Sécurité

Remplacement des piles de détecteurs de fumée

Un sondage révèle qu’un foyer sur trois doit changer les piles de ses détecteurs de fumée cet automne.

Le septième sondage annuel de Duracell sur la sécurité incendie révèle que 32 % des Canadiens interrogés n’ont pas changé les piles de leurs détecteurs de fumée à la maison depuis au moins 12 mois. Pire encore, un sur quatre admet ne jamais avoir remplacé les piles de ses détecteurs de fumée au cours de la dernière année tel que recommandé par l’Association des chefs en sécurité incendie du Québec (ACSIQ).

Avec la Semaine de la prévention des incendies au Canada qui se déroulera jusqu’au 11 octobre et comme les Canadiens vont passer plus de temps à l’intérieur, Duracell et l’ACSIQ invitent fortement ceux-ci à protéger leur famille et leur maison contre les incendies. « Un détecteur de fumée fonctionnel est essentiel à la conscientisation à la sécurité incendie et les Canadiens doivent être plus proactifs pour maximiser la sécurité de leur maison », nous dit Michel Morin, directeur général de l’ACSIQ du Québec, partenaire de Duracell pour ce sondage sur la sécurité incendie 2008 à l’échelle nationale.

L’ACSIQ et Duracell incitent les gens à prendre l’habitude de remplacer les piles des détecteurs au moins une fois par année et suggèrent qu’une bonne façon de ne pas oublier de les remplacer est de planifier de le faire lors du changement d’heure chaque printemps ou chaque automne. Le sondage révèle que 27 % des répondants qui ont des détecteurs de fumée à piles remplacent leurs piles au printemps ou à l’automne. Cependant, plusieurs Canadiens les remplacent de façon aléatoire et n’ont pas d’aide-mémoire fiable pour ne pas oublier cette tâche cruciale.

Selon Michel Morin, « Octobre est un excellent mois pour remplacer les piles des détecteurs de fumée. C’est le moment de l’année où tous retournent à l’intérieur pour nettoyer les cheminées et les fournaises; entretenir le détecteur de fumée peut facilement s’intégrer à cette routine automnale ».

Le sondage révèle également que 70 % des ménages canadiens ayant des enfants admettent ne « jamais » avoir effectué un exercice d’incendie, même si ces exercices peuvent faire gagner de précieuses secondes lors d’un incendie possiblement mortel.

Avant même de pratiquer un exercice d’incendie à la maison, il est important d’avoir un plan d’évacuation récent afin que chaque membre de la famille sache quoi faire si un incendie se déclare. Cependant, n’oubliez pas qu’un tel plan peut être inutile sans un détecteur de fumée fonctionnel alimenté de piles neuves.

Bonne initiative!
Pour aider les Canadiens à se rappeler de l’importance de remplacer les piles de leurs détecteurs de fumée au moins une fois par année, Duracell a créé, pour le mois d’octobre, des paquets de piles spécialement identifiés. Ce paquet spécial comprend un autocollant pouvant être apposé sur le détecteur de fumée, sur le calendrier ou à l’endroit où sont gardées les piles, pour y indiquer la prochaine date de remplacement des piles. Cela évitera de se demander quand remplacer les piles.

Les Canadiens sont également invités à se rendre sur le site de Duracell pour demander un rappel par courriel au moment où ils souhaitent changer les piles. Le site Web offre également la possibilité de « dire à vos amis de remplacer leurs piles » de façon à pouvoir sensibiliser parents et amis sur l’importance de la prévention des incendies. Et, ce faisant, ceux-ci peuvent recevoir des bons-rabais pour économiser lors de leur prochain achat de piles Duracell.


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?