Bébé

Intervenir en fonction du tempérament de l’enfant

Voici quelques trucs pour apprendre à mieux intervenir en fonction des différentes variantes qui composent la personnalité de votre enfant.

Lors du précédent article, il a été question des trois types de tempérament retrouvés chez l’enfant et des neuf dimensions sur lesquelles s’appuie cette classification. Nous nous attarderons aujourd’hui sur les cinq dimensions suivantes : le niveau d’activité de votre enfant, la régularité de ses routines, sa réaction face aux nouvelles expériences, sa facilité à se laisser distraire et son humeur générale.

Comment intervenir avec un enfant actif?
  • Acceptez son désir de bouger en lui donnant régulièrement l’occasion de courir, grimper ou sauter. Alternez avec des activités plus calmes qui sollicitent sa motricité fine. À titre d’exemple, du bricolage ou des jeux d’adresse.
  • Exercez-le à être conscient de la vitesse à laquelle il bouge à l’aide de jeux d’imitation, en prenant soin de qualifier l’action proposée (ex. : une grenouille qui saute de façon énergique, un chat qui s’étire lentement, etc.).
  • Incitez-le à verbaliser ce qu’il pense plutôt que de le laisser s’exprimer par des actions.
  • Offrez-lui un encadrement dans lequel les consignes et les limites sont claires.
Comment intervenir avec un enfant passif?
  • Laissez-lui le temps dont il a besoin pour accomplir ses tâches.
  • Pratiquez des sports avec lui ou amusez-vous avec une balle/ballon pour améliorer sa coordination.
  • Évitez de le critiquer en lui disant des phrases comme « arrête de faire ton paresseux! ». Non seulement il ne sera pas plus motivé à faire l’activité, mais ce genre de critique porte directement atteinte à son estime personnelle.
  • Ne laissez pas ses pairs prendre le dessus sur lui. Encouragez-le plutôt à participer activement à l’activité en cours, en prenant la place qui lui revient.
  • Soulignez ses succès lorsqu’il réalise quelque chose.
Comment agir avec un enfant régulier dans ses routines?
  • Respectez sa routine autant que possible, même lors d’occasions spéciales (fête ou vacances).
  • Prenez le temps de lui expliquer à l’avance chaque transition et/ou changement de routine.
Comment agir avec un enfant irrégulier dans ses routines?
  • Acceptez cet aspect de sa personnalité, tout en prenant soin d’édicter des règles sociales à ne pas transgresser.

À titre d’exemple, si vous êtes invités chez des amis pour souper et que votre tout-petit dit ne pas avoir faim, ne l’obligez pas à manger, mais demandez-lui de demeurer à table avec les autres jusqu’à la fin du repas.

Comment réagir face à un enfant réfractaire aux situations nouvelles?
  • Soutenez-le lors de situations inhabituelles, en l’exposant pendant une période limitée au début, tout en augmentant la durée au fil du temps.
  • Rassurez-le en cas d’imprévus.
  • Encouragez-le lorsqu’il doit participer à une nouvelle activité en stimulant sa créativité (ex. : lui dire qu’on se prépare à vivre une expérience spéciale et mettre l’accent sur les aspects susceptibles de l’intéresser).
  • Motivez-le à faire preuve d’initiative (ex. : laissez-le déterminer l’activité à faire).
  • Invitez régulièrement des amis à la maison avec lesquels il se sent à l’aise et encouragez-le à prendre sa place au sein du groupe.
  • Incitez-le à vous faire part de ses goûts et émotions, et n’hésitez pas à lui manifester votre appréciation lorsqu’il le fait.
Comment réagir face à un enfant attiré par la nouveauté?

 


  • Observez-le attentivement pour vous assurer qu’il est en sécurité.

  • Montrez-lui à réfréner un peu ses ardeurs lorsqu’il rencontre de nouveaux camarades de jeu. À titre d’exemple, lui mentionner de les approcher tranquillement, de se montrer doux à leur égard, etc.

  • Tentez de contrôler ses attentes face à chaque nouvelle situation... un enfant qui a l’enthousiasme facile risque parfois d’être déçu face à une nouvelle activité si celle-ci est moins palpitante que ce qu’il avait envisagé.


  •  

 

Quoi faire avec un enfant qui se laisse facilement distraire?

 


  • Privilégiez un endroit restreint et fermé lorsqu’il s’amuse et limitez le nombre de jouets à sa disposition.

  • Éloignez de sa vue tout article susceptible de nuire à sa concentration.

  • Instaurez des limites claires et assurez-vous que les consignes soient comprises.

  • Félicitez-le chaleureusement lorsqu’il accomplit une tâche.

  • Invitez-le à se concentrer sur tâche donnée, tout en lui laissant de petits moments de répit. 


  •  

 

Quoi faire avec un enfant qui se laisse difficilement distraire?

 


  • Évitez autant que possible d’interrompre ce qu’il est en train de faire pendant qu’il est concentré.

  • Tentez de lui inculquer qu’une activité doit prendre fin à un moment donné et avertissez-le au moment opportun.

  • Si votre enfant préfère s’amuser seul, insistez pour qu’il socialise avec d’autres jeunes de son âge et assurez-vous qu’il prenne part aux activités.


  •  
Comment s’y prendre avec un enfant qui se montre contrarié et déplaisant la plupart du temps?
  • Exposez-lui les côtés positifs de la situation à laquelle il fait face, tout en prenant soin de ne pas minimiser ce qu’il ressent, car il risque de se sentir incompris.
  • Rassurez-le en lui expliquant la marche à suivre de façon claire.
  • Ne tardez pas à le retirer lorsque sa réaction commence à prendre des proportions exagérées. Ceci lui permettra de lui donner une pause et de l’aider progressivement à se calmer.
  • Enseignez-lui des façons acceptables de canaliser son énergie négative (ex. : frapper sur un oreiller).
  • Adonnez-vous régulièrement à des activités qu’il aime.
Comment s’y prendre pour encourager un enfant d’humeur agréable?
  • Ne lésinez pas sur le renforcement positif, en lui répétant à quel point vous appréciez sa bonne humeur, la façon dont il se comporte avec les autres, etc.
  • N’oubliez pas de lui enseigner les règles de sécurité avec les étrangers, car ce type d’enfant a tendance à faire confiance à tous les gens qu’il rencontre.

Découvrir les forces et limites de son enfant peut parfois être confrontant. Il ne faut toutefois pas perdre de vue que chaque enfant est unique, tout comme le parent l’est aussi. Au lieu de « punir » un comportement, il s’agit d’encourager votre enfant à développer d’autres attitudes et réactions afin qu’il apprenne à vivre en harmonie avec son environnement. 

Un prochain article suivra au cours des prochaines semaines pour vous expliquer les stratégies parentales à adopter en fonction des quatre dernières dimensions. À bientôt!

Annie Dufresne
Coach parental, familial et conjugal

Détentrice d’un baccalauréat en psychoéducation, ayant une formation en sexologie et étant en voie de compléter un DESS en santé mentale, Annie offre un service de coaching personnel, parental et conjugal aux résidents de la Rive-Sud de Montréal et de Montréal. Voici en quoi elle peut vous aider: Aide pour enfants/adolescents ayant un trouble d'opposition, TDA/H, TSA ou vivant une période difficile; Aide pour couples en difficulté : séparation, garde partagée, vie sexuelle et/ou relation de couple houleuse; Aide sur le plan personnel : dépression, anxiété, estime de soi, trouble d'adaptation. Pour plus de renseignements au sujet d’Annie Dufresne, vous pouvez consulter son site Web ou lui téléphoner au 514 660-2705.


Cette semaine
Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque

Chaque année, des milliers de Canadiens et de Canadiennes succombent à une crise cardiaque parce qu’ils ne reçoivent pas le traitement médical approprié assez rapidement.

8 musées à visiter en famille

Quelle bonne idée de visiter un musée avec les enfants ! Excellente façon de les ouvrir sur le monde en plus d’aiguiser leur sens de l’observation et d’émoustiller leur curiosité. Voici 8 musées à visiter sans plus tarder !

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Les risques méconnus du diabète

Février est le mois du coeur. Une occasion parfaite pour se conscientiser à l’importance de notre santé cardiovasculaire afin de vivre longtemps et en pleine forme entourés de ceux qu’on aime. Mais quel est le lien avec le diabète?