Vacances

Voyager en avion avec des enfants : trucs et conseils

« Voyager, c’est aller dans un endroit différent, des fois loin de sa maison. Pour s’y rendre, on embarque dans un avion, dans un train ou dans la voiture de papa. Des fois, le chemin est très long. »

« C’est pour ça que maman dit qu’il faut aller glisser dans le toboggan avant de partir. Elle dit qu’après, je pourrai plus facilement m’endormir. Mais moi, je ne veux pas dormir ». Voilà les propos d’Antoine, 9 ans, petit voyageur.

Comment rendre plus agréable un itinéraire long et parfois éprouvant pour les enfants ?

Voici nos trucs et conseils.

Le choix du siège

L’emplacement des sièges des enfants et des parents peut grandement influencer l’humeur d’un voyage. À bord d’un avion, un siège donnant sur un « biblot » (hublot selon Arnaud, 5 ans) s’avère un bon point de départ. En y apposant un oreiller ou une couverture, la paroi et le hublot soutiendront le poids de l’enfant si celui-ci s’évade dans un sommeil. S’il s’amuse ou s’agite, le hublot est un voisin de moins auprès de qui s’excuser ou pour qui retenir les élans du petit.

De plus, le nez collé à un hublot à 33 000 pieds (10 155 m) d’altitude, l’enfant échangera enfin avec les nuages de ses rêves… À ce sujet, un exercice fort intéressant est celui, pour l’enfant, de dessiner le paysage qu’il voit. Faites de son dessin une carte postale qu’il pourra envoyer à un(e) ami(e)!

Pour s’assurer d’obtenir cette place de choix avec vue sur l’extérieur, il est conseillé de se prévaloir du service de présélection de sièges, souvent offert par les compagnies de transport. Ce service est parfois payant, parfois gratuit, spécialement pour les parents voyageant avec des enfants. Renseignez-vous. Si une somme supplémentaire est exigée, elle peut s’avérer un bon placement, surtout dans le cas des voyages de plusieurs heures.

Décollage et atterrissage

Pendant le décollage et l’atterrissage, donnez le biberon à votre bébé (eau ou jus de fruits nature, si le moment du lait n’est pas arrivé) afin qu’il déglutisse et évite ainsi le mal d’oreilles, pouvant être causé par la pression sur ses tympans provoquée par le changement d’altitude.

Un conseil : préférez le biberon au verre. Le premier encourage davantage la constance du mouvement des muscles internes, mouvement qui maintiendra les oreilles débouchées. Préférez également le biberon rempli d’eau ou de jus (ou le sein rempli de lait!) à la tétine ou au biscuit. Bien que la tétine et le biscuit peuvent être aussi efficaces pour faire déglutir, déboucher les oreilles et ainsi préserver les tympans de votre enfant, le biberon et son contenu évitent en plus un autre problème rencontré en cours de vol : la déshydratation.

Pour les enfants plus grands, allez-y d’une distribution de bonbons (ils ne diront pas non!) et/ou d’une bouteille d’eau.

Bien se sentir à bord

Pour une meilleure circulation du sang et pour éviter les « torticolis dans les jambes » (dixit Simon, 5 ans), faites marcher votre enfant dans l’allée, et ce, à quelques reprises. Et interdiction de vous dire que vous allez déranger les autres passagers! Vous ne dérangerez personne et il en va du bien-être de votre enfant. De plus, une balade lui fera dépenser de l’énergie. S’il est trop jeune pour marcher, un massage du corps sera aussi bénéfique.

Autre conseil: l’air pressurisé ambiant de la cabine étant sec et déshydratant, faites boire régulièrement votre enfant à petites doses.

Jeux de voyage

Peu importe l’âge d’un enfant, chaque jeu avec lequel il joue a une durée d’intérêt limitée. Favorisez les jeux silencieux, faciles à transporter, incassables, de petits formats, autonomes (c’est-à-dire ne nécessitant pas l’utilisation d’eau, d’électricité ou autres), créatifs, universels, faciles d’entretien, démontables, multifonctions (plusieurs jeux en un).

Top 10 des meilleurs jouets 
  1. Casse-tête magnétique (format 25 pièces et moins)
  2. Livre (à colorier, à lire, à jeux d’énigmes et de devinettes)
  3. Jeu de cartes
  4. Jeu d’échecs et jeu de dames (format de poche)
  5. Le « Solitaire » (multiples et de poche)
  6. Loupe ou compte-fil
  7. CD audio et/ou DVD (musiques du monde, comptines, films, dessins animés)
  8. Lecteur CD et/ou DVD portable
  9. Peluche multisensorielle (à la fois douce et bourrée ici de papier, ici de ouate, grelots, boîte à musique, etc.; pour les tout-petits)
  10. Scrabble (pour les enfants plus âgés et ados)

 

Extrait du guide Ulysse Voyager avec des enfants par Isabelle Chagnon, Lio Kiefer et Julie Brodeur, disponible en version papier et numérique au www.guidesulysse.com. Feuilletez un extrait.

 

 

Guides de voyage Ulysse

Éditeur québécois spécialisé en voyage, plein air et art de vivre, Ulysse propose une vaste sélection de livres en format papier et numérique pour répondre aux besoins de tous les voyageurs, qu’ils soient en quête d’une inspiration pour un futur voyage, pour préparer une petite escapade d’une journée ou pour mieux planifier un long voyage à l’autre bout du globe. Ulysse possède également une librairie de voyage à Montréal et une librairie en ligne accessible au www.guidesulysse.com où l’on trouve le plus grand choix de documentation de voyage en Amérique du Nord avec quelque 15 000 guides, beaux livres, cartes et accessoires.


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Allergies alimentaires - mythes et réalités

Avoir un enfant qui souffre d’une allergie alimentaire est une source de stress. L’essentiel pour l’apaiser, c’est d’être bien informée.

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman