Vie scolaire

Le bulletin scolaire

Dans les prochains jours vous recevrez le premier bulletin de l'année scolaire de votre enfant. Vous avez des questions? Guylaine L'Écuyer nous donne quelques réponses!

En 2007, on a vu revenir les notes comparatives à la place des lettres seules dans les bulletins. L'évaluation est accompagnée de données sur le reste de la classe, soit la moyenne du groupe qui permet de situer l'enfant au sein de son groupe.

Depuis le renouveau pédagogique (la réforme), chaque compétence était évaluée de façon individuelle. Ainsi, le résultat en français lecture n'avait pas d'incidence sur le résultat en français, car il n'y avait pas d'évaluation pour l'ensemble des compétences. Dorénavant, le résultat de chacune des compétences influencera la note globale de la matière. Il est difficile d'expliquer en quelques lignes les différentes tables de conversion étant donné qu'elles fluctuent d'une matière à l'autre et d'un cycle à l'autre.

Je vous présente ici seulement l'exemple du français. Pour cette matière il y a quatre compétences :

Compétences
1er cycle
2e cycle 3e cycle
Écrire des textes variés 25 % 30 % 40 %
Lire des textes variés 25 % 30 % 20 %
Apprécier des œuvres littéraires 25 % 20 % 20 %
Communiquer oralement 25 % 20 % 20 %

Ainsi, l'élève ayant les résultats suivants aura une note pour le français de :

Compétences 1er cycle 2e cycle 3e cycle
Écrire des textes variés 70 (25 %) = 17,5 70 (30 %) = 21 70 (40 %) = 28
Lire des textes variés 75 (25 %) = 18,75 75 (30 %) = 22,5 75 (20 %) = 15
Apprécier des œuvres littéraires 72 (25 %) = 18 72 (20 %) = 14,4 72 (20 %) = 14,4
Communiquer oralement 75 (25 %) = 18,75 75 (20 %) = 15 75 (20 %) = 15
% en Français 73 % 72,9 % 82 %

 

On peut constater qu'avec les mêmes notes, le résultat de la matière fluctue de près de 10 %. Il ne s'agit là que d'une matière dont les compétences ont toutes été évaluées. Il est prévu qu'une compétence puisse ne pas être évaluée; alors, le calcul de la note de la matière se fait selon le % évalué.

Pour ce qui est du comportement, il ne figure plus dans le bulletin, mais seulement dans les commentaires du personnel enseignant. C'est lors de la rencontre avec les enseignants que vous recevrez le plus d'information sur ses attitudes en classe et son comportement.

C'est le moment pour vous de savoir concrètement où se situe votre enfant dans ses apprentissages scolaires.

Rôles des parents
  • Éduquer
  • Être disponible
  • Valoriser l'école
  • Transmettre des valeurs
  • Communiquer avec l'école
Rôles de l'école
  • S'ouvrir
  • Communiquer avec les parents
  • Soutenir et aider l'enfant
  • Être disponible
  • Encadrer les élèves
  • Engager les parents dans les prises de décision
Prendre le temps

Dès l'arrivée du bulletin, planifiez un moment seul avec votre enfant loin de toutes distractions ou préoccupations. Pourquoi ne pas rendre ce moment agréable, et le transformer en « temps de qualité »? Je sais qu'après une journée de travail, la préparation du souper, un peu de lavage, superviser les devoirs, reconduire les enfants aux activités, etc., le temps libre devient très rare, mais c'est le devoir des parents de s'intéresser à la vie scolaire de leur enfant. Alors, prévoir à votre agenda un moment agréable avec lui (devant une collation spéciale, dans sa chambre avec sa musique, au resto…) afin qu'il en retienne un souvenir plaisant. Donc, il comprendra que peu importe ses résultats, ensemble vous trouverez des solutions aux problèmes et que les réussites seront soulignées et de votre côté vous pourrez connaître davantage votre enfant.

Souligner ses réussites

Commencer par faire ressortir ses forces, ça permet à l'enfant de bâtir une estime de soi par rapport aux matières scolaires, sans quoi il ne sentira, ni motivation ni succès.

Trouvez des solutions

Dans un premier temps, laissez l'enfant expliquer les raisons pour lesquelles SELON LUI, il éprouve des difficultés dans une ou plusieurs matières ou pourquoi son comportement dérange. N'oubliez jamais que c'est son opinion et que vous faites équipe avec l'école.

Dans un deuxième temps, demandez-lui « qu'est-ce que tu pourrais faire pour t'améliorer. » Il doit trouver avec vous des solutions (exemples : étudier davantage, demander plus d'aide au prof, aller aux récupérations, changer de place dans la classe, etc.) Écrivez les solutions trouvées, elles serviront au prochain bulletin afin de vérifier si les objectifs fixés ont été atteints. Important : informez l'enseignant de votre entente avec votre enfant.

Faire confiance au milieu scolaire

Pour permettre à l'enfant de bien s'intégrer à la vie scolaire, vous devez être capable d'accepter de déléguer votre autorité aux personnes de l'école. Vous pouvez parfois être en désaccord avec l'école, mais évitez de parler contre elle. Si vous avez des inquiétudes ou si vous ne comprenez pas certaines décisions prises par l'école, communiquez avec eux, ça vous permettra de voir plus clair. La complicité de la maison et de l'école est bien plus efficace que l'opposition. Les parents qui ressentent de la méfiance à l'égard de l'école la transmettent malgré eux à l'enfant, ce qui nuit inévitablement au processus d'aide. Miser plutôt sur une communication riche entre l'école et les parents.

À éviter
  • Envahir votre enfant ou lui imposer votre façon de faire.
  • Un contrôle excessif.
  • Faire des comparaisons avec ses frères ou sœurs, amis, etc.
  • Critiquer l'école devant l'enfant.
L'école vous convoque?

Après la remise du bulletin, si votre enfant éprouve des difficultés dans une ou plusieurs matières scolaires ou qu'il manifeste des problèmes de comportement, l'école peut vous convoquer pour un P.I.A (plan d'intervention adapté).

Qu'est-ce qu'un P.I.A?

C'est un ensemble d'objectifs et de moyens afin d'intervenir de façon cohérente, selon les besoins de l'enfant et aussi de miser sur les forces de l'élève et sur les ressources du milieu. Les personnes présentes sont les intervenants scolaires qui gravitent autour de votre enfant (enseignant, éducatrice spécialisée, orthopédagogue, la direction, etc.) L'implication de l'élève et de ses parents est souhaitable.

À titre d'exemple, le modèle change d'une école à l'autre, mais le contenu est le même. On y retrouve les coordonnées des personnes impliquées, l’histoire scolaire (cette section doit comporter des éléments susceptibles de mieux comprendre la situation), le motif de référence, les forces et les faiblesses, de même que les objectifs à atteindre et les moyens pour y arriver. Il demeure important de respecter certaines règles afin de s'assurer d'une rencontre enrichissante pour le bien-être de l'enfant. Cette rencontre peut être très émotive et devenir source de conflit, l'enjeu est important, alors voici quelques trucs.

Avant la rencontre
  • Informez votre enfant de cette rencontre ainsi que de sa présence souhaitée.
  • Au lieu de le blâmer, demandez-lui ce qu'il en pense.
  • Rassurez-le en lui disant que vous êtes prêt à l'aider.
  • Préparez-vous à être à l'écoute des intervenants, ils peuvent vous transmettre des informations que vous ignorez.
Pendant la rencontre
  • Soyez ponctuelle.
  • Si vous êtes mal à l’aise, exprimez-le.
  • Demeurez centrée sur les besoins de votre enfant.
  • Si les intervenants ne parlent que de ses difficultés, demandez qu'on vous souligne aussi ses forces et qualités.
  • Les parents et les intervenants doivent faire preuve d'ouverture, la même perception des besoins de l'enfant est la base de la collaboration.
  • L'enfant doit pouvoir lui aussi s'exprimer sur ses difficultés et sur les solutions présentées.
  • Faites attention de ne pas justifier le comportement de votre enfant, car c'est de nier les problèmes et ainsi briser le dialogue.
  • Évitez de convaincre que vous possédez la vérité et que vous êtes la mieux placée pour parler de votre enfant, car cette discussion devient un jeu de pouvoir.

Un enfant est heureux et satisfait quand il constate que ses activités ont de l'importance aux yeux de ses parents.

Références
  • Au retour de l'école…, Marie-Claude Béliveau
  • www.meq.gouv.qc.ca - instruction annuelle
  • Régime pédagogique
  • Loi de l'instruction publique

 

Guylaine L'Écuyer
Éducatrice spécialisée

Maman d'un adolescent, éducatrice spécialisée de formation et au scolaire depuis 20 ans, Guylaine L’Écuyer veux démystifier les termes scolaires, donner des trucs simples, proposer des lectures, nous préparer à cette grande étape qu’est l’école ! Elle possède une attestation de formation en TEACCH (de l'autisme et des autres troubles envahissants du développement) et aussi sur le trouble du lien d'attachement.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires