Santé

Stimuler notre système immunitaire

Chez les enfants comme chez les adultes, une hygiène de vie saine est la clé de voûte d’un système immunitaire solide. Bien manger, bien dormir, bouger et apprendre à respirer pour réduire le stress sont les ingrédients de base pour survivre aux virus hivernaux.

Le manque de sommeil et le surmenage ne font pas que ralentir nos performances au bureau ou à l’école. Ils contribuent également à mettre du plomb dans l’aile de notre système immunitaire qui n’a alors plus l’énergie nécessaire pour faire son travail adéquatement, c’est-à-dire «défendre notre organisme contre les bactéries et virus de tout acabit». Il en va de même pour le stress, qui exerce une énorme pression sur notre corps et qui lui gruge une bonne partie de l’énergie nécessaire à la fabrication d’anticorps efficaces.

Dormir suffisamment

Un petit rappel sur le nombre d’heures de sommeil nécessaires en moyenne à un individu par tranches d’âge: sur une période de 24 h, les enfants de 3 à 5 ans devraient dormir de 10 h à 13 h; les enfants d’âge préscolaire, de 9 h à 11 h; les adolescents, de 8 h à 10 h; et les jeunes adultes, de 7 h à 9 h. Il faut aussi apprendre à écouter son corps et à respecter ses besoins.

«Manager» son stress

Le stress est bien souvent inévitable. Il est partout et, dans notre société actuelle, lui échapper est un vrai miracle. Cependant, il est possible de mieux le gérer. En pratiquant une activité sportive (il est prouvé que l’activité physique diminue le niveau de stress), en méditant ou simplement en apprenant diverses techniques de respiration.

Contrairement à ce qu’on voudrait bien croire, les enfants aussi sont soumis au stress et il faut leur apprendre, dès le très jeune âge, à l’apprivoiser. La méditation, le yoga et l’apprentissage de diverses techniques de respiration peuvent aussi être très bénéfiques pour eux. Les bains moussants, les lectures d’avant dodo et les activités sportives sont aussi à préconiser pour réduire leur niveau de stress.

L’entretien des sinus

L’hygiène du nez. On y pense quand les enfants sont bébés et, après, on délaisse tranquillement cette pratique. Pourtant, même chez les adultes, l’utilisation quotidienne d’une solution saline pour nettoyer le nez est probablement l’une des armes les plus efficaces contre le rhume, les otites, la toux et les sinusites. Si ce soin n’arrive pas toujours à contrer les virus, il réduit souvent la durée de leurs effets.

Après tout, le nez est un filtre et, pour qu’il soit efficace, il se doit d’être propre et dégagé. Quand on pense que les enfants ont entre 6 et 8 rhumes par année, on se dit que c’est un petit geste préventif qui peut faire une grande différence. On peut acheter des solutions salines pour les sinus en magasin (Sinus Rinse, NetiRinse, etc.) ou alors utiliser une préparation maison. L’important est de faire un traitement, une fois par jour.

Bien manger

On le sait, la malnutrition laisse les enfants (et les adultes) plus vulnérables face aux maladies. Un simple apport insuffisant en vitamines, sel et minéraux peut avoir des conséquences sur les anticorps. Il faut donc s’assurer de manger suffisamment et de manière bien équilibrée.

Les «super aliments»

Ces dernières années, nous avons vu l’apparition des «super aliments», ces produits naturels et quasi-miracles qui auraient des effets bénéfiques ou curatifs sur la santé. Bien que ces aliments soient sans conteste bons pour la santé, aucune preuve scientifique ne vient corroborer à 100 % toutes les vertus qu’on leur accorde. Il n’empêche que, augmenter leur apport quotidien, reste peut-être une option à considérer afin de booster notre système immunitaire. Découvrons-en quelques-uns.

  • L’échinacée: On dit que cette plante est efficace pour soulager ou prévenir les problèmes respiratoires. On la retrouve en pharmacie, sous forme de comprimés disponibles dans la section des produits naturels.
  • L’ail: On l’aime pour ses propriétés antiseptiques ainsi que pour les bénéfices qu’il apporte du côté des défenses immunitaires, du système digestif et intestinal. On peut donc en ajouter allègrement dans nos recettes ou, alors, le consommer sous forme de supplément.
  • La vitamine C: Elle est reconnue pour stimuler le système immunitaire et, donc, agir positivement dans nos combats contre le rhume et la grippe. À noter que certaines études tendent à démontrer que son efficacité est accrue lorsque combinée au zinc. 
  • Les oméga-3: On les retrouve dans les huiles de poissons gras et ils auraient des effets complémentaires sur les défenses immunitaires ainsi que sur les maladies cardiovasculaires. Voici donc une raison de plus de les mettre, plusieurs fois, au menu de la semaine.  

En somme, on prend soin de soi et des autres aussi. Car, oui, on peut booster notre système immunitaire, mais il faut également éviter de partager nos virus. Pour ce faire, on pratique des mesures d’hygiène de base: on tousse dans notre coude, on se lave les mains fréquemment, on reste à la maison lorsqu’on est grippé et on ne partage pas les mêmes verres.

Sources: Naturiste.ca, CHU Sainte-Justine, Uniprix.com.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires