Blogues

28 jours sans alcool, pour une maman, c’est possible?

Après une journée de travail, vous aimez décompresser avec un verre de vin? Les enfants sont nourris, lavés et au lit, vous le méritez bien, non? Ne pas avoir ce verre, pendant 28 jours, ça vous fait quel effet?

Partout, autant dans les médias traditionnels que sur les réseaux sociaux, le cliché de la mère avec un verre de vin à la main est devenu tellement présent qu’on ne le remarque même plus. Il s’est ajouté au cliché de la maman qui conduit une minivan, porte du « mou » ou en 2018, des pantalons de yoga, et celui de la mère qui ne peut fonctionner sans son café le matin.

Cliché devenu acceptable parce qu’être une maman, c’est exigeant et on le mérite bien, n’est-ce pas?

Ah! Mon verre de vin!

Pourquoi relever le défi 28 jours sans alcool alors?

Je n’ai jamais été vraiment interpellée par ce défi. Consommant un verre de vin ou une bière lors d’occasions sociales seulement, ce « défi » n’est pas vraiment pour moi. Faire un don pour la cause, pas de problème! Mais y participer? Bof.

Puis, cette année, avec un garçon en plein terrible two, j’ai réalisé que les bouteilles de vin et de bières remplissaient souvent mon bac à recyclage et que mes visites à la SAQ devenaient de plus en plus fréquentes. Pourtant, je n’ai aucun problème de consommation. J’aime mon verre de vin à la fin d’une longue journée, je le mérite. Puis un verre est devenu deux, puis ensuite on vide la bouteille pour ne pas la gaspiller, puis le vendredi c’est le week-end et les copines viennent souper, etc.

Je me répète : sans avoir de « problèmes de consommation », l’alcool a pris une place grandissante dans ma vie.

Mon petit verre de vin (ou deux…) m’aide à relaxer, à lâcher prise après avoir répété 20 fois à mon fils de se brosser les dents, d’avoir tenté pour une 1000e fois de le convaincre de faire pipi dans son pot plutôt que dans sa couche et me fait oublier le débat de 20 minutes que j’ai eu avec mon ex plus tôt au téléphone concernant l’éducation de notre fils.

Mon verre de vin m’apaise.

28 jours pour remplacer l’alcool

J’ai beau me répéter que je n’ai pas de problème de consommation, j’ai tout de même un problème. Le problème de me servir de l’alcool pour décompresser et de me justifier en utilisant mon rôle de mère et mes 1001 responsabilités…

En discutant avec les gens de mon entourage, j’ai réalisé qu’une de mes collègues avait la même « dépendance ». Nous utilisons l’alcool comme récompense et pour nous apaiser après une longue journée. Nous avons donc décider de relever, tout au long du mois de février, le défi 28 jours sans alcool cette année.

Vingt-huit jours pour non seulement donner un répit à notre corps de toute consommation d’alcool et ainsi en récolter les bénéfices, mais surtout 28 jours pour trouver des alternatives à ce sentiment que nous procure l’alcool après une journée de travail et de tâches. Vingt-huit jours pour aller s’entraîner, lire une livre, prendre une marche ou même, dessiner.

Nous nous préparons en lisant plusieurs articles qui donnent des trucs et des conseils. On vous promet de vous faire un compte rendu à la fin.

Entre temps, ça vous dirait de vous joindre à nous? 

Pour en savoir plus

Informations sur le défi : http://www.defi28jours.com/
Renseignements sur les bénéfices d’une consommation modérée : http://educalcool.qc.ca/

Maman Bambi

Bianca est une amoureuse des enfants! Elle s’occupait du service de garde des enfants de la maternelle à l’école primaire, gardait tous les enfants du quartier durant son adolescence et était monitrice dans les camps de jour durant l’été. Ce n’était un secret pour personne qu’un jour elle deviendrait maman. Maman pour la première fois, elle nous raconte ses découvertes, ses petites joies et ses coups de cœur.


Cette semaine
L'importance de dire « merci »!

Malgré les petits soucis de la vie, nous avons toutes plusieurs raisons d’être reconnaissantes. Ça tombe bien : il est prouvé que dire merci est un gage de bonne santé physique et relationnelle! 

5 bricolages pour l'Action de grâce

Voici quelques suggestions de bricolage qui pourraient servir à décorer la table le soir de l’Action de grâce.

Activités pour profiter pleinement de l'Action de grâce

Le long week-end de l’Action de grâce est arrivé et, avec lui, l’occasion de profiter à 100% de son petit nid familial  dans une ambiance de plaisir, de couleurs et surtout de détente. Voici comment vraiment profiter de ce congé bien mérité.  

Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter ! 
 

Nos Concours