Livres/CD/DVD

Les rebelles du soccer : rencontre avec l'auteur

MAI, Mois de l’éducation physique et du sport étudiant, alors quoi de plus logique que de vous présenter Paul Roux, auteur de la série Les rebelles du soccer, où l’esprit d’équipe, l’amitié et la mixité sont mis en valeur!

Paul Roux est à la fois auteur et illustrateur, membre de l’AÉQJ, et son œuvre littéraire lui a valu maints prix et nominations, dont récemment le prix littéraire Le Droit, volet jeunesse, pour le roman Gladiateurs virtuels, et une nomination pour le Prix Tamarac 2019 pour ce même roman! Je suis donc privilégiée de vous le présenter en ce Mois de l’éducation physique et du sport étudiant puisque Paul Roux est également l’auteur d’une série sur l’une de ses passions : le soccer!

Mais, commençons par le commencement et voyons un peu comment est née cette passion pour l’écriture et l’illustration...

Crédit photo: Étienne Morin

À quel moment de votre vie avez-vous commencé à écrire?

À l’âge de six ans, on m’a fait cadeau d’un album d’Astérix pour ma fête. Mon amour des livres est né à ce moment-là et ne m’a plus jamais quitté. J’ai d’abord été attiré par les dessins, mais dès que j’ai su lire, j’ai dévoré des tonnes de bouquins : BD, romans, ouvrages historiques, encyclopédies... À ce moment-là, je rêvais déjà d’écrire et d’illustrer des livres, sans savoir si cela serait un jour possible pour moi.

À 21 ans, après mes études à l’école des beaux-arts, j’ai commencé par illustrer toutes sortes de livres, puis par en écrire, pour un éditeur, puis deux, puis trois... Depuis, ça ne s’est jamais arrêté. À ce jour, j’ai réalisé ou collaboré à presque 200 livres!

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire?

L’envie de raconter et de partager, tel que je le ressentais dans mon enfance et mon adolescence, en lisant tous ces livres de ces merveilleux auteurs : Goscinny, Uderzo, Franquin, Hergé, Gotlib, Greg, Stan Lee, Jules Verne, Henri Vernes, Alexandre Dumas, Victor Hugo, Homère, Virgile et des centaines d’autres!

Combien de temps avez-vous mis à pouvoir publier votre premier écrit jeunesse? Était-ce un roman, un album ou une bande dessinée?

J’ai commencé par publier des textes et des illustrations lorsque j’étais étudiant à la polyvalente, dans le journal étudiant. Nouvelles, poèmes, romans, bandes dessinées et illustrations, tout m’intéressait. En fait, j’avais soif de m’exprimer et d’explorer toute ma créativité. Parfois, je préférais n’utiliser que les mots, parfois seulement le dessin et, à d’autres moments, la combinaison des deux.

Pour moi, l’écriture et le dessin ont chacun leur force et j’aime bien les utiliser de différentes façons. Une image vaut parfois mille mots, mais le contraire est aussi vrai. Alors que, à d’autres moments, le mélange des deux est fabuleux.

Pour chaque nouvelle histoire, il faut trouver la meilleure formule, la plus inspirante et la plus percutante, pour rendre le récit efficace et vivant. C’est la raison pour laquelle j’oscille sans cesse entre l’écriture de romans, d’albums jeunesse et de bandes dessinées, et l’illustration de textes écrits par d’autres auteurs. Cela me permet d’explorer sans cesse mon imaginaire et celui des autres, pour aller toujours plus loin dans la création.

La série Les rebelles du soccer

« Si on veut que le sport évolue, on ne doit pas juste faire évoluer la technique, mais aussi les mentalités. » — Paul Roux

La série Les rebelles du soccer, est une série qui passionnera sans aucun doute les amoureux(ses) de ce sport, car oui, les Rebelles de Lac-des-Aigles sont une équipe mixte et multiculturelle !! Les personnages y sont attachants, les matchs survoltés, et les valeurs humaines et sportives bien présentes au sein de cette expérience de sport d’équipe. Pour mieux comprendre le processus de création de Paul Roux, posons-lui quelques questions sur cette série...

Où puisez-vous votre inspiration?

Partout, toujours, et tout le temps! Le cerveau, c’est comme un muscle : plus on le fait travailler, plus il devient performant et génère des idées.

Tout ce qui m’entoure, ce que je vois ou vis est une source d’inspiration et peut potentiellement se retrouver dans un livre, ou en devenir le sujet, comme pour la série Les Rebelles du soccer. Je joue au soccer depuis 30 ans et je suis également coach depuis une dizaine d’années. Tout ce que j’ai vu et vécu sur les terrains m’a servi à écrire cette série et je me suis amusé à mélanger réalité et fiction, au point où on ne peut plus les différencier.

Pouvez-vous nous expliquer les origines de la création de la série « Les rebelles du soccer »?

Je suis auteur, illustrateur et auteur BD depuis longtemps et j’ai réalisé de nombreux livres. Mais, dans mes loisirs, je suis aussi joueur de soccer et coach. Je fais du sport parce que j’aime ça, mais aussi pour me garder en forme et me vider l’esprit. Car, lorsqu’on écrit et que l’on crée, des tonnes d’idées bouillonnent sans cesse dans notre tête.

L’idée de la série Les Rebelles du soccer est née lors d’une discussion avec mon directeur de collection chez Bayard, Thomas Campbell. Il savait que je connaissais très bien le soccer et il m’a suggéré d’écrire l’histoire d’une équipe de jeunes. Ce qui m’a inspiré cette équipe U12 de garçons qui, par manque de joueurs, est forcée d’accueillir des filles dans ses rangs. Je trouvais essentiel d’inclure des personnages féminins, car beaucoup de filles sont également très bonnes au soccer, comme la mienne, Angélique, qui est devenue un des personnages importants de la série.

Votre rôle de père a-t-il eu une influence sur votre activité littéraire? Si oui, de quelle manière?

Comme je vous l’ai mentionné, j’ai une merveilleuse fille de douze ans qui s’appelle Angélique et qui est une des héroïnes de la série les Rebelles du soccer.

Elle entre en scène au début du tome deux, Tous pour la coupe !, et, dans cet épisode, je raconte quelque chose qui lui est véritablement arrivé. Pour être certain qu’elle se sente à l’aise avec ce que j’avais écrit, je lui ai fait lire le manuscrit. Elle a été émue, m’accordant une note de dix sur dix, et elle m’a donné la permission de publier. Elle est ensuite devenue un des personnages principaux de la série.

Alors oui, elle influence directement mon activité littéraire. Je lui demande souvent son avis et elle est toujours de bon conseil. C’est très important pour moi ce qu’elle pense.

Passion=Profession

Selon vous, qu’est-ce qui fait le succès dans le domaine de l’écriture jeunesse?

Le succès est quelque chose de relatif et qu’on ne contrôle pas. L’essentiel, c’est de faire ce que l’on aime et de le faire le mieux possible, avec sincérité et détermination. Rester le plus vrai possible, tout en essayant de se dépasser à chaque nouveau projet. Avec humilité, car on ne cesse jamais d’apprendre, d’explorer et de s’améliorer, jusqu’à la fin.

Pour moi, le plus important est d’être lu, car tout part de là. Si le succès suit, que certains livres sont primés et que, en plus, les gens les achètent, c’est merveilleux ! Il ne faut pas oublier que c’est aussi un métier et je gagne ma vie avec mon travail. Et que pour y arriver, cela demande beaucoup de persévérance, de volonté, de travail et d’efforts.

J’ai beaucoup de chance : ma passion est devenue ma profession.

Avez-vous une ou des passions autres que la lecture et l’écriture?

Le cinéma, la gastronomie, les voyages... Dans ma vie, j’ai eu la chance de visiter de très nombreux pays et plusieurs m’ont directement inspiré des récits comme le Cameroun, la Namibie, le Pérou, le Panama, la Grèce, la Suède, la Belgique, la Hollande, le Danemark, l’Italie, la Russie, la Tunisie, Le Costa Rica, la Martinique et la Guadeloupe, Hawaï, la Californie, la Louisiane, la Floride, Cuba, le Mexique… et tout le Canada, d’Iqaluit à Vancouver, en passant par Halifax et Yellowknife!

Cet été, ce sera l’Irlande, l’Écosse et Londres. De nouvelles idées vont sûrement éclore de cette nouvelle aventure!

Lorsqu’on écrit et que l’on dessine, l’important est de sans cesse s’ouvrir de nouveaux horizons. Et pour moi, tout ce que je viens de mentionner y contribue.

Pouvez-vous me décrire votre façon de travailler l’écriture ou l’illustration de vos romans?

Lorsque j’écris, je travaille partout, tout le temps et dans toutes sortes d’endroits et de conditions. Mais pour l’écriture d’un roman, je travaille principalement chez moi, dans mon studio et je compose mon texte directement à l’ordinateur, ou sur mon iPad, comme je le fais en ce moment. Je transfère ensuite le texte sur l’ordi, pour le finaliser.

Je travaille de préférence dans le calme, car il faut beaucoup penser et réfléchir pour écrire. Il faut que je m’isole. C’est différent lorsque je dessine, car je peux écouter de la musique, la radio ou la télé en même temps, sans que cela n’affecte ma créativité. Écrire et dessiner ne demandent pas le même genre de concentration, mais les deux disciplines exigent beaucoup de travail et d’efforts.

Avez-vous un conseil à offrir aux jeunes qui aimeraient devenir auteur(autrice)?

Parlez de ce que vous connaissez, de ce que vous aimez et de ce qui vous passionne, et n’essayez jamais d’imiter ni de copier ce que font les autres. C’est la clé, le secret pour développer quelque chose d’intéressant, d’unique et de vrai. Le reste viendra avec la persévérance et le travail.

BIBLIOGRAPHIE partielle de l’auteur Paul Roux

Le secret enfoui, Paul Roux. Héritage, collection Frissons. 2019.

Pour les 10 ans et plus.

Résumé : Un soir d’automne, Raphaël apprend la mort de son chat. En creusant dans son jardin pour l’enterrer, il fait une étonnante découverte. Des contenants qui renferment des carcasses… Tout porte à croire que ces chats-là seraient morts brutalement. Cette fouille macabre entraîne une dangereuse enquête sur de sombres secrets.

Les rebelles du soccer T.05 : Duel au sommet, Paul Roux. Bayard Canada, collection Les rebelles du soccer, 2019.

Pour les 9 ans et plus.

Résumé : Les Rebelles se sont qualifiés pour représenter le Canada au Mondial des Amériques, auquel vingt pays participent. Mais pour parvenir en finale, filles et garçons devront rivaliser de courage et de détermination face aux joueurs étoiles des autres équipes U12 mixtes qu’ils affronteront.

Les rebelles du soccer T.04 : Cap sur le Mondial !, Paul Roux. Bayard Canada, collection Les rebelles du soccer, 2018.

Pour les 9 ans et plus.

Résumé : Le Mondial America se tiendra au cours de l’été. Cette compétition regroupant des équipes U12 mixtes des trois Amériques s’annonce exaltante pour Les Rebelles. Mais les blessures, les départs et les problèmes familiaux qui surviennent risquent de ternir les rêves de gloire de l’équipe.

Les rebelles du soccer T.03 : Les ballons d’or, Paul Roux. Bayard Canada, collection Les rebelles du soccer, 2018.

Pour les 9 ans et plus.

Résumé : La saison s’annonce intense pour Les Rebelles. Une rivalité s’installe entre les membres de l’équipe. Certains sont prêts à tout pour obtenir les ballons d’or décernés aux meilleurs joueurs, filles et garçons. Les gagnants rejoindront l’équipe élite mixte pour une compétition provinciale.

Les rebelles du soccer T.02 : Tous pour la Coupe!, Paul Roux. Bayard Canada, collection Les rebelles du soccer, 2018.

Pour les 9 ans et plus.

Résumé : À leur deuxième saison, Les Rebelles participent au premier tournoi de soccer mixte de l’histoire : la Coupe des Aigles ! Maintenant que les garçons et les filles s’apprécient mutuellement et forment un groupe soudé, l’équipe est très motivée. Mais la compétition s’annonce rude et les embûches de toutes sortes s’accumulent. Des douze équipes de U12, une seule remportera la Coupe.

Les rebelles du soccer T.01 : La saison des défis, Paul Roux. Bayard Canada, collection Les rebelles du soccer, 2018.

Pour les 9 ans et plus.

Résumé : La première saison de soccer des Rebelles semble compromise. Il manque des garçons pour former une équipe de catégorie U12. Le coach décide d’y intégrer des filles. Mais la plupart des garçons sont convaincus que ce n’est pas une bonne idée. Malgré leurs préjugés, les Rebelles devront devenir une équipe mixte et surmonter leurs rivalités.

Gladiateurs virtuels, Paul Roux. Bayard Canada, collection Zèbre, 2017.

Pour les 11 ans et plus. En lice pour le Prix Tamarac 2019.

Résumé : La vie de Marcus Chevalier change le jour où il s’inscrit au jeu de défis Altius. Sous le pseudo de Spartacus2908, il devient gladiateur virtuel. En réalisant les épreuves qu’on lui impose, il s’affirme et prend de l’assurance. Sur le Web, on acclame ses exploits et on admire son courage. L’anonyme et réservé Marcus devient progressivement le puissant et célèbre Spartacus2908. Rien ne semble pouvoir arrêter son ascension. Mais jusqu’où ira-t-il pour décrocher le gros lot de 10 000 $?

Dans la peau des autres, Paul Roux, illustration de la couverture : Mathieu Benoît. Bayard Canada, collection Œil de lynx, 2016.

Pour les 13 ans et plus.

Résumé : À cause des problèmes financiers de sa famille, Jonathan se voit forcé d’acheter ses vêtements dans une friperie. Il se découvre un don : quand il endosse les habits de quelqu’un d’autre, il est capable de replonger dans un souvenir de cette personne. Au départ, le garçon y voit l’occasion de vivre d’étonnantes aventures. Il s’aperçoit rapidement que ces expériences peuvent être aussi bouleversantes. C’est ainsi qu’il revit un accident de moto et suit le parcours chaotique d’un immigré clandestin. Il ignore toutefois que chaque don a aussi son prix. Il va le découvrir à force d’en faire usage.

Michelle-France Robidas

Maman d’une grande fille, et mamie de deux amours (Meg-Ann et Rafael) et d’un troisième bientôt, Michelle-France Robidas est bachelière de l’Université de Montréal et, depuis toujours, passionnée de littérature en général et de littérature jeunesse en particulier. Depuis 2003, elle s’implique bénévolement et professionnellement dans la promotion de la lecture chez les jeunes. D’abord collaboratrice au journal virtuel Le Sans Papier de la Téluq-Université du Québec, elle poursuit sa passion pour la littérature jeunesse avec Maman pour la vie, en y présentant mensuellement une chronique de littérature jeunesse québécoise. En 2019, Michelle-France désire mieux faire connaître les écrivaines et écrivains jeunesse d’ici, ainsi que leurs œuvres littéraires destinées à nos tout-petits, jusqu’à nos grands ados. Les adultes intervenant auprès des jeunes — parents, grands-parents, amis(es), enseignants(es), éducateurs(trices) — trouveront, dans ses chroniques, une foule d’idées de lecture permettant de répondre à maints besoins, mais visant toujours à cultiver le plaisir de lire! La lecture demeure un outil ludique et pédagogique à privilégier, car comme le disait Elena Rhim: «Un enfant qui lit, sera un adulte qui pense !»

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires