Famille

Parrains et marraines : des témoignages inspirants

Un parrain et une marraine, ça sert à quoi? Découvrez le rôle de ces personnes bien spéciales par le biais de témoignages inspirants. Des gens de cœur comme on souhaite toutes avoir dans la vie de nos enfants!  

Le rôle des parrains et des marraines a bien changé ces dernières décennies. Dans la tradition catholique, ces derniers étaient désignés lors du baptême de l’enfant et avaient essentiellement un rôle de guide dans la foi chrétienne. Généralement, ce sont ces mêmes adultes qui avaient le rôle de tuteur de l’enfant, donc qui prenait la relève en cas de décès des parents.

De nos jours, les enfants ne sont plus nécessairement baptisés, mais la tradition des parrains et des marraines demeure. Qu’ils soient désignés à l’église ou de manière plus informelle, on choisit des adultes qui auront une signification particulière dans la vie de nos enfants, sans nécessairement occuper le rôle de tuteur. Mais quel est leur rôle exactement? À quoi devrait-on s’attendre d’un parrain et d’une marraine?

Voici trois témoignages inspirants qui sauront peut-être vous guider dans le choix d’un future parrain/marraine.

Un ajout à la famille

Mathilde est maman de deux enfants et marraine d’Adrien, 7 ans. « Lorsqu’on m’a demandé d’être la marraine d’Adrien, on m’a expliqué que je n’étais pas sa tutrice légale, mais plutôt une personne-ressource, quelqu’un de confiance sur qui il pourrait compter tout au long de sa vie », raconte-t-elle.

Cette idée de lien qui perdure dans le temps est le fil conducteur de la relation que développe cette marraine avec son filleul. Pour Mathilde, peu importe ce que la vie réserve, elle sait qu’elle se fera toujours un devoir d’être présente dans la vie de cet enfant… qui deviendra grand. D’ailleurs, pour les 5 ans d’Adrien, Mathilde lui a offert une tirelire. Cet objet en apparence si anodin revête cependant une signification toute spéciale. En effet, à chaque année, pour la fête de son filleul, Mathilde dépose un montant d’argent dans un compte de banque qu’elle a ouvert en son nom. Lorsqu’il aura 18 ans, ou lorsqu’il sera prêt, la somme accumulée sera utilisée pour faire un voyage. « C’est aussi ça le rôle d’une marraine : mener l’enfant vers l’indépendance », souligne-t-elle.

Marraine x 4!

Catherine est maman de trois enfants et marraine de… 4 enfants! « C’est beaucoup, oui, c’est beaucoup » avoue-t-elle. Surtout qu’elle s’investit à fond dans son rôle.

Cette professeure de littérature a eu son premier « contrat » de marraine lorsque sa bonne amie a eu son premier enfant, Léonard. « Elle m’a dit qu’elle et son conjoint nous avait choisi, moi et mon mari, parce que nous sommes différents d’eux et qu’ils désiraient que leur enfant, au contact d’adultes qui ne leur ressemblent pas, développe autre chose, connaisse autre chose que ce qu’ils ont, eux, à offrir à leur enfant », dit-elle.

La proximité géographique aidant, le couple de parents se voit souvent pour des soupers ou des activités. Léonard fait partie de la famille, au point où les enfants de Catherine l’appellent « cousin ».

Au fil des ans, ils ont instauré des traditions qui agrémentent leur relation marraine/filleul. « Pour sa fête, on fait un souper hot-dog/poutine à « la patate » du quartier et je lui fais toujours un bon gâteau. Pour son cadeau, on fait une sortie juste nous deux ensemble. L’année dernière, on a été mangé des sushis, on s’est ensuite arrêté à la librairie où je lui acheté un livre, puis on a été lire dans un café en mangeant des viennoiseries. » Un traditionnel souper de Noël en famille est également au programme chaque année.

Un parrain à la hauteur

Paul est le mari de Catherine, ci-haut mentionnée. Lorsqu’il s’est fait demander d’être le parrain de Léonard, il a hésité. « J’avais peur de ne pas être à la hauteur », avoue-t-il. Au fil des ans, à son agréable surprise, il a découvert que Léonard partageait beaucoup de traits de personnalités avec lui. Ces derniers s’entendent d’ailleurs à merveille. Ce parrain est non seulement un adulte-ressource pour Léonard, mais aussi pour ses parents, qui n’hésitent pas à demander conseil à Paul lorsqu’ils ont de la difficulté à comprendre leur enfant.

Tous les ans, ce parrain en or se fait un devoir de faire une sortie en tête-à-tête avec son filleul. L’an passé, c’était une journée en ski.

Et vous? Comment sont les parrains et marraines dans la vie de vos enfants?

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires