Activités

Trop de cadeaux à Noël?

Chez vous, il faut chercher le sapin derrière l’amoncèlement de cadeaux? Vos enfants prennent des heures à les développer? Et s’ils avaient tout simplement trop de cadeaux?

On veut couvrir nos enfants de cadeaux, c’est bien normal! Parfois, on a nous-mêmes de la difficulté à faire une sélection et on se laisse emporter par « Oh! Un dernier toutou, ils adoreraient! » ou « Ça lui ferait tellement plaisir! ». C’est une réaction normale! Et en plus, tous les membres de la famille veulent aussi les gâter. Nos petits lutins se retrouvent avec une avalanche de cadeaux et tout à coup on se met à craindre qu’ils n’apprécient pas vraiment le geste d’offrir un cadeau et prennent tous ces jouets reçus comme lui étant dus. La magie de Noël n’est-elle pas dans l’attente et le rêve de recevoir le cadeau tant attendu?

Si nos enfants sont surchargés de cadeaux, ont-ils simplement la chance d’expérimenter le sentiment d’avoir hâte et d’espérer s’ils savent que tout ce qu’ils entourent dans les circulaires se retrouvera inévitablement sous l’arbre le 24 décembre au soir?

Réflexion à l’approche de Noël

Et il y a aussi dans certaines familles la course à qui donnerait le plus gros cadeau ou qui pourrait se vanter de dépenser le plus à Noël. Quand vous vous apercevez de cette folie s’empare de votre entourage et que vous ne vous sentez pas à l’aise, il est bon de faire une réflexion personnelle sur le sens que l’on porte aux cadeaux.

  • Est-ce une façon de combler un vide?
  • Pourquoi gâtons-nous autant nos enfants?
  • Est-ce pour faire plaisir?
  • Est-ce pour faire comme les autres?
  • Est-ce qu’on se sent obligé de faire des cadeaux?
8 idées pour diminuer le nombre de cadeaux

Alors, voici nos idées pour diminuer le nombre de cadeaux sous l’arbre sans pour autant enlever de la magie à cette fête.

  • Pour chaque enfant, maman choisit un petit cadeau, papa en choisit un autre et on en offre un plus gros d’un commun accord. Chacun choisit un cadeau qui le relie à l’enfant.
  • On établit un montant fixe (et égal!) par enfant selon notre budget de l’année. Si on est habitué à donner plus, on met l’argent « épargné » pour se payer des petits luxes durant le congé des Fêtes (cinéma, restaurant, ski, etc.).
  • On demande aux autres membres de la famille de n’offrir qu’un seul cadeau ou on leur fixe une limite. Ils veulent donner plus? Ils le versent dans les REEE de l’enfant ou dans son compte épargne.
  • On suggère à la famille d’offrir une sortie aux enfants (pièce de théâtre, spectacle, cinéma, match de hockey, sortie au zoo, etc.).

  • Un abonnement à un magazine devient un cadeau qui s’étale sur toute l’année. Une façon fabuleuse aussi de les inciter à lire. De plus, les enfants se sentent bien privilégiés de recevoir, eux aussi, du courrier.

  • Une carte-cadeau! Non, ce n’est pas un cadeau de dernière minute! Pour l’enfant qui la reçoit, c’est la possibilité d’aller choisir lui-même ce qu’il veut… et pas nécessairement le 27 décembre! Aller magasiner avec un budget est un apprentissage, il ne faut pas l’oublier.

  • « Coupon de bonheur! » Offrez du temps et des privilèges à votre enfant. Cela vous semble ridicule? Pas du tout! Confectionnez des petits coupons « Une heure tout seul avec toi : tu choisis l’activité », « Je confectionne ton souper préféré », « Location de ton film ou jeu vidéo ce soir », « Bon pour un chocolat chaud », « Massage avant le dodo », etc. Vous pouvez même faire ce même type de cadeau à plusieurs membres de votre famille.

  • Si nos enfants reçoivent déjà beaucoup de cadeaux et qu’on ne sait plus quoi leur offrir, on peut plutôt investir le montant qu’on débourserait pour tous les cadeaux de la famille et s’offrir un weekend dans une auberge, un massage pour tous, un weekend de ski, une location d’un chalet, etc. Quand viendra le temps de profiter du cadeau, même si on est en février, on ressort une décoration de Noël pour souligner l’occasion!



  •  
  •  
Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.


Cette semaine
L’haptonomie, rencontrer bébé avant la naissance

L’haptonomie – développée par Frans Veldman, médecin néerlandais - est la « science de l’Affectivité ». 

Les 5 conseils d’une maman monoparentale

Monoparentales ou non, en couple, divorcées ou en familles recomposées, avec un enfant unique ou une tribu, je croise beaucoup de mamans qui se sentent seules. On tente de faire de notre mieux avec notre propre situation.

Une brosse à dents électrique ou manuelle pour mon enfant?

Tout d’abord, il est important de savoir que l’hygiène dentaire débute dès les premiers jours de la vie de votre enfant.

L’autisme invisible

Pour la majorité des gens, lorsqu’un autiste parle et s’exprime, c’est signe que tout va relativement bien et que la personne a très peu de défis.

Nos Concours

Gagnez le livre Margot et Clémence 'Le Dodo'

Participez pour gagner un livre pour enfant 0 à 2 ans

Pour simplifier l'organisation familiale!
Minimo motivation ludique

Gagnez les nouveaux outils de planification des repas

Gagnez un coffret de produits Attitude

Participez pour gagner l'ensemble familial pour les mains

Commentaires