Couple/Sexualité

Difficultés sexuelles chez la femme

Surtout depuis l’arrivée du Viagra, on entend plus parler des difficultés sexuelles chez l’homme. Mais on n'entend peu parler des difficultés sexuelles chez la femme, qui sont souvent plus difficiles à traiter.

Il fait toutefois peu de doute que ces problèmes existent.

À la fin des années 90, une vaste étude sur les difficultés sexuelles chez la femme a été publiée dans le Journal of the American Medical Association. Réalisée auprès de 1 700 femmes américaines, cette étude révélait que :

  • 33 % des répondantes se plaignaient d’une faible libido
  • 20 % avaient des problèmes d’excitation sexuelle
  • 25 % n’atteignaient pas l’orgasme de façon régulière
  • 15 à 20 % disaient ressentir des douleurs durant les rapports sexuels

« Le dernier chiffre variait en fonction de l’âge des femmes, les jeunes femmes étant davantage touchées », affirme le Dr Stephen Holzapfel, directeur médical du Sexual Medicine Counselling Unit au Women’s College Hospital. « Un nombre surprenant de ces femmes continuent d’avoir des rapports sexuels malgré les douleurs qu’elles ressentent. »

Le Dr Holzapfel précise qu’il ne faudrait pas penser que les résultats de l’étude constituent le dernier mot en matière de sexualité féminine et fait remarquer que ce qu’on entend par santé sexuelle varie d’un endroit et d’une époque à l’autre.

« À l’époque victorienne, par exemple, les femmes qui recherchaient les rapports sexuels et avaient des orgasmes étaient perçues comme malades et déviantes. Aujourd’hui, ces femmes sont jugées en santé et ce sont leurs sœurs plus tranquilles dont le comportement est considéré dysfonctionnel, alors qu’elles se situent peut-être tout simplement au bas de l’échelle normale. »

Tout de même, beaucoup de femmes sexuellement actives ont l’impression que quelque chose manque à leur vie sexuelle. Il se peut qu’elles répondent, dans une certaine mesure, aux avances de leur partenaire, mais elles en sont rarement l’instigatrice. Elles sentent que leurs rapports sexuels pourraient être plus agréables mais ne savent pas très bien comment faire pour qu’ils le soient.

La baisse des réponses sexuelles peut cacher des problèmes affectifs dans la vie de la femme et dans ses relations. Particulièrement chez la femme qui approche de la ménopause, cela peut être lié à des changements hormonaux.

Questions d’ordre affectif

« L’excitation sexuelle est plus simple chez l’homme et plus complexe chez la femme », dit le Dr Holzapfel. Au début d’une relation, l’écart entre les deux est masqué par la nouveauté et l’ivresse. Mais, dit-il, une fois que la relation est devenue plus permanente, «les hommes continuent de ressentir de l’excitation à partir de simples stimulus visuels comme de voir leur partenaire se déshabiller, alors que pour les femmes, l’excitation devient davantage liée au contexte. »

En d’autres termes, les femmes qui vivent des relations à long terme ont besoin d’intimité pour éveiller leur désir sexuel, tandis que pour les hommes, les rapports sexuels sont généralement un prélude à l’intimité. C’est pourquoi, lorsqu’une patiente se plaint d’un manque de désir, le Dr Holzapfel commence toujours par évaluer l’état de la relation entre la femme et son partenaire.

« Après la naissance d’un enfant ou simplement avec le temps, beaucoup de couples délaissent les gestes amoureux qui suscitaient le désir sexuel chez la femme », dit-il. Il recommande à ces couples d’exprimer leur appréciation à leur partenaire, même si cela semble gênant au début. Autre recommandation : prévoir des fins de semaine d’amoureux, sans enfants, au moins quatre fois par année.

« Cela peut sembler banal, mais je peux vous dire que ça marche vraiment », dit le Dr Holzapfel.

Karen Kaffko, psychologue et sexothérapeute en cabinet privé à Toronto, met les couples au défi de revoir l’image mentale qu’ils ont des rapports sexuels. « Beaucoup de couples cessent de se bécoter et de se caresser comme ils le faisaient à l’époque des fréquentations et pour eux les rapports sexuels finissent par se ramener à la pénétration, ce qui bien sûr est très ennuyant », dit-elle.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires