Famille

Changer son mode de vie

Être parents, c’est tout un défi! C’est aussi un nouveau rythme de vie à synchroniser avec le monde du travail. Prête à faire le saut?

Que ce soit l’arrivée d’un bébé, de nouveaux choix de vie, le retour au travail, devenir monoparental, etc., ces nouveaux modes de vie demandent de réévaluer son rythme et ses objectifs professionnels et personnels. Avant de trouver le scénario parfait pour soi, il y a un nouveau monde à découvrir. Certains le découvrent avec grand plaisir, alors que pour d’autres, le voyage est un peu plus chaotique! Il y a autant de façons d’aborder la conciliation travail-famille qu’il y a de personnes. Habituellement, écouter notre petite voix intérieure nous guide énormément. Afin d’apprécier chaque moment d’une nouvelle aventure, voici quelques idées à mijoter.

Changer de mode de vie = Sortir de sa zone de confort et relever les défis

Quel sujet passionnant pour la coach que je suis! Il s’agit de l’un des ingrédients essentiels à l’atteinte d’un objectif. Pour connaître la réussite, savoir sortir de sa zone de confort et relever des défis est impératif! Certaines conditions peuvent faciliter le passage : connaître le pourquoi du changement, identifier le résultat souhaité et savoir quoi faire pour le mettre en place. Le coach utilise des requêtes pour vous accompagner dans chacune des étapes du changement.

Comment fait-on pour sortir de sa zone de confort et relever les défis?

  • Sautez à pieds joints vers la destination où vous souhaitez aller.
  • Visez haut. Celui qui avance vers ce qu’il veut arrive à l’obtenir.
  • Visualisez le résultat à atteindre et restez concentrée sur votre but.
  • Abandonnez-vous complètement à l’inconnu.
  • Maintenez votre niveau d’énergie élevé afin d’éviter de revenir dans votre zone de confort habituelle.
  • Demeurez flexible tout en ayant à l’œil votre objectif. Le premier chemin choisi n’est pas toujours celui qui mènera au succès.
  • Faites-vous confiance. Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.
  • Arrêtez de vous poser des questions. Celui qui s’épuise à réfléchir n’a plus de force pour agir.
  • Lancez-vous vos propres requêtes, si vous n’êtes pas accompagné d’un coach.

Ces quelques questions de coach pourraient aussi vous aider à sortir de votre zone de confort :

  • Qu’est-ce qui rendrait la situation plus sécuritaire?
  • Qu’est-ce qui apporterait une véritable satisfaction?
  • Qu’avez-vous besoin de connaître pour avancer dans cette voie?
Une fois sortie de sa zone de confort, comment rester fidèle à son choix de vie?
  • Entreprenez des actions qui vous rapprochent de ce que vous désirez, n’agissez jamais à reculons.
  • Acceptez vos limites, respectez-les et faites-les connaître.
  • Assumez les choix que vous faites : si vous êtes bien, ne vous sentez pas coupable! Il est important d’aimer ce qu’on fait et de respecter ses choix de vie.
  • Assurez-vous que votre nouveau mode de vie répond à un désir du cœur. Si ce n’est pas le cas (par exemple lors d’une séparation), concentrez-vous uniquement sur les beaux côtés. Les choix rationnels (« Je n’ai pas le choix! ») ne tiennent pas la route longtemps.
  • Ne faites pas tout en même temps. Vous devez choisir et être bien dans votre choix au moment où il se présente, que ce soit au travail ou à la maison.
  • Ne vous attardez pas trop à tous les conseils des différents spécialistes. Même s’ils sont utiles, fiez-vous davantage à votre intuition : elle vous guidera dans la bonne voie.
  • Lâchez prise. Par exemple, si des gens qui viennent vous visiter ne portent attention qu’aux jouets qui traînent et à la poussière, ne les invitez plus, ils ne comprennent pas votre réalité. N’essayez pas de tenir maison aussi bien que vous le faisiez avant d’avoir des enfants!

Changer son mode de vie peut faire passer par toute une gamme d’émotions. Considérez cette période de transition comme un tremplin qui transformera votre rapport avec la conciliation travail-famille. Il s’agit de donner libre cours à sa pensée créative afin d’utiliser les contraintes vécues comme un cheminement vers quelque chose que vous souhaitez au plus profond de vous-même.

Le commencement est la moitié de l’action. L’atteinte de votre objectif se fera un pas à la fois, dans la fluidité comme dans les défis à relever. Dans n’importe quelle situation, c’est le premier pas qui est le plus difficile à faire. Pour conserver votre motivation en dehors de votre zone de confort, il est important de reconnaître votre progression. Prenez conscience de chaque pas que vous faites et célébrez le moindre de vos succès! Je lève mon verre à votre réussite!

Claudie Arsenault

Claudie Arsenault a été coach professionnelle en conciliation travail famille, elle est l'auteure du livre Conciliation travail-famille : Y trouver son compte et son bonheur et fondatrice de la Coopérative du Cercle des supermamans.


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!