Santé

Eczéma, allergies, asthme et homéopathie

Comment fonctionne la démarche homéopathique? À quoi s’attendre d’une consultation? Quel est le champ d’analyse de l’homéopathe?

En plus des homéopathes, plus de 300 000 médecins, chirurgiens et vétérinaires dans le monde prescrivent des remèdes homéopathiques. Cette médecine est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé comme une des cinq médecines officielles et traditionnelles.

Pourquoi l’homéopathie pour soigner les petits?
Le traitement est efficace, sans effet secondaire ni toxique, ne crée aucune dépendance et guérit en profondeur en tenant compte de l’ensemble de l’état de la personne. Que demander de plus?

En tenant compte de l’ensemble de la personne?
À chaque patient son remède. Vingt enfants souffrant d’asthme, d’allergies ou d’eczéma peuvent guérir avec un remède totalement différent. L’homéopathe ne prescrit pas son remède en fonction du diagnostic. L’homéopathie a pour champ d’expertise la personne dans son ensemble. Le défi pour l’homéopathe est donc de trouver le remède qui convient à la personne. Dans quel cas, les résultats peuvent être spectaculaires!

Derrière le symptôme, il y a la personne
Chaque semaine, je rencontre un grand nombre d’enfants souffrant d’eczéma, d’allergies ou d’asthme. Comme homéopathe, je recherche le moment d’apparition des symptômes, la cause possible, l’état général, physique, physiologique et émotionnel particulier de l’enfant. Cet ensemble de pièces forme un puzzle qui m’indique une image globale, un remède correspondant. Derrière le diagnostic d’une maladie, il y a la personne, ses sensibilités, sa vitalité qui ne demande qu’à être renforcée afin de laisser place à la guérison.

La cause de la maladie
À quel moment apparaissent les premiers symptômes? Je vois des enfants développer des symptômes d’allergies, d’eczéma ou d’asthme à la suite d’un vaccin, de la prise d’antibiotiques, à la suite d’un changement alimentaire important, à la suite d’un stress émotionnel, d’un changement de vie majeur pour l’enfant ou d’une mauvaise hygiène de vie. L’enfant qui tombe malade à la suite d’un antibiotique ou d’un vaccin ne recevra pas le même remède que celui qui tombe malade après un stress émotionnel spécifique. À chaque cause son remède.

L’état global
En plus de la cause, l’homéopathe tient compte de l’état global de la personne dans le choix d’un remède. Comment se manifeste l’état physique ou physiologique de l’enfant? Dans quelles circonstances apparaissent les symptômes, à quelle heure du jour ou de la nuit? Qu’est-ce qui aggrave ou soulage son état? Comment est son sommeil, la température de son corps, son appétit, sa soif, sa digestion, sa réaction aux climats? Quels sont les signes caractéristiques et particuliers de votre enfant?
Dans les cas d’eczéma, les symptômes peuvent être aggravés ou améliorés la nuit, le jour, au contact de la chaleur ou du froid. Les plaques peuvent être piquantes, brûlantes, suintantes… Les eczémas se manifestent de façon variée et c’est pourquoi le remède qui guérira en profondeur est celui qui conviendra spécifiquement à votre enfant.

Deux exemples d’enfant guéris
Antoine 8 ans développe de l’asthme à la suite du décès de son grand-père, Camille 7 ans développe de l’asthme à la rentrée scolaire.

L’asthme d’Antoine

L’asthme d’Antoine n’était pas du tout comme celui de Camille. Ce sont les signes physiques, physiologiques et émotionnels suivants qui m’ont confirmé le remède qui l’a guéri. De façon générale, les crises débutent le soir ou à 5 heures du matin. Pendant les crises, Antoine exige de boire glacé. C’est ce qui le soulage. Pas froid, ni tiède, mais bien glacé. Il déteste boire et manger très chaud. Les crises sont accompagnées d’une forte sensation de brûlure à la gorge, à la poitrine et au corps. Il a également une sensation de vide à la poitrine. Antoine a toujours trop chaud, surtout à la tête. Mais il n’aime pas l’air froid. Une bibitte à sucre, il se nourrirait uniquement de chocolat.

Autres troubles physiques : constipation chronique, troubles du sommeil. Difficulté à s’endormir tôt. Transpiration excessive la nuit. Au point de vue émotionnel, il a très peur des orages et des abeilles. Ça le met vraiment dans tous ses états. Il est très sociable, a besoin d’être constamment entouré d’amis ou de sa famille. Il déteste rester seul. Il est très agité, une vraie pile.

L’élément déclencheur est la clé de voûte
Dans les 24 heures qui précèdent la crise, Antoine va à l’hôpital voir son grand-père mourant. Je lui demande ce qu’il a ressenti. « J’ai de la peine. Grand-papa souffrait beaucoup, il avait mal et je n’aimais pas ça dans mon cœur. Je n’aime pas quand les gens souffrent… Maintenant, je ne sais pas où il est et s’il a encore mal, s’il souffre encore. »

La sympathie d’Antoine
Antoine est un petit homme doté d’une sympathie toute particulière. Il ne supporte pas de voir même un pigeon ou les chats se balader dans le froid hivernal. Pour lui, ils souffrent du froid et sont vulnérables. Dans sa perception des choses, la souffrance des autres est toujours sous-jacente. Il refait une crise d’asthme lorsque sa mère tombe malade et ensuite lorsque sa grand-mère tombe malade. Dans ces deux cas, il ressent que les gens pourraient souffrir. Son remède est clair comme de l’eau de roche. Ce remède lui convient si bien qu’il guérit en moins d’une semaine et n’a jamais refait d’asthme. Son sommeil se rétablit, la constipation cesse et il mange beaucoup moins de sucre. La guérison est globale et profonde.

L’asthme de Camille

L’asthme de Camille est soigné par un tout autre remède, car elle est différente, tant physiquement qu’émotionnellement. Camille est toujours collée à la jupe de sa mère. Sa relation avec son père est minimale. C’est maman, et personne d’autre. Maman doit lui tenir la main pour l’endormir, maman doit rester auprès d’elle dans la pièce quand elle dessine, maman doit approuver toutes ses réponses en consultation. Camille n’a aucune envie d’autonomie et se plaît uniquement au paradis des jupes de maman.
Alors quand vient la rentrée scolaire, la chaleur du foyer maternel est interrompue et Camille ne trouve pas cela drôle du tout. Commencent les pleurs en quittant maman, les crises de colère en la retrouvant l’après-midi. La petite Camille se sent abandonnée, laissée pour compte et craint qu’on l’oublie à l’école. C’est lors de cette première semaine qu’apparaît une toux qui dégénère en asthme. Sa doudou et ses doigts dans la bouche, Camille ne comprend rien à son univers parfait et douillet qui s’écroule.

Confirmer le remède avec l’état global de Camille
Déjà là, tout homéopathe aurait une bonne idée du remède, mais les autres signes émotionnels ainsi que les symptômes généraux et physiques vont confirmer son remède. Les autres petites maladies dans le passé furent aussi déclenchées lors d’une séparation de maman. Lorsque mamie l’a gardée une fin de semaine, elle a fait une otite double. Lorsqu’elle est restée avec papa toute une fin de semaine, elle a fait une autre otite et une toux. Pendant les crises d’asthme, Camille a besoin d’air frais. Elle veut ouvrir la fenêtre, aller marcher dehors, même s’il fait très froid. Ce qui est très différent d’Antoine. Elle mangerait du beurre à la cuiller, du beurre d’arachide, des crèmes. Elle déteste les œufs. Elle transpire uniquement de la tête pendant le sommeil. Elle a chaud, se déshabille complètement le jour comme la nuit et ne supporte pas les chaussettes. Elle se réveille en pleurs 3 fois par nuit. Tous ses éléments me mènent vers le même remède.

Ses peurs
Camille a la ferme conviction qu’un monstre se cache sous son lit et veut lui attraper les pieds. Elle saute dans son lit pour ne pas trop s’en approcher. Elle a aussi très peur des hommes, surtout les moustachus. Les autres peurs sont moins intenses.

Son remède est aussi clair que celui d’Antoine, et il tient compte de son état global. Non seulement elle guérira de l’asthme pour ne plus refaire de crise, mais elle acquiert vite une importante autonomie, décolle beaucoup plus facilement de maman, part à l’école avec le sourire, ne transpire plus abondamment la nuit et s’endort vite, parfois même avec papa, pour dormir toute la nuit.

Ces deux exemples sont là pour illustrer la richesse des remèdes homéopathiques et l’importance de bien comprendre la personne dans son ensemble avant d’intervenir avec le bon remède. Une consultation avec un homéopathe compétent vous en apprendra davantage. Pour trouver votre homéopathe, visitez le site du syndicat professionnel des homéopathes du Québec.

Ingrid Schutt

Homéopathe uniciste et conférencière

Ingrid Schutt qui est homéopathe uniciste est membre du syndicat professionnel des homéopathes du Québec. Elle enseigne aussi le Yoga. Visitez son site Internet Homeopathe.ca. On peut la rejoindre au 514-991-6316514-991-6316. Call Send SMS Add to Skype You'll need Skype CreditFree via Skype

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires