Blogues

Je suis enfin prête... Du moins, je pense que je le suis!

Je ne peux plus faire demi-tour! Seulement quelques semaines, même quelques jours, me séparent entre simplement sentir mon ventre et tes petits mouvements (pas si subtils) et de te tenir dans mes bras.

Maintenant que nous sommes installés dans notre nouvelle maison, ta chambre est terminée et je me sens enfin prête à t’accueillir chez toi... ou du moins, aussi prête que je puisse l’être.

Une parole que je me suis répétée à plusieurs reprises pendant ma grossesse était que cette expérience est l’une des plus imprévisibles qu’une femme puisse vivre; dans un bon sens! Imprévisible, car vous n’avez aucun contrôle sur les changements de votre corps; la nature suit son cours. Vous avez aucun contrôle sur vos émotions; les hormones ont pris la relève. Vous n’avez aucun contrôle sur les circonstances qui peuvent faciliter ou compliquer votre grossesse; chacune est différente et chaque corps réagit à sa façon. La plupart du temps, vous n’avez aucun contrôle sur la date et l’heure à laquelle votre enfant sera prêt à vous rejoindre. Vous devez apprendre à laisser aller les choses, être aussi informée que possible ainsi que maintenir une bonne santé au cours de ces 9 mois. Et surtout, profiter de cette expérience des plus humaines, à plein.

J’ai récemment découvert que tu ne te pointeras pas le nez, ne serait-ce qu’un jour plus tard de la date prévue d’accouchement. Si tu ne quittes pas les lieux d’ici le 14 décembre, mon médecin devra provoquer mon travail. Ce genre de nouvelle me semblait banal avant. Cependant, plus j’y pense, plus ça me stresse. L’élément de surprise que tu puisses arriver un peu plus tard que la date prévue m’a été enlevé. Bien entendu, tu pourrais apparaître avant et me surprendre tout autant. Peu importe, je ne peux contrôler cela; tout ce que je peux faire est d’être prête à t’accueillir.

J’ai enfin eu ce sentiment d’« être prête » la nuit dernière. Assise dans ta chambre « presque prête », je pliais tes vêtements tout propres et je songeais à ce que j’allais mettre dans ma valise pour l’hôpital. C’est alors que j’ai vécu un moment clairvoyant, qui m’a procuré un sentiment si apaisant. Pour la première fois, je pouvais t’imaginer sur ta table à langer, dans ton siège d’auto sur le chemin de l’hôpital et je me voyais te bercer dans la chaise berçante. Une partie de ce sentiment « d’être prête », je crois, fut également influencé par mes nombreuses visites au bureau du médecin ainsi qu’à l’hôpital. Être entourée de nouveau-nés dans les bras de leur mère m’a aidé à t’imaginer dans les miens.

Lors de mon dernier rendez-vous à l’hôpital, je me suis sentie particulièrement émue en partageant l’ascenseur avec une femme qui semblait être en plein travail. Elle haletait, transpirait et je pouvais ressentir sa douleur par ses cris subtils. Quelle championne! Elle semblait vraiment souffrir, mais faisait de son mieux pour rester aussi calme que possible (peut-être pouvait-elle lire la panique sur mon visage, ou peut-être était-elle une personne de nature calme?). Quoi qu’il en soit, nous nous sommes toutes deux dirigées vers l’aile des naissances, mais je devais continuer un peu plus loin à mon rendez-vous de surveillance cardiaque. Une chose magique s’est ensuite produite! J’ai entendu derrière moi les infirmières se précipiter dans une salle d’accouchement pour cette dame. J’ai ensuite entendu quelques cris et quelques courts moments plus tard, j’ai entendu un petit bébé pleurer. Mes yeux se remplissaient de larmes à chaque petit cri qui sortait des poumons de ce nouveau-né. Quel beau moment vécu, j’ai entendu ce qui m’attendait!

J’étais au 7e ciel le reste de la journée! Même si je ne pense pas donner naissance aussi rapidement que cette femme l’a fait (sérieusement, je dois avoir été là pendant maximum 1 heure), je me suis dit que si je pouvais éprouver autant d’émotion à entendre les cris d’un petit bébé inconnu, je ne pouvais qu’imaginer la grande émotion que j’allais ressentir au son du premier cri de mon fils, puis de le tenir dans mes bras pour la première fois.

Autant que je me sente prête, la réalité de ce que je m’apprête à vivre ne m’apparait pas encore très clairement. Il m’est difficile de bien comprendre que, ce qui est dans mon ventre en ce moment, sautillant et me donnant de tendres coups de pieds, sera bientôt dans mes bras. Tout en écrivant ces lignes, il se déplace dans le petit univers de mon ventre et je ne peux imaginer que bientôt, je vais perdre cette sensation. Ce ne sera pas un énorme chagrin puisque cette sensation sera remplacée par une étreinte chaleureuse et par de petits doigts enroulés autour des miens. Ah! La magie qu’un câlin peut procurer!

Ma mère a récemment déclaré que lorsqu’elle prendra sa retraite, elle souhaite pouvoir passer ses temps libres dans les hôpitaux, à prendre les nouveau-nés dans ses bras. Elle plaisantait, mais après lui avoir parlé du programme « Huggies No Baby Unhugged » à quelques reprises dans les derniers mois, je lui ai rappelé qu’il y avait une possibilité de faire du bénévolat dans les hôpitaux afin de câliner les nouveau-nés par l’entremise du programme Huggies. Ce programme a non seulement pour but d’éduquer sur les avantages des câlins, mais aussi aide à fournir des câlins pour chaque bébé. Cette vidéo trouvée sur leur site Web (en anglais) explique bien ce programme.

Que pensez-vous de ce programme? Voulez-vous donner un peu de votre temps pour câliner les nouveau-nés? Moi, je le ferais sans aucun doute!

Maman Bambi

Bianca est une amoureuse des enfants! Elle s’occupait du service de garde des enfants de la maternelle à l’école primaire, gardait tous les enfants du quartier durant son adolescence et était monitrice dans les camps de jour durant l’été. Ce n’était un secret pour personne qu’un jour elle deviendrait maman. Maman pour la première fois, elle nous raconte ses découvertes, ses petites joies et ses coups de cœur.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 15 – Keurig

À gagner: cafetière Keurig et ensemble de capsules

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires