Blogues

5 jours sur une île déserte avec les enfants

Il y a de ces phrases que l’on lance en l’air, comme ça, sans se douter qu’elles sont des vœux pieux. La mienne depuis le début de l’année 2016 ; « Si je pouvais, je partirais vivre sur une île déserte, loin du monde. »

Mon Homme a profité de ces quelques mots nés d’une écoeurantite aigue de la ville pour me faire LA grande demande : « Voudrais-tu partir en camping avec les enfants et moi, sur une île déserte ? »

Ma réponse, aussi prompte qu’insouciante : « Oui, je le veux ! »

La veille du départ, les enfants étaient au comble de l’excitation, Mon Homme afféré à tout compacter et moi, moi, j’étais probablement en plein déni. Demain, nous serions tous les cinq sur une île déserte avec pour seuls alliés une tente, quelques vêtements, des victuailles, un petit couteau et un livre de Jack Kerouac. Étrangement, j'étais calme. Jusqu’à ce que la météo nous annonce 5 jours de pluie et d’orages. 

Une fois sur Notre-île-à-Nous, en pyjama, nu ou en maillot, nous étions libres de notre temps et à l’écoute de nos envies ; dormir, manger, entretenir le feu, se baigner, s’inventer des histoires, regarder pousser les feuilles ou pêcher. Une vie simple, du bonheur à l’état pur. Sauf en ce qui concerne l’absence de toilettes. On a tendance à l’oublier, mais ce sont des commodités qui sont disons… commodes.

Jusqu'à ce qu'éclate l'orage, tout était parfait. SCRAAATCH, BAOUMBADABOU ! Les coups de tonnerre, les éclairs et une pluie torrentielle ont interrompu notre beau bonheur. Pour le meilleur et pour le pire, on s’était engagé dans cette aventure et je n’allais pas laisser la météo stigmatiser et terroriser les enfants. J’ai donc usé de mes très pauvres talents de comédienne et j’ai fait la plus folle des lectures animées. J’étais fière ! Un peu avant d’arriver à la fin du livre, mon plus vieux a déposé sa petite main sur mon genou et a dit : « Ça va aller maman, tu n’as pas à avoir peur. Nous, ça va. » Un peu honteuse, j’ai nié être mortifiée (ce que j’étais) et j’ai terminé l’histoire, soulagée de savoir qu’au moins quatre d’entre nous n’avaient pas la trouille.

De retour à la maison, bien au sec et débarrassée de l’odeur de fumée, je dois admettre qu’avant de partir j’avais effectivement un trop plein de confiance. Oui, comment ai-je pu croire une seule seconde qu’entre la chasse aux tortues et nos danses du soleil, j’aurais le temps de lire un roman de Jack Kerouac ?  Bien qu’après la pluie, au moment d’allumer le feu pour faire le souper, j’étais très heureuse de l’avoir apporté.

 
Liste de choses à apporter
 
  • Une tente Big Agnes Big House pour 6 personnes,
  • Un tapis Thermarest par personne
  • Un sac de couchage par personne,
  • Des pastilles de Les désinfectants chimiques à base de chlore ou d’iode pour purifier l’eau,
  • Des allumettes,
  • Un couteau suisse,
  • Une petite hache,
  • De la corde,
  • Du savon biodégradables tout usage,
  • Du papier toilette biodégradable,
  • Des serviettes et débarbouillettes,
  • Les brosse à dents,
  • Une petite pelte,
  • De la nourriture déshydratée,
  • Des noix et/ou toutes sortes de protéines,
  • Des couverts en plastiques, des casseroles et une grille,
  • Un sac de poubelle vide,
  • Une trousse de premiers soins,
  • Des fusées de sécurité,
  • De la crème solaire,
  • Les cannes à pêches et le coffre,
  • De l’essence pour le moteur de l’embarcation,
  • Des lampes frontales,
  • Une grosse lampe, au cas où vous devriez utiliser l’embarcation en pleine nuit,
  • Un livre d’histoire pour les orages qui ne font même pas peur,
  • Du PAPIER pour allumer le feu, des fois que…
  • Des vêtements pour toutes les températures et de bonnes chaussures

Publication initiale juillet 2016

Maman Zarb

Rédactrice web, stratège, gestionnaire de communauté, artiste et mère de trois garçons, elle déteste les étiquettes. Ses enfants le confirment ; Annie est une attachante maman zarb (ce qui veut dire bizarre en verlan) qui déborde d’imagination et qui adore se mettre en déséquilibre. Toujours un peu dans la marge, elle habite l’autoroute 15 à cheval entre la rive nord et Montréal. Ses billets sont souvent le fruit de ses longues heures à jouer dans le trafic. Confrontée au TDAH, elle s’est intéressée au sujet et tient un blogue sur le sujet. Si non, vous pouvez la suivre sur sa page Facebook.


Cette semaine
5 signes de détresse psychologique chez les mamans

En raison du confinement, la détresse psychologique chez les mamans est de plus en plus présente dans les foyers québécois. Depuis le début de la pandémie, la surcharge mentale est en croissance. 

Les meilleures activités et sorties de janvier 2021

Attachons nos tuques et nos mitaines; c’est le temps de jouer dehors en famille! On vous a préparé un cocktail d’activités hivernales extérieures pour les plus courageux et intérieures pour les plus frileux. 

5 astuces pour remplir la maison d’énergies positives

Pas toujours facile de garder le moral en ces temps de confinement. Qu’on soit ésotérique ou non, on aime bien tout essayer pour rendre l’atmosphère de notre chez-soi plus positive et sereine. 

Salade de filet de porc au fenouil et à la mangue

Saviez-vous qu’en plus d’être un puissant antioxydant, le fenouil est une très bonne source de vitamine C. Si vous ne l’avez jamais essayé, voici une bonne recette pour le découvrir. 

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires