Sécurité

Animaux domestiques et bébé

La relation privilégiée entre un animal domestique et un enfant est très bénéfique. Mais au-delà des bénéfices évidents, il est primordial d'établir un environnement sécuritaire.

Des études ont démontré que les enfants qui en possèdent ont une plus grande estime d’eux-mêmes, de meilleures compétences sociales et qu’ils sont plus populaires auprès des autres enfants. Il est même admis que le contact avec les animaux réduit les risques d’allergies chez l’enfant.

Cependant, même si l’interaction entre eux peut être une mine d’or de bienfaits pour l’enfant, il faut lui enseigner comment se comporter, surtout avec les chiens, de manière à ce qu’ils aient une relation sûre et agréable. Chaque année, trop d’accidents évitables se produisent, impliquant des enfants et des parents mal informés.

Règles générales

Comme l’enfant cherche un animal qu’il pourra toucher et avec qui il pourra jouer, le chien et le chat sont les animaux de prédilection. Naturellement, ce ne sont pas tous les chiens et chats qui conviendront à bébé. L’animal devra être doux, docile et n'avoir aucun comportement agressif.

  • N’acceptez jamais que bébé fasse mal à un animal. Ce n’est ni mignon, ni excusable sous prétexte qu’il est petit. Apprenez-lui le respect.
  • Ne permettez jamais à votre animal de se promener dans la chambre de votre bébé sans surveillance.
  • Montrez-lui comment l’animal aime qu’on le touche, quelles sont ses caresses préférées ou au contraire ce qu’il déteste! Attendez-vous à répéter, mais l’enfant finira bien par comprendre!
  • C'est par votre exemple que bébé apprend tout, même le comportement avec les animaux! Si vous êtes brusque, il le sera aussi. Si vous craignez certains animaux, il y a de bonnes chances pour que votre crainte lui soit transmise.
  • Avant de vous procurer un animal, rendez visite à des amis qui en possèdent un afin de vérifier si l’enfant a une réaction allergique. Il serait dommage, tant pour l'enfant que pour l’animal, que vous vous en rendiez compte une fois l’animal intégré à la famille.
  • La présence d’un chien peut aggraver la réaction à la pollution atmosphérique chez les enfants asthmatiques. Ce problème n’a cependant pas été constaté avec les chats.
  • Un enfant n’a pas le sens des responsabilités… Ne vous attendez donc pas à ce que ce soit lui qui s’occupe des soins aux animaux! C'est sûrement vous qui aurez à le faire, au moins jusqu’à ce que l'enfant soit assez vieux et collaborateur!
CHIENS 

Si vous possédez un chien, il est de votre responsabilité d’éduquer, de socialiser convenablement toutou et de superviser étroitement ses contacts avec les enfants, de façon à ce que cela devienne une expérience positive pour chacune des deux parties.

Apprenez-lui comment :

  • le chien communique
  • approcher un chien et quand le faire
  • se comporter avec un chien
  • réagir devant un chien menaçant

En présence d’un chien, il faut être calme, ne pas crier, courir ou s’exciter. Tous les comportements contraires aux comportements normaux d’un enfant finalement! Voilà pourquoi la supervision et la sensibilisation sont si importantes.

  • Les enfants de moins de 10 ans sont les plus susceptibles d’être mordus.
  • Un chien dressé aura un meilleur comportement avec les enfants. Investissez dans la sécurité!
  • Le premier contact avec un chien est primordial pour la suite des événements! Laissez votre chien renifler l’enfant et même le lécher, quitte à bien nettoyer bébé ensuite. C’est de cette manière que l'animal connaitra bébé et l’acceptera comme un membre de la famille.
  • Tant et aussi longtemps que vous ne serez pas certain de la réaction du chien, ne laissez jamais bébé et l'animal seuls dans une pièce, sans surveillance.
  • Rappelez-vous qu’aucune race de chiens n’est absolument sécuritaire pour les enfants. Chaque chien a sa personnalité et peut mal réagir à l’arrivée d’un enfant.

Apprenez à l’enfant à reconnaître les signes démontrant que votre animal ne veut pas être dérangé, ainsi vous limiterez les mauvaises surprises.

 

Il ne faut pas
  • taquiner un chien.
  • approcher un chien seul, enfermé ou attaché.
  • approcher un chien qui mange ou qui dort.
  • toucher aux jouets ou à l’os du chien.
  • courir ou crier lorsqu’un chien s’approche.
  • regarder un chien fixement dans les yeux.
  • approcher son visage de celui du chien.
  • se précipiter sur le chien, courir vers lui à toutes jambes.
  • toucher un chien qui tente de fuir ou de se cacher.
  • se sauver en courant.
  • toucher un chien qui grogne, recule ou montre les dents.
Il faut

  • demander la permission au maître pour flatter le chien.
  • laisser le chien renifler la main la paume ouverte vers le haut avant de le caresser.
  • laisser l’initiative au chien de s’avancer pour se faire caresser.
  • caresser le chien sous le menton d’abord, puis l’abdomen et les flancs.
  • rester immobile comme une statue et silencieux si un chien inconnu s’approche.
  • se coucher en petite boule et se couvrir la nuque, le visage bien caché dans les bras, si un chien nous bouscule et nous fait tomber.
CHATS

Un chat doit idéalement avoir été élevé dans un environnement mouvementé et avoir déjà été manipulé par des enfants lorsqu'il avait moins de 3 mois.

Un chat qui n’a pas été initié aux enfants très jeune aura tendance à être craintif ou développera des comportements agressifs.Un chat perd énormément de poils. Même s’il n’y a pas de réactions allergiques, assurez-vous de ramasser les poils tous les jours sinon bébé les mettra dans sa bouche.Le chat pourrait être attiré par les régurgitations de bébé… Du lait, même caillé, c’est attirant!

Il ne faut pas
  • crier dans l'oreille du chat
  • lui tirer la queue
  • le laisser tomber ou l'étouffer de baisers.
DVD

Mon ami Muso est un DVD amusant qui apprend aux parents et aux enfants comment se comporter en présence d’un chien pourra vous être d’un grand secours. Même si vous ne possédez pas de chien à la maison, vous et votre enfant gagnez à être informés sur les règles élémentaires de sécurité, car la majorité des morsures surviennent alors qu’un parent est à proximité et le chien bien connu de la victime. Disponible sur Internet au coût de 12,50 $, frais de livraison inclus.

Renseignements utiles

 

Image de Sonia Cosentino

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires