Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

La stigmatisation du biberon et Le deuil de l'allaitement

Auteur Message

Inscrit le :
29 nov. 2020

Posté le: 23 janvier 2008 14:08:29 EST  
Laughing Laughing Laughing Laughing
Oui ça du ne pas être facile pour lui Laughing Laughing Laughing

revenir en haut

gen13

Inscrit le :
08 août 2006

Posté le: 23 janvier 2008 21:41:20 EST  
Peut-être qu'il a été capable d'allaiter. Ma pédiatre m'a dit que s'était impossible que je n'ai pas de lait parce que même les mères qui adoptent peuvent allaité. Alors peut-être que la prochaine étape sera les hommes qui allaitent.hi!hi!hi!

Moi aussi le système de santé m'a laissé tombé quand j'ai décidée de donner le biberon. Je n'avais droit à aucune informations.

Il faut vraiment que ça change.

gen13 Wink

revenir en haut

Mickey

Inscrit le :
15 mars 2007

Posté le: 24 janvier 2008 23:06:01 EST  
un gros merci
Wow! Ça fait vraiment du bien de vous lire...Je ne peux que dire Merci.

Je culpabilise encore pour deux deuils: allaitement et l'accouchement naturel.

De vous lire m'aide à rationnaliser les choses. La pression est si forte que maintenant, je dis tout de go (avant qu'on me le demande), non j'allaite pas, mais ma fille est très heureuse et la maman aussi....C'est ce qui est important et c'est ce qui ressort des témoignages.

Voici mon histoire...

Durant ma grossesse,j'avais vraiment idéalisé l'accouchement (chants de baleine, Zen etc.)et moi aussi je voulais absolument allaiter, j'avais fait mes devoirs, lu beaucoup de livres, j'avais une marraine d'allaitement, etc.

Première bémole, je dois être provoquée...Cela ne devait pas se passer comme ça et c'était pas ce qui était écrit dans mon magnifique plan de naissance...Je garde le moral. 21 heures plus tard (j'ai reçu double dose), je suis dilatée à 3, j'ai des contractions, mais elles disparaissent. J'ai l'impression que je n'accoucherai jamais et les chants de baleines sont bien loin dans mon esprit. Je me décourage....

Finalement, on me propose (j'avais pas vraiment d'autres options) la césarienne, car ma cocotte ne veut pas sortir de son nid et je commence à être épuisée. Un autre deuil à faire, je n'accoucherai pas naturellement et je ne saurai jamais ce que c'est. Cela se déroule rapidement, car 10 minutes plus tard l'opération est débutée (accouchement froid, efficace et je vois à peine ma puce avant qu'elle parte avec son papa). 2 hrs après la salle de réveil, j'arrive à allaiter ma puce sans problème-- soulagement-- il y a au moins qu'elle que chose qui se déroule comme prévu.

Malheureusement, les autres fois cela ne fonctionne pas très bien....je ne semble pas avoir assez de lait. Elle passe une heure par sein et hurle si la prise n'est pas réussie dès le premier coup. Les infirmières tentent tout et moi je tente de tirer ce que je peux durant la nuit (45 minutes et 2 petites gouttes-elle peut bien hurler la cocotte).

Le retour à la maison, c'est terrible, je tombe malade, mais ne peut prendre aucun médicament, car j'allaite. Plus personne pour m'aider sauf mon conjoint (plus d'infirmières pour me secourir et aussi me culpabiliser). Plus rien ne fonctionne, elle hurle et je tente toutes les positions possibles.

Je regardais ma petite puce et j'appréhendais la prochaine tétée. Tout le monde me dit de patienter que la montée de lait va règler tout ça! Quelle montée de lait??? Ça fait plus de 5 jours et rien, je capotais. L'allaitement devait être merveilleux et me rapprocher de mon enfant...alors que pour moi cela devenait un vrai cauchemar éveillé. La seule chose certaine, je l'aimais de tout mon coeur.

J'ai finalement capitulé le 7 ième jour, car j'étais rendu que j'avais peur de ma cocotte (aussi effrayant que cela puisse parraître). Je me chicanais avec mon chum sur la façon de lui donner le sein et je n'avais plus de plaisir à être simplement une maman. Le biberon m'a permis de me reposer et de vraiment profiter du temps passer avec ma puce. J'ai retrouvé le contrôle de moi-même et j'ai pu enfin me laisser aller au plaisir d'être une nouvelle maman. Mon lien est très fort avec ma cocotte et cela n'a rien avoir avec la façon de la nourrir...Elle a maintenant une maman calme, saine d'esprit et qui savoure les petits moments avec elle.

Soyons donc solidaires entre nous, car nous sommes toutes des maman peu importe nos choix. L'essentiel c'est d'être bien avec notre bébé, alors arrêtons de juger les autres, car chacunes à son histoires...

Merci, désolée d'être si longue, mais c'est vraiment libérateur Embarassed

revenir en haut

alicya

Inscrit le :
24 oct. 2007

Posté le: 26 janvier 2008 09:02:49 EST  
Salut TIpoune

Non j ai accoucher a St Jérome..

oui mon medecin nous a beaucoup aidé elle a exiger que les infirmieres nous écoutent plus et nous donne ce qu on avait envie

elle a bien vu que je petais une coche lorsqu elle m a dit que ma petite ne pouvait pas sortir de l hopital

et mon chum traitait tout le monde d imcompétente.. il a pas été avec le dos de la cuillere mais bon je le comprend le stress et tout mais je lexcuse pas pour autant

lors que je suis allée a mon rdv de 5 semaines apres l accouchement mon doc m a reparler de ces evenements et elle m a dit que la prochaine fois d exgier de voir mon doc si

( elle est tres gentille ma doc vraiment disponible

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 oct. 2007

Posté le: 28 janvier 2008 14:51:59 EST  
moi aussi alicya j'ai accouché a St-Jérôme !!!!! et ils sont assez fou pour l'allaitement!!!

Je ne pense pas retourner la-bas pour mon prochain...

revenir en haut

wizzj

Inscrit le :
19 oct. 2007

Posté le: 31 janvier 2008 15:53:08 EST  
Super! Bravo!
Bonjour à toute,

Je suis contente de vous lire... ça fais du bien. Je suis contente qu'il y ai enfin une tribune pour nous :"les biberonneuses".

Tout au long de ma grossesse, je me disait que je voulais donner ce qu'il y a de mieux à mon bb mais je restait ouverte à l'idée du biberon... juste au cas. (Même ça on me l'a reproché par la suite!)

J'ai accouché en plein milieu de la nuit, un accouchement rapide mais une grosse "job" de couture nous attendais...Même si j'ai pu tenir mon garçon, c'est mon chum qui à fait le peau à peau...

On a mis le ptit au sein dès que possible... Mes mamelons se rétractaient et bb têtait difficilement... on m'a dit que ça arrivait lorsque les sécrétions de la naissances étaient aspirés avec un tube entré dans l'ÉSOPHAGE...

À l'hopital, toute les infirmières ont leurs conseilles et leur façon de faire... Et certaines ne sont ni douce ni subtile dans leur façon de montrer et donner leurs opinions.

Donc après m'être fait tripoter par toutes, j'étais à bout... C'Est là que qql à eu l'idée géniale de faire venir la spécialiste "allaitement" de l'hosto!Il était temps...avec elle, on a essayer la téterelle... le DAM... pincer les seins et faire boire la goutte...

À la maison c'est les infirmièere du CLSC qui, bien gentille mais ayant un mandat, ont pris la relève... des conseils encore et encore...

PRODUITS NATURELS : J'ai gobbée le fenouil grec, le chardon bénit et la levure de bière...RIEN!

MÉDICAMENT : j'ai eu une prescription pour un médicament miracle censé provoquer une montée laiteuse... RIEN!

TIRE-LAIT ÉLECTRIQUE : La [email protected]#$%? de machine... déjà en post-bb... avec ça sur les seins tout ce qui me restait de simili-confiance en ma "féminité" a eu un choc... déjà que la téterelle et le DAM m'avait scrappé l'image de la beauté de l'allaitement, là c'était ravageur, je n'aimait pas que mon chum me voit ainsi. Et après 15 minutes sur chaque seins j'ai pu avoir un gros...suspense...6ml.. donc...RIEN

MON CHUM : Pauvre gars, il essayait tout ce qu'il pouvait pour nous aider... mais pas facile pour lui non plus... Quand nous utilisons le DAM et la téterelle nous avions besoin de 4 mains... Les gens ne comprenais pas la fatigue et le rôle de mon copain..C'était toujours à réexpliquer.

BÉBÉ : Suivant les recommandations des infirmières, nous devions le réveiller au 2 heures à la débarbouillette froide...je vous dit c'EST CRÈVE COEUR DE VOIR SON POUPON ANGOISSER à chaque fois qu'on le prend. Pour moi, ça c'était trop!

Après tout ça...JE N'AI JAMAIS EU DE MONTÉ LAITEUSE...JAMAIS

C'est mon chum qui a finalement encouragé fortement l'utilisation du biberon, je me suis senti un peu trahi au début... mais ensuite j'ai compris qu'il a fait ça par amour. Sérieusement, je pense que c'était mieux pour ma santé mentale.

On a investit argent, temps mais surtout et le pire pour moi... J'EN SUIS PRESQUE VENUE À DOUTER QUE JE POUVAIT ÊTRE UNE BONNE MAMAN...

Le mouvement social pro-allaitement m'A jeter à terre. La maternité devrait être une des plus belles expériences pour une femme. Ç'est frustrant de se sentir une mauvaise mère dès le départ.

Je trouve ça triste que les femmes qui ait pu m'Aider le plus sont celle qui ont dû faire le deuil de l'allaitement elles aussi... des femmes qui nous regardaient (moi et mon chum) l'air perplexe devant les bibs et les préparations et qui nous conseillait un peu.

Non mais merde les CLSC, c'est nos taxes qui paient pour ça...Je n'était même plus bien venu en clinique d'allaitement... et même avant dans les cours prénataux...RIEN sur les biberons...c'est NOS BÉBÉS QUI EN PAIENT LE PRIX... l'eau pas assez bouillie, une maman surmenée...l'isolemet

De la pression social il y en a, mon garçon à 2 mois et demi et je dois encore expliquer régulièrement au gens ou au médecin pourquoi je n'allaite pas.

C'EST BEAU DE REVALORISER L'aLLAITEMENT MAIS PAS À TOUT PRIX...PAS EN DIMINUANT CELLE QUI FONT UN CHOIX DIFFÉRENT...peu importe les raisons.

OUF! Merci à celles qui m'ont lu (vous avez été patiente!) et à celles qui ont partagé (vous m'Avez fait du bien!)

et surtout MERCI ISA0583!

WizzJ

revenir en haut

Isa-Lylou et Lexie

Inscrit le :
18 déc. 2007

Posté le: 31 janvier 2008 16:00:15 EST  
salut les filles!
Ca fait un bout que je suis pas venue sur le forum. Mais je n'ai pas abandonner la bataille! Je songe a écrire au journal de Montréal pour dénoncer la presson dans le "courrier de Louise Deschatelets"

bonne idée?
je crois que oui

revenir en haut

Inscrit le :
29 nov. 2020

Posté le: 31 janvier 2008 16:01:23 EST  
C'est une très bonne idée!

revenir en haut

Cocci

Inscrit le :
08 déc. 2004

Posté le: 31 janvier 2008 16:06:19 EST  
Très bonne idée Isa, et elle pourra aussi peut-être donner des idées pour d'autres façons de dénoncer le phénomène!!!

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 oct. 2007

Posté le: 31 janvier 2008 16:49:00 EST  
Oui Isa très bonne idée...

revenir en haut

Cerise26

Inscrit le :
11 juil. 2007

Posté le: 31 janvier 2008 19:20:19 EST  
Savez-vous quoi les filles, je ne sais pas si j'ai déjà dit ça ou pas... mais j'ai l'impression qu'il y a beaucoup plus de filles qu'on le pense qui n'allaitent pas ou qui ne l'ont pas fait longtemps... c'Est peut-être juste qu'elles le crient moins partout... j'observe dans mon cercle d'amies, à ma job, à mes cours de yoga, partout... et le ratio est pas mal près du moitié moitié... et même plus. C'est la pression sociale qui fait qu'on a l'impression d'être les seules... mais je vous le dis, c'Est loin d'être le cas !

revenir en haut

Inscrit le :
29 nov. 2020

Posté le: 1 février 2008 12:57:18 EST  
aller lire ça ca fait du bien.
http://www.liberation.fr/vous/sante/220230.FR.php

revenir en haut

Isa-Lylou et Lexie

Inscrit le :
18 déc. 2007

Posté le: 1 février 2008 16:08:58 EST  
Effectivement océane ca fait du bien a lire

Moi j'ai écrit à Louise Deschatelet dans le journal de montréal sous le pseudonyme super original suivant : anonyme!

à vos journaux les filles! j'ai trop hâte de voir ce qu'elle va répondre!

revenir en haut

Isa-Lylou et Lexie

Inscrit le :
18 déc. 2007

Posté le: 1 février 2008 20:30:46 EST  
Salut! C'est encore moi !
Comme vous le savez, moi je culpabilisais beaucoup de ne pas allaiter pour tout les "bienfaits" de l'allaitement dictés par l'OMS dont je privait mon bébé.
En parcourant le net...a la recherche de témoiniage, je suis tombé sur un blog ou on disait ceci (et honnêtement ca ma fait du bien de le lire!!!):

[...]Les conseils de l'OMS valent surtout pour les pays en voix de développement, ou l'introduction de force par les entreprises agroalimentaires du lait maternisé à multiplié la mortalité infantile. Parce que faire un biberon avec de l'eau que l'on boit au robinet (l'eau minéral est très chère) dans ces pays n'est pas la meilleure chose que l'on puisse faire pour assurer la survie des bébés. Dans les pays comme le nôtre, ces directives sont évidemment un contresens. Les utiliser pour promouvoir l'allaitement féminin est d'une totale mauvaise foi. D'ailleurs, "promouvoir", dans ce cas là, est un verbe qui me hérisse. On informe et les femmes choisissent . On ne promeut pas (ou alors uniquement dans les pays du Tiers Monde pour les raisons sanitaires que j'ai évoqué plus haut).
Idem pour les idées reçues sur le fait que les anticorps maternels protègeraient l'enfant plus longtemps. C'était sans-doute vrai au temps préhistorique. Mais ça ne l'est plus du tout maintenant.[...]




Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

revenir en haut

Eucaliptus

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 2 février 2008 08:21:14 EST  
Isa, je suis tout à fait d'accord avec ce qui est écrit sur le blog.

Mon père, qui est pharmacien, m'a toujours dis que l'allaitement prolongé était favorable dans les pays sous-développé. Comme la qualité et l'accessibilité de leur eau est exécrable, il est préférable que les mères allaitent jusqu'à 2 ans. Par contre ici, les conditions diffèrent et un allaitement jusqu'à 2 ans n'était nullement nécessaire.

Moi je suis en allaitement mixte et je m'en vais tranquillement vers un allaitement uniquement à la formule, compte tenu de la baisse de production. Je suis très à l'aise avec ma démarche et je suis fière de dire que c'est de cette façon que je nourris et nourrirai mon enfant. Moi, j'aime bien être dans le clan de celles qui ne font pas ce que DICTENT les organismes et corps médicaux. J'ai toujours trouvé qu'offrir le meilleur était quelque chose de discutable. Moi, j'offre le meilleur à ma fille à tous les jours. Je lui offre un amour inconditionnel, de la stimulation, un environnement sain.

Ça me fait sourire les femmes qui clament offrir le meilleur à leur enfant parce qu'elles allaitent. Si elles savaient ce qu'elle mangeait sur une base quotidienne et la quantité d'hormones de croissance qu'elles avalent (nous n'avons qu'à penser à la quantité d'hormones que l'on retrouve désormais dans notre viande, fruits et légumes) et qui passent dans leur lait, par si sûre qu'elles clameraient encore qu'elles offrent LE meilleur. Wink

revenir en haut

Juju2007

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 3 février 2008 11:57:35 EST  
Tout à fait d'accord avec ce blog moi aussi...ça a bien du sens! Smile

revenir en haut

Isa-Lylou et Lexie

Inscrit le :
18 déc. 2007

Posté le: 8 février 2008 08:08:28 EST  
Bon suuuuuuuuuper ! tout pour me réconforter dans le fait que je donne le biberon ! Ce matin, justement, en donnant le biberon a ma fille, j’écoutais les nouvelles et il parait que le plastique des biberons de marques les plus reconnue : Playtex, Avent et compagnie dégageraient des substances nocives responsable du cancer de la prostate, du sein, de l'hyperactivité et de la puberté précoce chez les jeune filles !

Moi qui commençais a aller mieux et a me sentir moins coupable… je suis en train d’empoisonner ma fille et lui donner le cancer maintenant ! J’ai l’impression que je ne ferai jamais le deuil de l’allaitement et que je ne me sortirai jamais de cette FOUTU CULPABILITÉ.

Je bouille de rage ! et en meme temps j’ai envi de pleurer chu telllllllment écoeurééééééééée de pas être bien avec mon « supposé » choix, vous avez pas idée comment

revenir en haut

Inscrit le :
29 nov. 2020

Posté le: 8 février 2008 08:57:45 EST  
Je te comprend Isa, non mais! Ca va tu finir ce branle bas de combat contre les biberons. Crime le plastic y'en a toujours eu des subtances chumiques et ça partout!! Evil or Very Mad Même que si vous rester a proxomité d'un tour a haute tension ça peut faire des ravages. Heille, la socièté est entourer de produits cancérigènes. Même les mamans doivent en transmettre dans leur lait car elle boivent aussi de l'eau embouteiller et consomme d'autre produit pour la peau etc. On devrait aussi analyser leur urine a elle??? Revenons au temps d'Émilie bordeleau ça va tout réglé Sad{|= même elle donnait le biberon Laughing

revenir en haut

Isa-Lylou et Lexie

Inscrit le :
18 déc. 2007

Posté le: 8 février 2008 09:12:14 EST  
LOL ! Laughing

revenir en haut

Inscrit le :
29 nov. 2020

Posté le: 8 février 2008 09:17:57 EST  
ISA Y'a aussi que ce n'est pas seulement les biberons là [-X . Les bouteille d'eau aussi et autre matières plastique donc les mamans qui allaitent aussi peuvent en transmettre a leur enfant. C'est tu pas un peu réjouissant Applause

revenir en haut

Se connecter pour répondre