Blogues

L’éducation, l’affaire des parents

L’éducation : un tout petit mot, pas trop complexe et qui, pourtant, est le pilier d’une société en santé. C’est la clé de voûte des adultes autonomes, indépendants et capable de jouir le de leur libre arbitre.

Je fais une distinction très nette entre l’enseignement et l’éducation. Pour ma part, les deux sont indissociables et nécessaires au développement de chaque individu, mais ils n’embrassent pas les mêmes fonctions. Je les vois comme les deux doigts d’une même main.

Pour moi, l’enseignement s’acquiert en partie sur les bancs d’école, dans les livres et même s’il peut être dispensé par n’importe qui, il est surtout l’apanage des professeurs. À mon sens, l’éducation s’ajoute et vient le complémenter. Qui n’a jamais rencontré une personne bardée de diplômes et qui, malgré cela, semblait manquer de jugement, de civisme ou littéralement passer à côté des codes sociaux?

La qualité de l’enseignement est primordiale, mais l’éducation l’est tout autant. Savoir reconnaître nos propres émotions et décoder celles des autres, faire preuve d’ouverture, honorer notre devoir de mémoire, savoir quoi faire dans des situations précaires… tous ces points sont majeurs et sont, selon moi, du ressort de l’éducation dont les parents sont les principaux vecteurs.

Éduquer ses enfants, c’est la plus belle, la plus difficile et la plus ingrate des missions. C’est un travail sans relâche qui se lit dans chacune de nos actions, avant de s’entendre en mots. Nous sommes, chers parents, sommes sous la loupe. Les enfants nous scrutent et il faut montrer l’exemple. Nos gestes sont 100 fois plus percutants que n’importe lequel des discours.

Un exemple tout bébête : l’ouverture. Combien de fois, rabâchons-nous les oreilles de nos enfants avec ce concept. Nous les incitons à jouer avec les amis du parc, à prêter leurs jouets et à sourire à tous ceux qui les abordent. Malheureusement, lors de ces mêmes sorties au parc, nous restons les yeux rivés à notre téléphone n’avons aucun signe d’ouverture pour les autres. Faites ce que je dis et non ce que je fais. Après, difficile de faire comprendre à Junior qu’il doit essayer de mieux connaître son voisin ou encore délaisser sa tablette devant les gens…

Mais l’éducation, c’est bien plus que cela. C’est aussi apprendre à nos enfants à reconnaître leurs limites physiques et psychologiques. On doit les aider à tracer la ligne entre ce qui, pour eux, est acceptable ou non. Plus que cela : il faut les outiller pour qu’ils puissent se lever debout et s’affirmer lorsque ces mêmes frontières seront un jour transgressées : sans gêne, sans peur.

On pourrait ajouter qu’éduquer un enfant, c’est aussi lui apprendre à s’aimer et à se protéger des autres… et de lui-même. Être en mesure d’écouter son corps, de reconnaître ses forces, ses faiblesses et n’avoir aucune honte à partager son ressenti, ses opinions, n’est-ce pas là une grande richesse?

Ne laissons pas l’éducation, strictement aux mains de l’École… la cour est déjà pleine. C’est à nous, parents, d’être des porte-étendards de l’éducation et le premier pilier de celui-ci.

Maman Zarb

Rédactrice web, stratège, gestionnaire de communauté, artiste et mère de trois garçons, elle déteste les étiquettes. Ses enfants le confirment ; Annie est une attachante maman zarb (ce qui veut dire bizarre en verlan) qui déborde d’imagination et qui adore se mettre en déséquilibre. Toujours un peu dans la marge, elle habite l’autoroute 15 à cheval entre la rive nord et Montréal. Ses billets sont souvent le fruit de ses longues heures à jouer dans le trafic. Confrontée au TDAH, elle s’est intéressée au sujet et tient un blogue sur le sujet. Si non, vous pouvez la suivre sur sa page Facebook.


Cette semaine
L'importance de dire « merci »!

Malgré les petits soucis de la vie, nous avons toutes plusieurs raisons d’être reconnaissantes. Ça tombe bien : il est prouvé que dire merci est un gage de bonne santé physique et relationnelle! 

5 bricolages pour l'Action de grâce

Voici quelques suggestions de bricolage qui pourraient servir à décorer la table le soir de l’Action de grâce.

Activités pour profiter pleinement de l'Action de grâce

Le long week-end de l’Action de grâce est arrivé et, avec lui, l’occasion de profiter à 100% de son petit nid familial  dans une ambiance de plaisir, de couleurs et surtout de détente. Voici comment vraiment profiter de ce congé bien mérité.  

Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter !