Alimentation

Voyager avec un enfant allergique

Voici quelques petits conseils qui vous seront grandement utiles et qui vous permettront de profiter pleinement de vos vacances avec votre enfant qui a des allergies alimentaires.

Pour tous ceux parmi vous qui ont des enfants qui ont des allergies alimentaires, la planification des vacances doit être un peu plus rigoureuse que pour les autres.

Il faut voir la planification en trois étapes. Il y a le départ, le séjour et le retour. En planifiant ces étapes séparément, vous aurez plus de facilité à prévoir les situations qui demanderont des ajustements.

L’auto-injecteur doit être avec vous en tout temps

Si vous partez en voiture, bien entendu, le ou les auto-injecteurs d’épinéphrine doivent toujours se trouver sur votre enfant ou à proximité (dans le coffre arrière, ce n’est pas assez proche). Enfant allergique ou pas, il est important d’apporter des collations pour un voyage en voiture. Aussi, il est souvent plus facile de préparer un pique-nique lors d’un long voyage en voiture que de s’aventurer à essayer de trouver un restaurant sécuritaire dans une ville qui nous est étrangère.

Pour ceux qui prévoient un voyage en avion, je vous conseille d’imprimer le formulaire d’autorisation d’auto-injecteur à bord d’un avion disponible sur le site de l’Association québécoise des allergies alimentaires. Vous aurez à le faire compléter par votre médecin et à le présenter une fois à l’aéroport. Ceci peut vous éviter bien des tracas et vous assurera que votre enfant aura le droit de porter son auto-injecteur à bord.

Aussi, au moment de placer votre réservation avec la compagnie aérienne, vous pouvez mentionner les allergies de votre enfant et faire la demande pour un menu spécial si celui qui est distribué à bord est inapproprié pour votre enfant. Si la compagnie aérienne est incapable de répondre à cette demande, vous pouvez demander l’autorisation d’apporter son repas vous-même. Ces compagnies sont de plus en plus sensibilisées aux allergies alimentaires et plusieurs ont même interdit la distribution d’arachide à bord. Ça, c’est une bonne nouvelle!

La façon la plus facile de voyager

Ayant beaucoup voyagé avec mes enfants, je me permets de vous faire des recommandations sur les types de réservations les plus agréables avec un enfant allergique. C’est les vacances pour tout le monde et on n’a pas envie de vivre dans un environnement encore plus stressant que celui de la vie de tous les jours. Peu importe votre budget, il est beaucoup plus facile de louer un endroit qui contient toutes les mêmes commodités que la maison que de louer une chambre dans un hôtel ou de prendre une formule « tout compris ».

Il y a plusieurs options, mais il vaut mieux prévoir ce qu’on veut faire dans les vacances pour ne pas être déçu une fois sur place. Vous pouvez louer un chalet dans un terrain de camping à prix très raisonnable. Vous pouvez louer un petit chalet, un énorme chalet ou même une villa quelque part en Europe, il y a tellement de possibilités. Il y en a pour tous les budgets et tous les goûts. L’avantage avec ce choix est le confort et le très bas niveau d’inquiétude par rapport aux allergies puisque vous pouvez gérer le menu. Vous pouvez apporter plusieurs aliments particuliers que vous avez l’habitude d’utiliser vu le régime différent de votre enfant allergique. Vous pouvez partir avec un dîner dans la glacière et manger dehors lors de vos activités de vacances. On ne perd pas de temps à se frustrer à chercher un restaurant sécuritaire et on mange toujours exactement ce dont on a envie. Dans plusieurs cas, vous en aurez plus pour votre argent puisque vous serez moins portés à aller au restaurant (donc plus d’argent pour faire des activités, n’est-ce pas merveilleux?). Cela dit, une fois sur place, vous pouvez appeler les restaurants environnants afin de vérifier si vous et votre famille pouvez aller y manger si le cœur vous en dit.

D’autres options

Si vous voulez des vacances dans lesquelles vous n’aurez pas à cuisiner ou si tout simplement vous voulez d’autres types de vacances et que vous préférez louer une chambre d’hôtel, de motel ou prendre un séjour en « formule tout compris », voici quelques conseils utiles. Sachez que nous avons vécu toutes ces situations et que tout est possible. Vous aurez un peu plus de travail à faire avant de partir et vous devrez rester sur vos gardes une fois sur place, mais ça peut aussi en valoir la peine. Apportez le plus possible de collations pour votre enfant allergique, ce sera très pratique et vous donnera parfois un sursis en cas d’imprévu. Si vous êtes en mesure d’appeler les restaurants que vous comptez fréquenter avant de partir, faites-le afin de bien vous informer. Vous ne voulez surtout pas vous retrouver dans une situation où tout le monde a faim et pas de restaurant sécuritaire en vue. Il n’y a rien de pire que des enfants qui ont faim!

Si vous êtes dans une « formule tout compris », contactez l’endroit afin de trouver les solutions applicables pour les allergies de votre enfant. Si la langue de votre destination vacances n’est pas la vôtre, je vous conseille la démarche suivante. Allez sur ce site web et traduisez tous les termes reliés aux allergies de votre enfant. Imprimez tout afin d’avoir de quoi vous exprimer une fois sur place. Obtenez le nom de la personne responsable des cuisines ainsi que le nom du gérant de l’hôtel afin de leur faxer les informations nécessaires reliées aux allergies de votre enfant. Parlez-en aussi avec votre agent de voyage, si vous en avez un et demandez-lui ce qu’il peut faire pour vous aider dans ce sens. Si l’endroit ne semble vraiment pas sécuritaire pour votre enfant, n’hésitez pas à changer vos plans. Une fois sur place, rencontrez le gérant de l’hôtel et expliquez-lui bien les allergies de votre enfant. Cette personne est la mieux placée pour vous faire des recommandations de restaurant ou pour répondre à vos demandes spécifiques.

N’oubliez pas de bien planifier votre retour. On a souvent tellement hâte de partir qu’on oublie de planifier le retour. En fait, il faut le planifier de la même manière que le départ. Avec un enfant allergique, il faut éviter le plus possible les improvisations de dernière minute afin de limiter les risques de réaction allergique.

En résumé

  • Planifiez le voyage en trois étapes : Départ, séjour, retour.
  • L’auto-injecteur doit toujours être près.
  • Faites vos devoirs avec les compagnies aériennes.
  • Faites les vérifications auprès des restaurants et hôtels avant de partir

Sur ce, je vous donne quelques références utiles et je vous souhaite de merveilleuses vacances!

Références
Lecture pour les petits

SOS allergies!, Angèle Delaunois – Illustrations de François Thisdale, Éditions de l'Isatis, 2005, ISBN : 2923234138, 11,95 $
Qu'est-ce qu'une allergie? Que se passe-t-il quand on souffre d'allergies? Le professeur Ombilic répond clairement et simplement à toutes ces questions. Une façon amusante d'informer les enfants sur un sujet sérieux. 3 ans et plus.

Mélanie Simard

Maman de trois enfants, dont une fille qui a des allergies alimentaires. Mélanie connaît bien les défis que doivent relever les familles avec enfants allergiques.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires