Désir d'enfant

Ce que les couples doivent savoir sur la conception naturelle

Se tenir sur la tête après avoir fait l’amour? S’asseoir sur une chaise après une femme enceinte? Ces contes de bonne femme ont beau divertir, il reste que les couples veulent des vrais trucs!

Se tenir sur la tête après avoir fait l’amour? S’asseoir sur une chaise après une femme enceinte? Ces contes de bonne femme ont beau divertir, il reste que les couples qui souhaitent faire un bébé de façon naturelle ne peuvent se contenter de regarder dans les yeux d’une femme enceinte.

Même si les histoires de grossesses non voulues abondent, la réalité est qu’il est plutôt difficile de concevoir. Pour un couple en âge de procréer et en bonne santé, les chances de concevoir frôlent les 25 pour cent lors de chaque cycle menstruel de la femme. Cependant, on peut accroître ses chances de concevoir naturellement en acquérant quelques connaissances de base sur l’art de tomber enceinte.

« Lorsqu’un couple décide qu’il est temps de fonder une famille, il se pose sans doute beaucoup de questions sur la santé », fait valoir Pamela Madsen, directrice générale de la American Infertility Association (AIA) et cofondatrice du site www.focusonfertility.org. Mme Madsen propose quelques conseils :

Posez-vous la question suivante : « Sommes-nous prêts à avoir un bébé? »

Il est important que les personnes qui souhaitent devenir parents soient au courant de tout problème de santé ou de toute habitude qui pourrait nuire à la possibilité d’une conception naturelle. L’hypertension, l’excès de poids, la consommation d’alcool et de tabac et les antécédents familiaux d’infertilité figurent parmi les obstacles éventuels à la conception. Le couple devrait discuter de ses préoccupations et de ses questions avec son médecin et maintenir un dialogue franc tout au long du processus de conception naturelle.

Dites au revoir à la contraception féminine

Peu importe la méthode contraceptive utilisée, l’organisme de la femme aura besoin de temps pour retrouver son cycle naturel de menstruation et d’ovulation avant qu’une grossesse ne soit possible. Il existe aujourd’hui plusieurs formes de contraception qui influent différemment sur les hormones féminines; il est donc important que la femme consulte son médecin pour savoir à quoi s’attendre lorsqu’elle en cessera l’usage.

Connaissez votre cycle

Comme les spermatozoïdes peuvent survivre pendant plusieurs jours dans l’appareil reproducteur de la femme, les chances que celle-ci tombe enceinte sont les plus fortes pendant les quelques jours précédant et les quelques jours suivant l’ovulation. Plusieurs femmes se croient le plus fertiles au quatorzième jour de leur cycle, mais, en réalité, le moment le plus fertile survient quatorze jours avant le début de ses prochaines règles.

L’organisme féminin laisse savoir que l’ovulation a commencé de plusieurs façons. La température basale de la femme, soit sa température au réveil, baissera d’un demi-degré 24 heures avant le début de l’ovulation et augmentera d’à peu près un degré par la suite pour se maintenir ainsi pendant le début de son prochain cycle. L’organisme produit également du mucus dont la consistance sera différente pendant plusieurs jours chaque mois afin de permettre aux spermatozoïdes de se rendre aux trompes de Fallope. La femme peut également déterminer le moment où l’ovulation débutera à l’aide d’une trousse de prévision de l’ovulation.

La pratique n’a pas de substitut!

Aucune preuve ne laisse croire qu’une position particulière est la meilleure pour faire un bébé. La pratique est indispensable, certes, mais les couples qui ne suivent pas l’évolution du cycle de la femme ne devraient pas exagérer. Faire l’amour tous les deux jours – et pas tous les jours – peut accroître les chances de concevoir.

Dites-lui de prendre l’air

Pour favoriser la fertilité, on recommande vivement aux hommes de porter des pantalons amples et des caleçons boxeur pendant au moins deux mois avant d’essayer de concevoir. Les vêtements serrés accroissent le risque de surchauffe et peuvent réduire le nombre de spermatozoïdes. De plus, les hommes qui souhaitent devenir pères devraient éviter les endroits très chauds, comme les saunas, ainsi que les longues randonnées de vélo, la consommation de tabac et d’alcool.

Renseignez-vous

Les couples devraient également faire des recherches pour en savoir le plus possible sur la fertilité et la conception. De nombreuses ressources sont à la disposition des couples pour les renseigner sur la grossesse et les risques éventuels associés à la fertilité.

« De telles mesures peuvent aider les couples à concevoir de façon naturelle, affirme Mme Madsen. Mais si ses problèmes persistent pendant longtemps — environ un an pour les couples ayant moins de 35 ans et à peu près six mois pour les couples plus âgés —, il devrait consulter un endocrinologue spécialisé en reproduction tout en se rappelant que ses options sont nombreuses. »

Par-dessus tout, le couple doit se rappeler que faire un bébé prend du temps, qu’il s’agisse de façon naturelle ou assistée, mais les résultats valent bien la peine.

Femmesensante.ca

Cet article est fourni par les spécialistes de la santé des femmes du Women’s College Hospital. Pour en savoir plus sur la santé des femmes, consultez : Femmesensante.ca. © 2000-2013 Women's College Hospital.

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle


Cette semaine
Tout ce qu’il faut savoir sur les traitements médicaux contre l’acné

Comment se retrouver à travers la grande variété de traitements médicaux disponibles en vente libre et sous prescription contre l’acné?

La gestion du stress maternel par l’entraînement

La charge mentale des mères est un sujet dont on parle de plus en plus. Lorsqu’on devient maman, le poids de nos décisions semble augmenter car elles affectent cette petite personne dont nous sommes maintenant responsables.

Intéresser mon enfant TDA/H à la lecture : mission possible

Les enfants souffrant de TDA/H éprouvent parfois des problèmes de lecture pour plusieurs raisons : inattention, lenteur dans le traitement de l’information, problèmes de mémoire ou dyslexie. Comment les aider?

Autisme et confinement

Le stress familial dans les familles avec un enfant autiste est considérablement plus élevé que dans les familles dites « typiques ». Et ce n’est pas le contexte de confinement qui change la donne, au contraire…

Nos Concours

Gagnez un kit de manucure maison

Participez pour gagner un salon maison signé Looky & Elle R

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Faire ses craies maison - Wooloo

8125 vues / 0 commentaire