Finances

REEE - 5 trucs pour l'augmenter sans faire souffrir le portefeuille

Nombreux sont les parents qui ouvrent un régime enregistré d’épargne-études pour leur enfant dès sa naissance. 

À ce moment, il est prudent d’opter pour un montant plus modeste, s’assurant ainsi d’avoir les moyens de poursuivre les cotisations pendant plusieurs années. On peut même automatiser les versements, ce qui permet d’acquérir une discipline d’épargne qui s’avère payante à long terme. Cependant, dans le cas où le revenu disponible augmente, il peut être avantageux de réviser à la hausse les montants versés, afin de profiter davantage des subventions gouvernementales offertes pour encourager l’épargne-études.

Une chose est sûre, mettre plus d’argent dans le REEE ne doit surtout pas se faire au détriment des besoins immédiats de la famille. Ceci dit, voici cinq occasions qu’on peut saisir pour augmenter le REEE de fiston ou de pitchounette… sans faire souffrir le portefeuille :

  1. Profiter des bonnes nouvelles financières : les augmentations de salaire arrivent souvent en début d’année. Réévaluer à la hausse la cotisation mensuelle au REEE, ne serait-ce que de 10 dollars par mois, permet d’accumuler 120 dollars de plus annuellement, et d’obtenir au moins 36 dollars de plus en subventions par année. S’il reste 10 ans avant le début des études postsecondaires, par exemple, cela fait quand même 360 dollars supplémentaires en subventions… sans compter les intérêts générés sur cette somme additionnelle1!
  2. La saison des impôts donne parfois droit à des remboursements, surtout si vous avez cotisé à un REER. Utiliser ce remboursement pour effectuer un dépôt forfaitaire au REEE permet de faire d’une pierre deux coups avec l’argent que vous aviez initialement consacré au REER!
  3. Récompenser un beau bulletin : déposer un petit montant forfaitaire dans le REEE en juin est une occasion de féliciter son enfant pour les efforts déployés pendant l’année scolaire. Cela vous permet de lui rappeler que vous valorisez sa persévérance et que vous avez confiance en ses capacités.
  4. Cadeaux de la famille : si vos enfants reçoivent de l’argent en cadeau pour leur anniversaire, mais qu’ils sont encore trop jeunes pour gérer l’argent eux-mêmes, déposer ces montants dans le REEE est une bonne occasion de les bonifier grâce aux subventions gouvernementales.
  5. Premiers travaux d’été : votre ado commence à réaliser de petits travaux pour gagner un peu d’argent? Prenez une entente avec lui : s’il tond la pelouse tout l’été, offrez-lui une somme. Vous pouvez par exemple lui remettre une partie comptant et verser le reste dans son REEE. Une bonne occasion de l’initier au concept de l’épargne-études! 

Profiter de ces cinq occasions pour penser à bonifier le REEE, c’est avantageux financièrement, mais c’est aussi très porteur de conséquences positives. Sachant que l’exemple des parents est une influence capitale pour orienter les jeunes vers de bonnes habitudes d’épargne, le geste que vous posez a probablement plus de portée que vous ne le soupçonnez. Par ailleurs, en prenant la peine d’expliquer à votre enfant que vous épargnez pour ses études, vous cristallisez la confiance que vous avez en lui en quelque chose de concret, un symbole qui le motivera à persévérer pour réaliser ses rêves.

Publication initiale mars 2016


Notes légales

1. SCEE: Subvention canadienne pour l’épargne-études de 20 % à 40 %. Selon le revenu net familial rajusté. Montant maximum annuel de 600 $. Montant maximum versé à vie par bénéficiaire de 7 200 $. IQEE: Incitatif québécois à l’épargne-études de 10 % à 20 %. Selon le revenu net familial rajusté. Montant maximum annuel de 300 $. Montant maximum versé à vie par bénéficiaire de 3600 $. Consultez notre prospectus.

Kaleido

Kaleido sont pionniers de leur domaine. Ils ont contribué à la naissance du régime enregistré d’épargne-études – le REEE. Ils ont fait de l’épargne-études leur spécialité, et ce, depuis 1964. Mais au-delà d’offrir un produit financier – aussi merveilleux soit-il! – ce qui les anime c’est la conviction que chaque enfant peut se réaliser à son plein potentiel. Suivez les sur les réseaux sociaux!  Facebook  Instagram  Twitter  LinkedIn  YouTube 


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours