Bébé

Cet été, j’apprends à bébé à nager 

Vous avez une piscine à la maison et vous voulez profiter de la belle saison pour familiariser bébé avec l’eau? Bonne idée!

Il n’est jamais trop tôt pour faire découvrir les plaisirs de la baignade à votre bébé, à condition de suivre quelques conseils et bonnes pratiques.

De 0 à 4 ans

Les nourrissons n’ont pas peur de l’eau. Cette crainte peut survenir plus tard, voilà pourquoi de nombreux parents souhaitent initier leur enfant à la baignade dès les premiers mois. Dès que votre bébé tient bien sa tête, vous pouvez vous baigner dans la piscine avec lui. Dès l’âge de 4 mois, la Croix-Rouge offre un programme de natation préscolaire avec des cours d’initiation offerts dans les centres aquatiques. Ces cours sont donnés en présence d’un des parents dans l’eau bien évidemment. 

Le saviez-vous? Il faut attendre vers l'âge de 4 ans pour que l'enfant soit en mesure d'apprendre les bonnes techniques de nage. Alors ne précipitez pas les choses et ne mettez pas de pression inutile sur votre enfant tout en gardant en tête que l'objectif avant cet âge est de développer la confiance de l'enfant dans l'eau.. et le plaisir aussi!  

L’apprivoisement de l’eau

Ne forcez jamais votre enfant à entrer dans la piscine s’il ne veut pas. Pour les tout-petits, vous pouvez d’abord vous amuser avec un arrosoir, en commençant par arroser ses pieds et ses jambes. Une fois le premier contact avec l’eau établi, asseyez-vous sur le bord de la piscine avec lui et battez des pieds dans l’eau ensemble. Sachez que si vous n'avez pas de piscine, une patageoire sera tout aussi efficace pour familiariser bébé avec l'eau. 

Une fois dans la piscine, tenez votre bébé dans vos bras et laisse-lui le temps de découvrir la sensation de l'eau sur son corps. Vous pouvez ensuite le tenir par les aisselles et faire bouger le bas de son corps. Verser délicatement de l’eau sur sa tête avec une éponge ou des gobelets le rendra plus à l’aise lorsque viendra le moment de mettre sa tête sous l’eau. 

L’apprentissage par le jeu

C’est d’abord et avant tout par le jeu que l’enfant apprendra à aimer le contact de l’eau.

Tenez votre enfant par le ventre ou placez une petite planche flottante sous son torse et incitez-le à battre des jambes et des bras pour avancer dans l’eau afin d’aller chercher un jouet que vous aurez placé à l’autre extrémité de la piscine. Dès qu’il cesse de battre des jambes ou des bras, cessez d’avancer. Plus il bat rapidement, plus vous avancez rapidement également. Il comprendra rapidement la dynamique. 

Montrez à votre enfant à souffler sur l’eau avec sa bouche. C’est une bonne façon de lui apprendre à ne pas inspirer par la bouche lorsque sa tête est dans l’eau. 

Lorsque l'enfant est un peu plus grand et maîtrise très bien la marche et les sauts, faites lui faire des sauts dans vos bras à partir du bord de la piscine avec sa vestre de flottaison. Commencez d'abord par l'attraper et graduellement, expliquez-lui qu'il pourra sauter directement dans l'eau. Sa veste de flottaison le ramenera immédiatement à la surface, mais soyez quand même tout près afin de pouvoir le remonter au besoin. Par cet exercise, il apprendra à mettre sa tête dans l'eau, puis à battre des pieds pour remonter à la surface. 

Conseils de sécurité

Votre enfant devrait porter un gilet de flottaison lorsqu’il se trouve autour de la piscine. Ce dernier lui permettra de revenir en position verticale dans l’eau en cas de chute. Dans l’eau, vous pouvez choisir de le baigner avec une veste de flottaison ou sans si vous le gardez fermement contre vous. Plus votre enfant devient à l'aise dans l'eau et que vous voulez le laisser nager seul, en restant tout près de lui bien sûr, enfilez-lui une veste de flottaison. 

L’utilisation de couches conçues pour la baignade est importante, puisque celles-ci absorbent peu l’eau et deviennent donc moins lourdes à porter pour l’enfant qui se baigne.

Sources : Société canadienne de pédiatrie

Image de Myreille Simard

Rédactrice art de vivre, traductrice, consultante web et réseaux sociaux.


Cette semaine
Canicule et accouchement précoce

Lorsque le mercure grimpe, parallèlement, le risque d’un accouchement précoce est lui aussi à la hausse. Un phénomène bien réel et pourtant méconnu.

7 idées d’activités pour affronter la canicule

L’été nous offre ses plus chauds rayons du soleil, l’air est humide et le mercure grimpe : c’est la canicule. Si une telle chaleur peut nous avachir, il existe pourtant plusieurs façons de profiter de la saison estivale en famille malgré des températures élevées.

Trucs pratiques pour rafraîchir la maison sans climatiseur

Chaleur accablante, indice humidex élevé, canicule... lorsque ces mots reviennent en boucle dans les médias et qu’on peine à faire deux pas sans vouloir s’effondrer, il n’y a aucun doute : l’été est là. Comment y survivre, sans climatisation?

Grossesse et canicule : 10 trucs rafraîchissants

Les futures mamans sont plus enclines aux coups de fatigue et aux vertiges. C'est pourquoi elles doivent absolument trouver la force de se rafraîchir lorsque la canicule fait rage.