Alimentation

Faire aimer les fruits et légumes aux enfants

On a beau leur expliquer que les fruits et légumes sont savoureux et bénéfiques pour leur santé, mais ce n’est pas suffisant pour qu’ils en consomment davantage. Et si le succès d’une meilleure consommation passait notamment par une plus grande liberté?

8 astuces d’une maman futée
  • Consultez-les. La fin de semaine, prenez un 10 minutes pour demander à vos enfants quels fruits et quels légumes ils aimeraient manger au cours de la semaine. Pour vous inspirer, feuilletez en famille les circulaires et les livres de recettes. En donnant à votre enfant le choix, vous diminuez les chances qu’il refuse de goûter par la suite.
  • Achetez différentes variétés. Frais, surgelés, en conserve, en compote, prêt à l’emploi… Si votre frigo regorge de plusieurs fruits et légumes différents, il y a plus de chances que les petits y trouvent leur compte.
  • Impliquez-les dans la préparation des collations et des repas, en ciblant des moments précis durant la semaine. Par exemple, prévoyez cuisiner en famille les vendredis soirs, dites au plus vieux qu’il est le responsable du déjeuner le dimanche matin alors que le plus petit participe au lavage des légumes les soirs de semaine. À la maison, quand je mets de la musique, mettre la main à la pâte devient encore plus amusant. Surtout lorsque les spatules deviennent des micros!
  • Servez plus souvent des crudités. Plusieurs enfants préfèrent les légumes crus ou légèrement cuits. Personnellement, depuis que je prépare un méga contenant de crudités pour la semaine, mes enfants n’ont jamais mangé autant de légumes au retour de l’école et de la garderie. Et encore une fois, j’applique la notion de « liberté », c’est-à-dire que je les laisse prendre les crudités de leurs choix dans le contenant.
  • Variez les modes de préparation. Il est possible que votre enfant n’aime pas le brocoli nature mais qu’il l’apprécie avec une sauce au fromage ou cuisiné en potage. Si votre enfant veut ajouter du miel ou des graines de sésame sur ses carottes cuites, laissez-le faire. C’est en expérimentant qu’il développera ses goûts.
  • Assurez-vous qu’ils aient faim. Évitezlacollation trop généreuse juste avant le repas. Quand la faim est au rendez-vous, les légumes passent beaucoup plus facilement!
  • Laissez-les exprimer leurs préférences. Récemment, pour souper, j’ai préparé plusieurs aliments disposés dans différents bols : laitue déchiquetée, tomates cerises, rondelles de concombre, cubes de fromage, bleuets, fraises, etc. Les enfants devaient eux-mêmes assembler leur salade. Ce fut une réussite ! Ils se sont même servi une deuxième salade. Quand on laisse les enfants s’exprimer et s’impliquer, c’est la plupart du temps un gage de succès.
  • Donnez l’exemple. Selon de nombreux écrits, les préférences et les comportements alimentaires découlent davantage de l’exemple que de l’éducation. Comme parents, nous avons le pouvoir d’influencer positivement nos enfants à manger sainement lorsque nous sommes de bons modèles. Mangeons donc avec plaisir et sourire nos fruits et légumes!

Julie DesGroseilliers, Dt.P., Nutritionniste et porte-parole du mouvement J’aime les fruits et légumes

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires