Consommation

Le bon usage de l’acétaminophène

Votre petit fait encore une poussée de fièvre? Pas de panique. Voici nos conseils pour le soulager sans danger selon son âge et son poids.

Puisque la fièvre n’est pas dangereuse en soi pour les petits de plus de trois mois, le recours aux médicaments n’est pas toujours nécessaire pour la faire passer. Le repos et une hydratation adéquate feront déjà une bonne partie du travail. Mais si vous choisissez de donner un sirop, des gouttes ou des comprimés à votre enfant, l’acétaminophène s’avère le premier choix.

Dans le feu de l’action, il peut être difficile de comparer les produits ou de calculer le bon dosage. Voici les conseils de Diane Lamarre, présidente de l’Ordre des pharmaciens du Québec, pour vous aider à administrer l’acétaminophène correctement.

Quel type de produits choisir?

Gouttes, sirops, comprimés à croquer ou à faire fondre sur la langue : le marché est vaste. « Pour les enfants de moins de deux ans, les gouttes sont idéales, car elles sont plus concentrées et permettent de donner un plus petit volume », conseille Diane Lamarre. En effet, il est plus facile de faire avaler 1 ml que 10 à un enfant. On peut aussi lui offrir du jus de raisin ou une sucette glacée avant et après la prise, pour faire passer le goût.

Le bon instrument

« En général, les seringues calibrées sont plus précises que les gobelets », explique Diane Lamarre, ajoutant qu’il vaut mieux diriger la seringue vers l’intérieur de la joue, et non sur la langue. Il se vend en pharmacie des seringues faciles à utiliser dont le bouchon s’adapte au goulot des différentes bouteilles.

La sécurité avant tout
  • Surtout, il ne faut pas que l’enfant associe ces produits à des bonbons. Il risquerait de se jeter sur le pot une fois que vous aurez le dos tourné.
  • Il est important de toujours rester auprès de l’enfant pendant qu’il prend le médicament.
  • Les gouttes pédiatriques sont souvent vendues comme produit pour nourrissons. Cela n’empêche pas d’en donner à un enfant plus âgé, à condition de bien calculer la dose. Retenez qu’en règle générale, les gouttes sont cinq fois plus concentrées que les sirops.
  • Le produit choisi est une « suspension »? Il faut agiter la bouteille au moins 10 fois, car l’ingrédient actif n’est pas dissous. Les « solutions » n’ont quant à elles pas besoin d’être secouées.
  • Il n’est pas conseillé de diluer le médicament dans du jus ou du lait. Si l’enfant ne boit que la moitié de son biberon, vous ne saurez pas quelle dose il a prise.
  • Vous pouvez donner de l’acétaminophène toutes les quatre à six heures, mais n’excédez pas cinq doses en 24 heures.
Bien doser

Pour simplifier la vie des parents, les fabricants proposent un dosage basé sur l’âge des petits. Cette méthode, qui peut paraître simple, n’est pas assez précise. Calculez plutôt la dose idéale pour votre enfant, selon son poids.

Qu’il s’agisse de gouttes, de sirops ou de comprimés, la dose recommandée est de 10 à 15 mg d’acétaminophène par kilogramme de poids corporel, jusqu’à un maximum de 325 mg. Pour éviter le surdosage, si 10 mg par kg suffisent à soulager votre enfant, il vaut mieux ne pas forcer la note. Par exemple : si votre fils de trois ans pèse 15 kg, calculez 15 x 10 mg pour lui offrir 150 mg d’acétaminophène par dose.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Participez pour gagner 100$ de jouets!

Gagnez un ensemble de jouets de La jouetterie d’une valeur de 100$.

Commentaires