein. DE recommencer à donner le sein à la demande aussi souvent qu'elle le demande et de n'arrêter que si mon bébé ne fait plus de pipi... donc il faudrait que je réessaye pour voir si j'affamerais pas ma petite fille une 2e fois !!! ??? !!! J'ai eu assez peur la première fois c'est pas pour recommencer.

Mon bébé se réveille maintenant toute seule, elle est plein de tonus, elle a engraissée, sa jaunisse est partie. Je peux pas pensée la voir redevnir apathique comme avant. Donc pour le moment c'est 2 boires de lait maternel par jour (je tire 6-7 par jour pour les obtenir.) et le reste en lait maternisé. Quand mon chum retournera travailler le tire-lait ça sera fini.

Mais je me sens coupable ça pas de bon sens ! J'ai eu honte aujourd'hui d'aller acheter un chauffe-bouteille. Ma famill et mes amis me soutienne dans mon choix, mais mon facebook regorge de fille heureuse d'allaiter ! J'ai honte de sortir en public et de ne pas allaiter. J'ai peur du suivi de l'infirmière du CLSC. Je pleure tout le temps et doute tous les jours de ma décision.

Merci pour vos témoignages, je me sens beaucoup moins seule ! Ils me permettent de tenir et de me dire que je suis quand même une bonne mère. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre