Finances

Les premières expériences avec l’argent

Du triste constat qu’un jouet coûte plus cher que ce que grand-maman a glissé dans l’enveloppe à la première carte bancaire, voici quelques expériences financières vécues par les enfants.

Petit 20 $ va loin… ou pas

Quand un jeune enfant reçoit un beau 20 $ dans une carte de Noël, il s’imagine tous les bonbons, les jouets, les véhicules motorisés et les cadeaux qu’il pourra acheter. Il apprend vite et à la dure qu’on n’a pas un gros pouvoir d’achat à 6 ans.

Acheter de l’argent

Une fois que les enfants ont compris qu’ils ne pourront pas acheter beaucoup avec le contenu de leur enveloppe, les plus jeunes ont souvent une idée de génie : « Je vais acheter de l’argent! »

Je t’ai acheté un cadeau!

On adore quand les enfants donnent un cadeau à leur petite maman chérie, mais quand le budget cadeau est minuscule et qu’il revient avec une figurine de Daryl Dixon (Walking Dead) qui ressemble plutôt à Elvis, ou un rouge à lèvres d’un rose étrange dont on ne soupçonnait même pas l’existence, on n’a pas le choix de rire un peu.

- Tu vas mettre le nouveau rouge à lèvres au souper avec tes amies du travail, hein?

- Oui mon amour, ça va être ma-gni-fique!

Les taxes

Quand un enfant se décide à dépenser la carte-cadeau qu’il vient tout juste de recevoir, il pourrait bien avoir une surprise à la caisse. Il vous demandera peut-être, tout piteux, de payer les taxes dont il n’avait entendu parler que de manière très abstraite, comme une légende. Une légende vraiment injuste d’ailleurs…

Négocier avec une dame en tailleur

Parfois les enfants ont un petit relent d’autonomie et veulent ouvrir un compte où ils pourront déposer tous les sous contenus dans leur tirelire. Voir un enfant de huit ans jurer à la caissière qu’il est assez responsable pour avoir une carte bancaire et que jamais, au grand jamais, il ne dévoilerait son NIP, ça n’a pas de prix.

Évidemment que je me souviens de mon NIP

C’est un peu plus tard que ça se corse. C’est quand ils doivent utiliser leur carte (qui sert nettement moins souvent que la nôtre) et qu’ils réalisent qu’ils ont oublié leur NIP et que dix personnes attendent derrière eux qu’ils s’en souviennent. Pour certains, c’est assez gênant pour les faire jurer de ne plus jamais utiliser cette carte en public.

Des frais? Comment ça des frais?

En plus des taxes (injustes!) dont on parlait tantôt, il faut parfois ajouter des frais de livraison et de transaction, quand ce n’est pas un gros pourboire de 2 $! Et on est reparti dans les explications qui feront de notre enfant un consommateur avisé qui sait calculer avant de dépenser!

Premier emploi

Quand ils ont leur premier emploi, c’est une tout autre histoire! Quelques-uns vont cacher tout leur avoir comme le ferait un écureuil, d’autres dépensent sans calculer et surtout sans prévoir leurs futurs achats. C’est habituellement à ce moment-là que le parent répète encore ses consignes de bonne gestion financière, un message qui devra être répété au moins 25 fois avant de faire son chemin!

Les prodiges de l’argent

Bien sûr, il y a des jeunes qui ont plus la fibre financière que d’autres. Ils comprennent tout du premier coup, négocient, économisent chaque sou qu’ils reçoivent et trouvent des façons ingénieuses de faire un peu d’argent. La limonade, la vente de bracelets, les ventes de garage, le gardiennage, tout y passe. Vous avez peut-être d’ailleurs entendu parler de ce garçon de 10 ans qui fait fureur aux États-Unis? Féru de mode et toujours tiré à quatre épingles, Cory Nieves est en train de réinventer le kiosque de limonade. Voilà de quoi inspirer vos petits entrepreneurs en herbe!

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires