Famille

Le désordre d’une chambre d’ado

Vous avez trouvé plein de mots pour lui parler de son désordre : Range ton ramassis, ta soue à cochons, ton capharnaüm… Rien à faire! Devant son inertie, devons-nous insister ou l’ignorer?

L’air endormi, voire exaspéré, votre ado vous écoute le sermonner au sujet de « sa chambre insalubre que vous ramassez sans arrêt avant que les coquerelles y fassent leur nid tellement c’est dégueulasse » et le reflet que vous apercevez dans ses yeux dit « bla, bla, bla ». Pourtant, depuis des années, vous organisez les lieux, vous achetez des tablettes, des bibliothèques, des coffres qu’il faut simplement remplir, mais vos efforts n’ont jamais porté leurs fruits. Au contraire, la situation empire. Que faire?

Un monde

Les parents ont souvent l’impression, à tort ou à raison, que le champ de bataille qu’est devenue la chambre de leur adolescent est le reflet d’un « désordre » intérieur. Si c’est vrai dans certains cas que des enfants vivant des moments plus difficiles pourraient voir le ménage de leur chambre comme une opportunité de se clarifier les idées et de faire le vide, ce désordre n’est souvent qu’une façon de s’approprier une pièce de la maison et d’y faire ce qui leur plait.

Les adolescents, ces adultes en devenir, expriment au quotidien un grand besoin de liberté qui commence par cet endroit où ils passent beaucoup de temps, leur chambre. Alors que la plupart des parents exaspérés tentent de les pousser à la nettoyer, les psychologues sont formels : le désordre est un passage obligé de l’adolescence et ce problème se règle habituellement de lui-même, généralement au moment où les parents abdiquent. Ne vous sentez donc pas mal de leur laisser cette liberté et si la vue de ce fouillis en plein cœur de votre maison vous irrite au plus haut point, fermez la porte.

L’intimité

Il n’est pas non plus recommandé de faire le ménage à leur place sans leur demander leur avis. Après 13 ans, les adolescents ont besoin d’avoir un espace qui leur est propre, où ils peuvent garder certains secrets et prendre des décisions sans être constamment épiés et ramenés dans le droit chemin. Cet endroit, c’est leur chambre.

Évidemment, si votre enfant se rue dans sa chambre dès son arrivée, demande à y manger et n’en sort que pour aller aux toilettes, votre relation risque de se détériorer rapidement. Dans ce cas, il est préférable de l’en sortir de temps en temps en pratiquant des activités avec lui. Mais en règle générale, vous devriez toujours cogner avant d’entrer et lui demander la permission avant de ranger ses effets personnels ou d’apporter ses vêtements au lavage, ne serait-ce que pour lui démontrer un certain respect.

Les espaces communs

Il ne faut pas non plus que votre enfant agisse comme s’il était à l’hôtel et selon Daniel Marcelli, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l’adolescent à la faculté de médecine du CHU de Poitiers, il est quand même plus important d’apprendre aux enfants le respect d’autrui, le partage des tâches et le sens de la réciprocité que de délimiter leur territoire à tout prix. Il est donc nécessaire que cet espace de liberté soit restreint à sa propre chambre et qu’il comprenne que les lieux qu’il partage avec le reste de la famille doivent être rendus, à son départ, dans le même état qu’ils étaient à son arrivée.

Le minimum

Évidemment, s’il est bon de tolérer quelques vêtements par-ci par-là, il ne faut quand même pas que sa chambre dépasse certaines règles de salubrité. Les restes de table, les emballages et les vêtements sales du mois passé dépassent largement les bornes. Il ne faut pas non plus que sa chambre se transforme en poubelle et pour certaines personnes, ces vilaines habitudes pourraient se perpétuer à l’âge adulte et rendre les tâches ménagères encore plus laborieuses.

Les enfants qui ont appris très jeunes à ranger trouveront qu’il est plus facile de prendre de bonnes habitudes. Les autres gagneront à apprendre lentement à organiser leurs affaires et à faire du ménage de manière efficace… Ce que nous pouvons faire en tant que parents, c’est leur apprendre à le faire dans le reste du foyer familial. Laissons-leur donc leur chambre afin qu’ils puissent reprendre leur souffle de temps en temps.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires