Bébé

Faire garder bébé pour la première fois

Ça doit arriver un jour ou l’autre : après les premières semaines en tête à tête avec bébé, le moment vient où il faut s’en séparer pour quelques heures. Comment vivre cette première séparation?

Oui : il faudra bien, un jour ou l’autre, confier la garde de votre poupon à quelqu’un d’autre. Cette première séparation est néanmoins une épreuve… surtout pour la mère! Que ce soit pour un souper en tête à tête avec votre amoureux, une soirée entre copines ou des obligations d’une autre nature, le jour J viendra et, même si vous croyez ne jamais y arriver, il vous faudra bien l’accepter et lâcher prise. Bien entendu, vous penserez à votre petit amour toute la soirée (en parlerez aussi, sans aucun doute) et serez tellement heureuse de rentrer à la maison. Pourtant, après cette première sortie crève-cœur, la plupart des femmes avouent n’avoir qu’un seul regret : ne pas l’avoir fait avant! De plus, il s’agit d’une étape extrêmement importante pour l’apprentissage de l’autonomie de l’enfant.

S’y préparer

Le plus vite vous accepterez la séparation, le plus rapidement vous pourrez vous préparer à cette expérience et, par la même occasion, préparer votre enfant. Comment? Entre autres en évitant d’être trop exclusive. Dès sa naissance, habituez-le à voir de nouveaux visages, à se promener dans les bras de vos parents, de vos amis. Votre bébé aura beaucoup plus de facilité à vivre la séparation si vous l’avez bien entouré. Une bonne façon d’y arriver, c’est en acceptant l’aide que l’on vous offre. Par exemple, lorsque votre mère vous demande si vous voulez qu’elle le change de vêtements, ou lorsqu’on vous offre de le faire manger ou boire : dites oui!

Vous pouvez aussi le préparer à cette prochaine étape en lui parlant. Certes, il est petit, mais votre voix le calme et l’apaise.

La bonne personne

Mais à qui le confier? Il est important que vous puissiez quitter la maison avec la conscience libre (du moins, le plus possible!) Confiez donc votre enfant à quelqu’un en qui vous avez entièrement confiance. Le mieux, pour vous et votre enfant, c’est de le laisser à une personne que vous connaissez. Pour une première fois, donc, il serait peut-être plus à propos de confier votre petit ange à une amie ou à un parent. Si ce n’est pas possible, prenez le temps de poser des questions et d’apprendre à connaître la personne qui s’occupera de votre bébé pendant votre absence. Pour que vous et votre enfant ayez une bonne expérience, la confiance est en effet primordiale!

Dans cet ordre d’idées, il est souvent préférable de faire garder bébé à la maison. Bien confortable dans un environnement qu’il connaît déjà, et entouré des odeurs qui lui sont familières, bébé sera mieux.

Âge idéal

Existe-t-il un âge idéal pour effectuer cette première séparation? On dit que bébé prend une centaine de jours avant de s’habituer à sa vie extra-utérine, et la plupart des pédiatres s’accordent à dire que la période idéale se situe entre 4 et 5 mois. Malgré tout, vous pouvez aussi laisser bébé avec une personne de confiance pour quelques heures avant cela, sans être une mère ingrate! En fait, entre 2 mois et 5 mois, s’il est en confiance, bébé ne réalisera pas tellement que vous n’êtes pas là… (On le répète, ces séparations sont habituellement plus crève-cœur pour la mère…)

En revanche, passé 6 mois, votre enfant commencera à prendre conscience de vos absences et, vers le huitième mois, il pourrait développer une certaine angoisse de la séparation, communément appelée « angoisse du 8e mois ». Si vous avez toujours été avec lui jusqu’à ce moment, vous en séparer à cet âge pourrait s’avérer plus difficile, pour lui, mais aussi pour vous.

Séparation progressive

Il est mieux de ne pas s’absenter trop longtemps les premières fois et d’y aller de façon progressive. Ainsi, ne prévoyez pas un weekend d’amoureux comme première sortie en tête à tête, optez plutôt pour un souper au restaurant, ou un film au cinéma. Peu à peu, vous pourrez augmenter le temps de ces périodes de séparation. Votre enfant s’habitue ainsi, tranquillement, à découvrir le visage de quelqu’un d’autre que vous, lorsqu’il s’éveille de la sieste, par exemple. Il est aussi en train d’apprendre que même si vous le quittez parfois, vous revenez toujours à la maison.

Lorsque vient le moment de partir, soyez souriante, confiante, heureuse : votre bébé le sentira. Si vous êtes anxieuse ou incertaine, vous le rendrez lui aussi, par la même occasion, anxieux et incertain.

Bien sûr, à votre retour, prenez le temps de bien profiter de vos retrouvailles avec bébé!

Image de Marie-Eve Bourassa

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires