Couple/Sexualité

Mythes et réalités sur l'orgasme féminin

Plusieurs mythes existent par rapport à l’orgasme. Ces mythes sont parfois à l’origine de problèmes pour les femmes et leurs partenaires qui s’inquiètent de leur sexualité.

Anorgasmie

L'anorgasmie est une incapacité à atteindre l'orgasme et survient chez environ 10 % des femmes. L'anorgasmie peut être dite primaire (la femme n'a jamais atteint l'orgasme d'aucune façon) ou secondaire (la femme a déjà connu l'orgasme à un point dans sa vie). Elle peut aussi être globale (aucun moyen ne permet de parvenir à l'orgasme) ou circonstancielle (l'orgasme peut être atteint dans certaines situations, mais pas dans d'autres; par exemple, par la stimulation manuelle, mais non par les rapports sexuels).

Expérience

Mythe
L'orgasme est toujours une expérience extraordinaire et il n'est pas normal qu'il en soit autrement.

Réalité
Certaines femmes ont des orgasmes, mais elles ne le savent pas. Certaines femmes ne connaissent pas l'orgasme dans le sens qu'elles ne sentent pas la contraction des muscles de leur plancher pelvien. Elles atteignent toutefois un sommet d'excitation après lequel elles se sentent détendues et satisfaites, les mêmes sentiments que connaissent d'autres femmes après l'orgasme. En revanche, les femmes qui connaissent une grande excitation et qui n'atteignent pas l'orgasme se sentiront parfois « nerveuses » ou « crispées » ou encore ressentiront un inconfort douloureux au niveau du pelvis.

Rapports sexuels

Mythe
Les femmes « normales » atteignent l'orgasme au cours des rapports sexuels.

Réalité 
Seulement un tiers des femmes connaissent l'orgasme régulièrement pendant les relations sexuelles. Un tiers atteignent l'orgasme pendant les relations sexuelles, mais ont besoin d'une stimulation spéciale. Un tiers n'arrivent jamais à l'orgasme au cours des relations sexuelles, mais le peuvent par d'autres moyens. Bref, avoir des orgasmes par des moyens autres que les rapports sexuels est une variante normale de la sexualité féminine. Autrefois, les gens pensaient que les femmes « matures » avaient leurs orgasmes pendant les rapports sexuels; vous consulterez peut-être un jour un bouquin qui véhicule cette idée. Toutefois, les études effectuées en laboratoire dans les années 1960 ont démontré qu'un orgasme est un orgasme, peu importe la façon dont on y parvient. La façon dont vous parvenez à l'orgasme n'a rien à voir avec votre santé mentale ou maturité émotionnelle.

Absence d’orgasme

Mythe
Si une femme ne peut atteindre l'orgasme (anorgasmie) elle est « frigide » ou il y a quelque chose qui s'avère mal chez elle ou dans ses relations.

Réalité
Les femmes qui ont déjà connu l'orgasme, mais qui n'y arrivent plus souffrent peut-être d'un problème d'ordre médical ou d'un problème lié aux effets secondaires d'un médicament. Les femmes qui n'ont jamais atteint l'orgasme n'ont peut-être tout simplement pas appris le genre et la durée de stimulation dont elles ont besoin.

Responsabilité

Mythe  
Si une femme n'atteint pas l'orgasme, c'est la faute de son partenaire.

Réalité
Bien qu'un partenaire amoureux puisse aider une femme à atteindre l'orgasme de diverses façons, c'est finalement la femme qui est responsable de son propre plaisir sexuel. Cela ne signifie pas que son partenaire n'a rien à y voir; cela signifie que c'est à la femme de dire à son partenaire ce qu'elle aime et ce qu'elle n'aime pas au lit. La communication entre partenaires est importante.

Satisfaction

Mythe  
Une femme doit avoir un orgasme afin de ressentir un plaisir sexuel. Ce mythe semble plus courant chez les hommes que chez les femmes.

Réalité
Un bon nombre de femmes aiment la proximité et l'intimité physique liées au sexe et se disent bien même si elles n'ont pas, ou n'ont jamais, d'orgasme.

Société des obstétriciens et des gynécologues du Canada (SOGC)

Fondée en 1944, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada représente plus de 3 000 membres professionnels, dont des gynécologues, des obstétriciens, des médecins de famille, des infirmières, des sages-femmes, ainsi que des professionnels du domaine paramédical. À titre d'une des principales autorités dans le domaine des soins de santé génésique, la SOGC produit des directives nationales liées à l'éducation publique et médicale sur d'importants sujets en matière de santé des femmes. Pour des informations sur la sexualité, visitez le site Masexualité.ca.  


Cette semaine
Cuisiner en famille durant la semaine de relâche!

La semaine de relâche est idéale pour renouer avec le plaisir de cuisiner en famille. Dites bonjour aux fous rires et aux nez poudrés de farine!

La micro-aventure : pour créer de beaux souvenirs en famille

Entre le travail, l’école et les routines, on n’a pas toujours le temps de préparer de grandes activités avec nos enfants. Les micro-aventures pourraient être une solution pour vous, parents pressés à la recherche d’idées simples!  

Une semaine de relâche pour grands et petits!

La relâche scolaire est un point de ralliement pour tous les âges! C’est l’occasion rêvée pour organiser des activités ou des escapades en famille.

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Nos Concours

À gagner : une carte cadeau de 100$

Participez pour gagner une carte cadeau de 100$ en épicerie