Alimentation

Boire beaucoup d'eau n'améliorerait pas la santé

Boire à sa soif suffit pour être en bonne santé et rien ne dit qu'augmenter sa consommation est bénéfique pour l'organisme.

Boire à sa soif suffit pour être en bonne santé et rien ne dit qu'augmenter sa consommation est bénéfique pour l'organisme, indique une étude publiée cette semaine dans le Journal of the American Society of Nephrology. « Il y a un manque général de preuves » sur les avantages que les organes pourraient tirer d'une consommation d'eau allant au-delà de la soif, estiment ses auteurs.

Aucun résultat scientifique ne justifie la recommandation communément admise de boire 1,5 litre d'eau par jour, soulignent Dan Negoianu et Stanley Goldfarb de l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie. Ils se sont intéressés à plusieurs études concluant que la consommation d'eau améliore le filtrage de toxines par les reins. « La question est : est-ce que boire plus d'eau augmente cette fonction normale et importante des reins? La réponse est non. En fait, étonnamment, cela tend à réduire la capacité des reins à fonctionner comme un filtre », a affirmé jeudi Stanley Goldfarb sur la station de radio publique américaine NPR.

L'eau est souvent présentée comme la recette d'un régime réussi. Dan Negoianu et Stanley Goldfarb reconnaissent que boire plus d'eau permet aux personnes de se sentir repues et donc de réduire leur appétit. Mais aucun essai clinique n'a démontré les effets de l'eau sur le maintien de son poids, écrivent-ils.

Quelques verres supplémentaires d'eau ne permettent pas non plus d'embellir son teint de peau, ni de réduire les maux de tête. Aucune étude n'a pu démontrer ces hypothèses. Une consommation accrue d'eau se justifie uniquement dans quelques cas extrêmes : pour les athlètes, les personnes soumises à un climat chaud et sec, ou les personnes souffrant de troubles particuliers. « Mais pour la majorité, les gens ne devraient pas s'en faire. Buvez simplement quand vous avez soif », conseille Stanley Goldfarb.

Source

Agence France-Presse (AFP)


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?