Bébé

Noël avec un nouveau-né

Comment faire de notre fête de Noël, de nos « partys » en famille, un moment agréable et non un moment de stress?

C’est le premier Noël de votre petit ange et vous voyez ce moment arriver de loin et vous vous sentez angoissé à cette idée. Bien évidemment, vous savez que tout le monde voudra le prendre, le toucher, le cajoler, que tout le monde aura son petit commentaire sur votre façon de faire avec votre bébé, on vous dira que vous lui donnez trop ou pas assez à boire, que vous le gâtez parce que vous l’avez dans les bras, qu’il devrait manger parce que dans le temps on faisait manger les bébés à 1 mois, que c’est pas grave de lécher un peu de glaçage, C’EST NOËL!

Ouf, juste à y penser, c’est étourdissant! 

J’ai la croyance que dès la naissance du nouveau-né, ses parents développent un « 6e sens » comme j’aime bien l’appeler qui fait d’eux les meilleures personnes pour s’occuper de leur tout-petit, les meilleures personnes pour savoir ce qui est bien ou pas pour lui. On apprend rapidement à décoder le langage de notre bébé et à savoir ce qu’il aime et n’aime pas. De plus, j’ai aussi la croyance que l’instinct est le meilleur ami des nouveaux parents, et qu’il faut apprendre à se faire confiance au maximum!

Il est donc possible de bien se préparer pour le temps des Fêtes et de faire de cette période un moment agréable! Voici quelques trucs qui vous aideront à y parvenir.

La communication

Il est primordial de discuter avec son conjoint de nos sentiments et de comment on voit la situation. Vous êtes maintenant un duo d’enfer et la communication est votre principal allié. Discutez avec votre conjoint de ce que vous voulez et ne voulez pas pour votre bébé. Si vous mettez au clair des règles qui vous conviennent à tous les deux, il sera beaucoup plus facile pour vous de tenir ces règles le soir venu. Votre bébé vous communique ses besoins, et seuls vous êtes en moyen de les comprendre. Si vous sentez que votre bébé n’a pas envie de se faire prendre par toutes les tantes présentes, écoutez-le et ne vous gênez pas pour leur expliquer que votre bébé a besoin d’être dans les bras de sa maman ou de son papa pour se faire réconforter.

Le respect de ses croyances

Il n’y a personne de mieux placé que vous pour savoir ce qui est bon ou pas pour votre enfant. Faites-vous confiance. Le respect des croyances est pour moi un élément primordial qui malheureusement n’est souvent pas respecté. La peur de se faire juger entre souvent en ligne de compte, on se sent obligée de faire telle ou telle chose de peur de déplaire, mais demandez-vous ce qui est le plus important : déplaire à un membre de votre famille parce que vous avez voulu garder votre bébé dans vos bras lorsqu’il pleurait ou encore écouter le besoin de votre bébé et votre instinct par le fait même pour calmer et sécuriser votre tout petit? De plus, de cette façon vous devriez arriver à éviter des situations embarrassantes comme lorsque votre oncle Roger voudra lui faire lécher le crémage de la bûche. Vous saurez trouver la force de vous affirmer et de dire « non, il est trop petit et il aura amplement le temps de manger du crémage dans les années à venir. »

Faire sa petite bulle

Il est évident que durant la soirée tout le monde aura son mot à dire sur la façon dont vous vous comportez avec votre bébé. On devient habituée d’entendre « dans mon temps », mais reste que parfois il est quand même difficile de ne pas en tenir compte. Ces commentaires viennent nous atteindre et nous toucher dans notre propre estime de nous-mêmes. Et si je ne faisais pas la bonne chose? Et si je n’étais pas une bonne mère? STOP! Faites-vous une petite bulle qui saura vous protéger de tout ces commentaires, qui vous gardera vous et votre bébé en sécurité et en confiance. Il est trop facile de se remettre en cause lorsqu’on se sent bombardée de commentaires de la sorte, mais répétez-vous que vous, et vous seule, savez ce qu’il y a de mieux pour votre bébé. Vous pourrez ainsi dire doucement à votre tante Gertrude que vous avez le sentiment que votre bébé a besoin d’être dans vos bras et que, pour vous, l’important est de combler son besoin et que, pour vous, ce n’est pas de la gâterie, mais simplement d’être à l’écoute de son bébé.

Noël devrait être un évènement agréable, les réunions en famille devraient être joyeuses et avec ces quelques clés, je crois que vous pourrez faire de ce moment un moment magique, autant pour vous que pour votre bébé. Faites-vous confiance, respectez vos croyances et surtout amusez-vous!

Joyeuses Fêtes à toute votre petite famille, paix et amour!


Cette semaine
Ménage de votre garde-robe

Vos tiroirs ont peine à ouvrir et votre penderie est sens dessus dessous, c’est le temps d’affronter ce chaos une fois pour toutes et de faire le grand ménage. Mais par où commencer?

Donner le bain à bébé

Le bain permet bien sûr de laver votre bébé, mais c'est aussi un super moment de détente, de plaisir et de complicité.

10 points positifs d'être parents d'un enfant unique

Avoir un enfant unique a longtemps été perçu négativement, et encore aujourd’hui. Pourtant, les enfants uniques sont de plus en plus nombreux alors que la carrière et le désir de liberté prennent de plus en plus d’importance dans la vie des parents.

Stimuler le cerveau des enfants

Le cerveau se transforme à mesure qu’on apprend et a besoin d’une belle variété d’activités pour se développer de manière équilibrée. Voici les meilleures activités à proposer à notre enfant.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires