Bébé

Bébé a les fesses rouges

C’est le temps de changer la couche de bébé et surprise : il a les fesses toutes rouges! Voici des trucs pour soulager bébé et prévenir les futures irritations.

L’érythème fessier

L’érythème fessier réfère aux rougeurs situées principalement sur les fesses de bébé. Ces rougeurs sont souvent gonflées et peuvent être accompagnées de petits boutons ou de plaques. Elles peuvent également se propager sur les parties génitales et le haut des cuisses. S’il n’est pas traité, l’érythème fessier peut évoluer en infection bactérienne ou fongique. Parmi les causes courantes d’un érythème fessier chez le nourrisson, on retrouve :

L’urine et les selles : Le contact prolongé de la peau du bébé avec l’urine et des selles peut irriter ses fesses pour différentes raisons. D’abord, l’humidité contenue dans la couche favorise l’irritation. Les enzymes digestives contenues dans les selles peuvent également causer des inconforts ainsi que l’ammoniac contenu dans l’urine.

Une couche trop serrée : Une couche qui est attachée trop serrée vient frotter contre la peau de bébé et l’irriter.

Problèmes de peau : Si votre bébé souffre d’eczéma ou de dermatite atopique, il sera plus susceptible de développer un érythème fessier.

Les produits chimiques : Comme la peau de bébé est très délicate, il se peut qu’il fasse une réaction à un produit comme du savon, une lotion, les lingettes humides ou même votre assouplisseur ou détergent. Par conséquent, choisissez toujours des produits doux et adaptés pour les enfants.

Les antibiotiques : Si votre bébé est malade et qu’il prend des antibiotiques, il est possible que ceux-ci soient responsables de son épisode d’érythème fessier. C’est parce que les antibiotiques peuvent déranger l’équilibre normal des bonnes bactéries et ainsi favoriser le développement de levures.

Comment traiter l’érythème fessier?

La meilleure façon de traiter un érythème fessier est d’utiliser une crème ou un onguent qui contient de l’oxyde de zinc et de la gelée de pétrole. Pourquoi? Parce que ces deux ingrédients agissent comme barrière protectrice entre la peau fragile de bébé et les irritants en plus d’absorber l’humidité. Il suffit d’appliquer la crème à tous les changements de couches pendant quelques jours pour faire disparaître l’érythème.

Si le problème persiste ou qu’il semble devenir plus important, consultez son médecin pour qu’il puisse déterminer la cause du problème. Dans la plupart des cas, il s’agira d’une infection de la peau causée par les levures (Candida) et le médecin vous prescrira un antifongique topique à appliquer sur les fesses de bébé.

Trucs pour prévenir l’érythème fessier
  • Changez régulièrement la couche de bébé. Assurez-vous de bien laver et sécher sa peau.
  • N’utilisez pas de produits parfumés ou conçus pour les adultes, car ils sont irritants pour la peau fragile de bébé.
  • Allaitez bébé le plus longtemps possible puisqu’il a été prouvé que les bébés allaités sont moins à risque de développer des érythèmes fessiers.
  • Évitez d’appliquer de la poudre d’amidon de maïs puisqu’elle peut encourager le développement des infections à levures.
  • Choisissez des couches ajustées, mais pas trop serrées qui gardent l’humidité loin des fesses de bébé.
  • Utilisez une crème ou un onguent à l’oxyde de zinc ou à la gelée de pétrole dès que vous voyez des petites rougeurs sur les fesses de bébé pour éviter que ça s’empire.
  • Lavez bien vos couches lavables et assurez-vous de rincer tout le savon et détergent qui peuvent irriter la peau de bébé.
Voici une recette de lingette maison facile à faire
  • 1 ¼ tasse d’eau bouillante
  • 1 grosse c. à soupe de base glaxale
  • 1 grosse c. à soupe d’huile d’amande douce
  • ½ rouleau de Bounty

Préparation

  • Plier les feuilles de Bounty la taille désiré dans un contenant
  • Faire bouillir l’eau
  • Ajouter la crème et l’huile
  • Ajouter le liquide dans le contenant
  • Conserver maximum 2 semaines
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires