Blogues

AH, ces enfants qui n'aiment pas lire!

J’ai enfin trouvé LE livre à faire lire aux enfants qui n’aiment pas lire. Par contre, ils ne voudront certainement pas le lire puisque le simple fait de s’imaginer lire les repousse!

Mais bon, si par pur hasard leurs 2 petits yeux venaient à se poser sur les mots d’une page de ce livre, je vous garantis qu’ils partiront avec pour le lire et relire! Vous serez averti!

À bas la lecture!

HI-LA-RANT! Déjà, la citation en exergue (en ouverture de l’album) est claire sur le ton de ce qui suivra :

« Livre. Quel qu’il soit, toujours trop long. »

- Gustave Flaubert.

C’est l’histoire d’un garçon qui n’aime pas les livres. Aucun. Tout ce qu’il aime lire, c’est la carte des desserts au resto et le programme télé. Il trouve toujours vingt mille défaites pour ne pas avoir à lire ni même toucher un livre. Par contre pour sa soeur, c’est tout le contraire et c’est tant mieux pour elle parce que franchement, deux enfants parfaits, ç’aurait été beaucoup trop pour les parents. En plus, les adultes se font un peu trop astucieux et trouvent des solutions à tous ses plans : les consommateurs de livres sont des complices assassins des arbres? OK, voilà une liseuse électronique! Mais à repousser les livres, à en faire une obsession, se laissera-t-il tenter?

Ces enfants qui n’aiment pas (encore) lire

C’est un album franchement très drôle et délicieux à lire à vos enfants ou vos élèves qu’ils aiment ou n’aiment pas la lecture. Les illustrations sont assez minimalistes et le texte est disposé de sorte qu’on ait que 2-3 phrases maximum par page, question d’être cohérent avec le thème.

J’ai moi-même été un jour cet enfant qui ne savait pas trop ce qu’elle aimait, qui ne voyait pas tout ce que pouvait m’apporter la lecture. Un jour, on m’a fait entrer et découvrir la feue librairie indépendante Clément-Morin de Trois-Rivières avec ses tonnes de livres avec un secteur jeunesse infiniment garni. J’avais le CHOIX! J’ai trouvé ça beau, les piles de livres. J’en ai pris un et un autre. J’ai feuilleté, admiré les illustrations des pages couvertures, lu les quatrièmes. Je les ai touchés, sentis.

Je pense que chacun tombe en amour d’une manière différente avec les livres, mais moi, c’est la librairie qui m’a eue. Je vis maintenant sous des piles de livres et je peux me perdre dans un salon du livre pour une semaine, j’y vois que du bonheur. J’en ai même fait mon domaine de carrière, c’est pour dire quel lien fort j’ai tissé avec cet objet. Ce sera parfois un style littéraire, un texte touchant, un livre qui a inspiré un film, un auteur, un ami, un blogueur, un prof, une amoureuse, un voyage ou je ne sais pas trop, mais y a quelque chose quelque part qui attend de vous faire tomber en amour, tôt ou tard avec la lecture.

Dans cette histoire, vous remarquerez l’attitude des parents très présents, mais pas zélés. Ils ont posé des gestes, ont fait des efforts, ont présenté plusieurs options pour tenter de faire apprivoiser la lecture à leur fils. Ils ont respecté leur fils pour ne pas bruler la mèche trop rapidement. Explorez les possibilités avec vos enfants/élèves, montrez-leur l’exemple. Surtout, soyez patient, réceptif et ouvert à ce qu’ils voudront essayer.

Bonne découverte!

À bas la lecture!
Didier Lévy & Bobi + Bobi
Éditions : Oskar, 2016
ISBN : 9791021403833
6-10 ans

Ce texte a été publié sur le blogue Les p’tits mots-dits et est reproduit avec l’autorisation de son auteure.

Anabelle Soucy-Côté

Anabelle est une entrepreneure, une épouse et une maman aussi. Surtout. D’Olivia, 2 ans, un humain formidable, fascinant et très inspirant. Ex-libraire jeunesse, elle est passionnée de littérature depuis toujours, mais elle a un gros penchant pour l’album jeunesse et la BD. Elle a étudié en communication, les langues, la création littéraire et la littérature.  Anabelle est fondatrice et rédactrice en chef du blogue Les p’tits mots-dits, un site collaboratif de gens passionnés de littérature jeunesse qui partagent leur expertise et leurs coups de cœur avec humour et franchise. La tête toujours pleine d’idées, elle est constamment en train de développer de nouveaux concepts et projets ou de collaborer quelque part à titre de chroniqueuse littéraire. Elle espère qu’un jour les parents arrêteront de penser que faire la lecture avec un enfant sert seulement à passer le temps… Vous pouvez également la suivre sur Facebook.


Cette semaine
Apprendre à faire de la bicyclette

Vous imaginez votre main qui lâche le siège de son vélo au ralenti et qui l’envoie vers… une chute certaine? Mais non, vous l’envoyez vers plus de liberté… c’est un grand jour!

TDAH – Survivre aux examens de fin d’année

La période des examens, ce moment juste avant les grandes vacances, où tous n’ont qu’une chose en tête : être à l’extérieur. Étudier, faire de son mieux et rester contré dans un local surchauffé, c’est évident pour personne.

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Dire adieu au primaire

Dans la vie, chaque changement majeur s’accompagne d’un deuil : deuil de sa vie de célibataire, deuil de ses anciens collègues, deuil de sa maison… Votre enfant aussi peut vivre un deuil à la rentrée.

Nos Concours

Gagnez le livre BBQ Santé de Geneviève O'Gleman

Cet été, grillez santé avec Geneviève O'Gleman