Grossesse/Maternité

10 choses à savoir sur l'épidurale

Certaines ne jurent que par elle; d’autres la fuient comme la peste! Pour faire un choix éclairé, il est préférable d’être bien informée : voici donc 10 choses à savoir sur l’épidurale.

Qui peut avoir une péridurale?

Sauf contre-indication (fièvre, infection au niveau du dos [furoncles], troubles de la coagulation du sang, certaines maladies neurologiques), toutes les femmes peuvent recevoir la péridurale.

On a longtemps craint que l’encre des tatouages contienne des éléments toxiques et, de peur de contaminer la femme avec l’aiguille de ponction, refusé la péridurale à des femmes qui avaient un tatouage au bas du dos. Cette hypothèse est aujourd’hui démentie, mais il se peut néanmoins que l’anesthésiste refuse de vous administrer l’épidurale s’il juge qu’il y a des risques.

De plus, pour avoir une péridurale, un anesthésiste doit être présent au moment de votre accouchement. Il est dès lors nécessaire d’en parler avec le personnel médical le plus rapidement possible.

Puis-je avoir l’épidurale à n’importe quel moment?

Vous avez passé votre tour lorsqu’on vous a d’abord proposé la péridurale et, maintenant que le temps passe et que la douleur s’accroit, vous regrettez votre choix? Il est parfois possible de changer d’idée et de pouvoir encore avoir accès à la péridurale – à certaines conditions. D’une part, l’anesthésiste doit être présent et libre. De plus, si le travail est trop avancé (habituellement passé 7 cm de dilatation), on refusera de vous l’administrer, puisqu’elle n’aura pas le temps d’agir.

En quoi consiste l’épidurale?

Si vous demandez à recevoir la péridurale, un médecin anesthésiste viendra vous examiner et s’assurer que vous ne présentez pas de contre-indication. Ensuite, il vous invitera à vous asseoir ou vous coucher sur le côté. Là, il vous piquera dans le bas du dos, entre deux vertèbres lombaires. Oui : pour administrer la péridurale, l’anesthésiste doit piquer à l’aide d’une aiguille de perfusion dans l’espace péridural, qui se trouve autour de la moelle épinière. Une fois la perfusion faite, la médication est injectée par le biais d’un cathéter qui est rattaché à l’aiguille. L’effet se fait sentir assez rapidement (15 à 20 minutes). Une perfusion continue du médicament par le cathéter permet que cet effet perdure jusqu’à l’accouchement.

Le liquide antidouleur est composé d’un anesthésique local et d’un narcotique.

« Ce dernier augmente le potentiel de l’effet analgésique – qui élimine ou atténue la douleur », précise Dr Christian Loubert, anesthésiste à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Est-ce que ça fait mal?

Au moment de la piqure, il se peut en effet que vous ressentiez une certaine douleur lorsque l’aiguille pénètre dans le bas du dos. Mais cette douleur ne dure pas. En outre, la douleur des contractions pourrait bien vous en distraire.

Est-ce qu’on a les jambes paralysées?

L’anesthésique local présent dans le liquide antidouleur n’inhibe toutefois pas uniquement la transmission de la douleur : en effet, il entrave également la fonction motrice du nerf. Bref, une dose plus élevée peut donc entraîner une paralysie partielle du bas du corps. C’est pour cette raison que les anesthésistes en ont réduit substantiellement la dose depuis une dizaine d’années, signale toujours le Dr Loubert. Il est donc possible de bouger même si vous avez reçu une péridurale.

Quels sont les risques pour la mère?

Il y a certains effets secondaires, mais la plupart sont bénins. Il arrive donc que l’effet de la péridurale soit incomplet, ou inexistant. Certaines femmes ressentent aussi des douleurs dans le bas du dos. La péridurale peut aussi ralentir le travail.

Très rarement (moins de 1 % des cas), une lésion de la dure-mère peut causer des maux de tête. Il y a aussi de rares cas d’hypotension.

En outre, les accidents graves sont extrêmement rares (choc allergique, accident cardiaque…), mais, comme pour tout geste anesthésique, ils ne sont pas impossibles.

Y a-t-il des risques pour l’enfant?

La péridurale est considérée comme étant sûre pour la mère et pour l’enfant. Mais puisque la femme ne ressent plus bien les contractions, la poussée peut être plus longue et moins efficace. En outre, l’analgésie n’épargne pas complètement bébé, et il est possible qu’il soit plus endormi, à la naissance. Dans cette optique, on trace parfois un lien entre la péridurale et la difficulté à commencer l’allaitement.

Y a-t-il des alternatives à la péridurale?

Bien sûr! Mais ces solutions naturelles de rechange demandent de la préparation de la part de la mère et du père. On pense bien entendu à la méthode Bonapace, l’autohypnose, le massage…

Le protoxyde d’azote (aussi appelé gaz hilarant) compte parmi les traitements pharmacologiques : combiné à l’oxygène, il est aspiré par bouffées après chaque bloc de deux ou trois contractions. La méthode est efficace, mais son effet est de courte durée.

Une césarienne sous péridurale : c’est possible?

Oui! Même que la plupart des césariennes sont effectuées sous anesthésie épidurale ou spinale (le bas du corps est engourdi). Ainsi, vous êtes consciente et pouvez voir bébé lorsqu’il vient au monde. Bien entendu, vous ne verrez pas tout, puisque des champs opératoires masquent alors le ventre.

Allez-vous demander une épidurale?

Il est préférable de se poser la question avant le jour J. Comme nous le mentionnions, les méthodes alternatives de gestion de la douleur demandent de la préparation. Ainsi, la femme qui arrive le jour de son accouchement en n’ayant aucune idée de ce qui l’attend sera probablement dépassée par les événements. La péridurale lui permettra alors de souffler un peu et de se calmer. Plusieurs études ont cependant révélé que les femmes qui n’utilisent pas de médicament pendant le travail sont les plus satisfaites de leur expérience après la naissance du bébé.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires