Ado

Adolescence et alcool : un cocktail explosif

On pourrait croire que les adolescents sont de plus en plus à risque de consommer de l’alcool à un jeune âge. Selon The Globe and Mail, pourtant, les jeunes d’aujourd’hui consomment beaucoup moins que les adolescents des années 1980.

Une baisse importante de la consommation d'alcool chez les jeunes depuis 1985

Le quotidien anglophone a rencontré une douzaine d’adolescents pour dresser un portrait actuel de leur consommation d’alcool. Il semble que boire de l’alcool est une activité moins populaire chez les adolescents d’aujourd’hui. Selon une étude menée en 2015 par le Centre de toxicomanie et de santé mentale basé à Toronto, il s’est avéré que seul 39% des jeunes consultés avaient bu de l’alcool dans la dernière année. En 1985, c’était plutôt 66% des adolescents qui avaient répondu par l’affirmative à cette question.

La consommation d’alcool est en déclin depuis la dernière décennie. C’est le cas aussi du pourcentage de jeunes qui consomment de la marijuana. Cette tendance à la baisse est remarquée au Canada, mais aussi aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie, fait remarquer The Globe and Mail.

Pourtant, d’importantes conséquences peuvent être en lien avec une consommation précoce d’alcool.

Influence parentale 

Doit-on laisser notre enfant de 16 ans boire de l’alcool avec ses amis? Voilà une question à laquelle tentent de répondre plusieurs parents d’adolescents. Alors que certains préfèrent que leurs enfants boivent à la maison sous leur surveillance, d’autres l’interdisent strictement.

Il a été démontré que retarder le moment de boire de l’alcool aide au développement du cerveau. Aussi, les recherches à ce sujet montrent que la consommation régulière de boissons alcoolisées ouvre plus facilement la voie au tabagisme et à la consommation de drogues, peut-on lire dans Le Globe and Mail. Plus l’usage de l’alcool commence tôt, plus l’adolescent aura tendance à consommer fréquemment, rappelle Éduc'alcool.

Les recherches montrent que plus le parent est sévère et interdit l’alcool, plus tard les jeunes commenceront à en consommer. Dans la réalité, cette rigidité peut avoir un effet pervers, lit-on dans The Globe and Mail. Les parents trop sévères obtiennent parfois le résultat qu’ils ne souhaitent pas : leur adolescent se rebelle et boit encore plus. L’éducation restera la clé pour les sensibiliser aux risques d’une consommation précoce de boissons alcoolisées, dit le Centre Canadien de lutte contre les toxicomanies.

Une honnête conversation sur les risques d’une consommation excessive d’alcool est parfois la meilleure des préventions. Aussi, le parent donne l’exemple à son enfant: cela est vrai aussi pour la consommation d’alcool.

Consommation risquée

Selon le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies, c’est à 16 ans que se trouve la moyenne d’âge pour une première consommation d’alcool.

Ce qui reste inquiétant selon les chiffres publiés dans The Globe and Mail, c’est que parmi les adolescents qui consomment de l’alcool, le taux de consommation à haut risque demeure élevé. Pas moins de 30% des adolescents ont avoué avoir bu au point d’oublier des moments de leur soirée. Ils avaient bu cinq verres ou plus en une même occasion. Et puis, 13% de ceux-ci ont déclaré s’être blessé ou avoir blessé quelqu’un sous l’effet de l’alcool.

L’alcool est en cause dans 50% des accidents de la route impliquant le décès d’un jeune, selon le Centre canadien de lutte contre la toxicomanie. Selon cet organisme, 31% des décès de la route liés à l’alcool impliquaient des jeunes conducteurs en 2009.

Écrit par Marilou Muloin-Robitaille


Cette semaine
Commencer l’année du bon pied

Chaque année, on met beaucoup d’énergie sur la rentrée. Une fois que ces premières journées sont passées, que pouvez-vous faire pour commencer l’année du bon pied ?

Pistes d'intervention pour contrer l'intimidation

L’intimidation peut être lourde de conséquences pour le jeune qui la subit et elle est aussi cauchemardesque pour le parent qui apprend que son enfant en est victime. Comment réagir?

La petite grenouille sort son bouclier!

Présenté par Helixia 

Son emballage décoré d'une joviale grenouille se retrouve chez beaucoup de familles au Québec, et à chaque saison du rhume, ce sirop pour la toux à base d'ingrédients naturels est le traitement naturel le plus recommandé par les pharmaciens (OTC, 2021). 

L'importance d'une bonne santé pelvienne

Incontinence urinaire, prolapsus pelviens, incontinence fécale, douleurs pendant les relations sexuelles, douleurs cicatricielles, constipation: nombreux sont les symptômes reliés au périnée et qui peuvent survenir en postpartum. Malheureusement...

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires