Santé

L'acupuncture après une grossesse

Pour certaines, les premières semaines après l'accouchement sont souvent plus difficiles. Si vous sentez que votre corps a besoin d’un petit coup de pouce, l’acupuncture peut vous aider.

Bébé est enfin arrivé. Une nouvelle vie commence. Pour certaines femmes, les premières semaines sont souvent plus difficiles. En plus d’avoir à se remettre d’un accouchement, on doit s’adapter à la vie avec bébé, sans parler des nuits qui souvent sont plus courtes.

Bien se préparer à ce moment unique peut vous aider à mieux le vivre. Et si, malgré la préparation, vous sentez que votre corps a besoin d’un petit coup de pouce, l’acupuncture peut vous aider.

Bien préparer le retour à la maison

Pour la plupart des femmes, la grossesse est un moment merveilleux dans une vie. Durant ces neuf mois, on met l’accent sur celle-ci. Notre corps change, notre ventre se gonfle de vie. On porte une grande attention à tous ces changements qui nous animent, puis on se prépare pour le grand moment, l’accouchement.

Bien sûr, on se prépare aussi pour l’arrivée de bébé. Mais souvent, on se concentre principalement sur l’accouchement et un peu moins sur le post-partum. Bien s’organiser pour cette étape nous permet de mettre toutes les chances de notre côté pour bien le vivre.

Mais comment bien s’y préparer? Voici quelques trucs :
  • Préparer des plats congelés pour les premières semaines. On peut même demander comme cadeau de naissance des plats frais ou à congeler. Cette initiative vous évitera des heures de cuisine, de courses et de vaisselles, de même qu’à votre conjoint.
  • Se faire des réserves : dans les dernières semaines avant l’accouchement, achetez en double ou en triple certains produits du quotidien, comme le savon, le papier de toilette, le dentifrice… On s’évite alors des allers-retours à la pharmacie!
  • Marraine d’allaitement : Avoir en main avant l’accouchement le numéro d’une marraine d’allaitement peut nous aider avec les problèmes ou les questionnements qui peuvent survenir dès les premiers jours. Le CLSC de votre région pourra vous orienter vers celles-ci.
  • Planifier de l’aide : Avoir en main le numéro d’une ou de deux personnes-ressources qu’on peut appeler en cas de besoin, c’est très utile! Mais il faut bien choisir cette aide! Trouvez dans votre entourage des personnes qui pourront venir chez vous pour vous aider avec les tâches qui vous submergent (vaisselle, lavage, ménage, commissions…) et non venir vous tenir compagnie et prendre votre bébé! Si vous n’avez pas accès à de l’aide, certains organismes ou les CLSC offrent du soutien aux relevailles. Il est important de s’informer de ces ressources avant l’accouchement et non lorsqu’on est à bout!
L’acupuncture en renfort!

Malgré la bonne préparation et le repos, on peut sentir à un moment ou à un autre que notre corps a besoin d’un coup de pouce. Pour le post-partum, l’acupuncture s’avère une alliée bien utile!

De nos jours, la plupart des femmes allaitent. Et quand un malaise fait surface, plusieurs d’entre elles se sentent inquiètes de prendre des médicaments. L’acupuncture est alors une alternative intéressante.

Parfois, le besoin se fait sentir dès le retour à la maison. Pour d’autres, ce sera quelques semaines plus tard, quand l’adrénaline des premiers jours retombe.

Le retour à la maison

Dans les premiers jours suite à l’accouchement, l’acupuncture peut vous aider. Elle s’avère efficace pour favoriser la cicatrisation suite à une césarienne ou à des déchirures importantes. Dans certains cas, les femmes se sentent tellement sous l’adrénaline suite à l’accouchement qu’elles ont de la difficulté à dormir ou à se relaxer. L’acupuncture diminue l’anxiété tout en favorisant la relaxation et le sommeil.

Voici quelques raisons pour consulter un acupuncteur dès le retour à la maison :

  • Soutien aux relevailles de l’accouchement (œdèmes, épisiotomie, hémorroïdes, constipation)
  • Traitement des tranchées utérines
  • Traitement du « baby-blues »
  • Soulagement des problèmes d’allaitement (trop ou trop peu de lait) et des troubles du sein
  • Dans les premières journées suivant l’accouchement, certains acupuncteurs se déplacent à domicile.
Et après…

Pour la plupart des femmes, ce n’est que quelques semaines après la naissance que leur corps ressent le besoin d’un coup de pouce. La joie et la nouveauté du début s’estompent, notre conjoint est de retour au travail… De plus, l’accumulation des nuits entrecoupées laisse sa trace sur notre corps.
Pour une multitude de malaises que vous pouvez ressentir, l’acupuncture peut vous aider.

  • Traitement de la dépression post-partum
  • Diminution de l’insomnie
  • Augmentation de l’énergie
  • Traitement de l’anxiété, de l’angoisse et de stress

Dans la plupart des cliniques, vous pouvez y venir avec votre poupon. Si vous êtes seule, vous pouvez l’installer devant vous sur la table de traitement. Si votre conjoint (ou votre maman par exemple) peut vous accompagner, il peut rester avec bébé dans la salle d’attente. De cette façon, vous serez tout près si une petite fringale le gagne.

Par la même occasion, vous profiterez d’un moment de détente bénéfique et pleinement mérité.

Edith Charbonneau
Acupunctrice

Acupunctrice depuis 2003, Edith Charbonneau pratique avec passion l'acupuncture traditionnelle chinoise. Elle axe sa pratique sur l'obstétrique, la pédiatrie et les troubles de fertilité. À la suite d'un stage au service d'obstétrique de l'hôpital Lasalle, elle a assisté plusieurs femmes durant leur accouchement, autant en milieu hospitalier qu'en maison de naissance. Possédant une bonne expertise dans les troubles de fertilité, elle travaille en lien avec les cliniques de fertilité pour offrir des traitements d'acupuncture lors d'insémination ou de fécondation in vitro. Vous pouvez la suivre sur son blogue portant sur la grossesse et la fertilité.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires