Finances

L’impact de l’augmentation des tarifs des services de garde

En novembre dernier, le gouvernement libéral de Philippe Couillard annonçait une augmentation des frais de garde, mettant ainsi fin au tarif unique pour favoriser un paiement en fonction du revenu des parents.

Le vrai tarif des garderies

La modulation des tarifs de garde en fonction du revenu familial net devait entrer en vigueur le 1er avril dernier, mais comme le projet de loi 28 n'a pas encore été adopté, l'augmentation est remise pour un temps.

Ce que ça signifiera quand le projet de loi sera adopté? En gros, le tarif de garde fixé à 7,30 $ par jour restera le même pour les familles avec un revenu total de moins de 50 000 $. (Il sera indexé chaque année, selon l’inflation, à partir de 2016.) À partir d’un revenu de 50 001 $, le tarif augmentera à 8,00 $ par jour, alors que pour les revenus supérieurs à 75 000 $, le tarif quotidien augmentera graduellement pour atteindre 20,00 $ par jour si on a un revenu d’environ 155 000 $.

Deux factures

C’est au moment de faire leur déclaration de revenus que les familles les mieux nanties paieront davantage. En effet, le tarif de base, fixé à 7,30 $, sera toujours payable directement au service de garde subventionné : pas de changements à ce niveau. La modulation en fonction du revenu familial sera donc versée à même la déclaration de revenus et les retenues à la source sur le salaire. Bref, les Québécois auront deux factures à payer : la première au CPE, la deuxième au gouvernement, après le calcul des impôts.

Le ministère des Finances donne l’exemple suivant : « un couple ayant des revenus de travail égaux totalisant 100 000 $ aura un tarif de garde de 11,41 $ par jour. Un montant quotidien de 7,30 $ sera versé à la garderie, alors que la contribution additionnelle de 4,11 $ sera versée lors de la production de la déclaration de revenus. »

Comment calculer le tarfi de votre garderie ?

Alors, combien coûtera votre place en garderie? Les frais de garde représentent un engrenage dans un mécanisme complexe, composé d’un ensemble de mesures fiscales visant les familles. Il n’y a donc pas une seule réponse. En effet, les hausses de frais de garde affecteront différemment les ménages au revenu similaire, notamment à cause de la déduction fiscale pour la garde d’enfants à Ottawa, qui s’applique au revenu le plus faible du couple.

Le calculateur

Pour aider les familles à y voir plus clair, le ministère des Finances a mis à jour son calculateur, permettant ainsi d’évaluer le coût quotidien net des frais de garde. Utilisez-le pour y entrer les montants exacts ou approximatifs de vos revenus familiaux pour avoir une meilleure idée de la facture qui vous attend en 2016.

Le calculateur permet d’estimer les aides auxquelles les parents pourraient avoir droit sur la base de certaines hypothèses. Il reflète ainsi les situations les plus courantes. Le calculateur, qui est facile d’utilisation, permet aussi d’aider les parents à comparer les avantages financiers entre une place de garde subventionnée et une place en garderie privée. Vous pourriez être très surprise des résultats et avoir même envie de transférer vos enfants en garderie privée tellement les économies sont importantes dans certaines situations! Bien sûr, au privé, votre facture hebdomadaire sera plus élevée sur le coup, mais vous récupérez des sommes importantes. Faites le test avec le calculateur pour avoir une idée plus précise.

Dans ce premier exemple dans lequel deux enfants fréquentent un milieu de garde, une place au privé coûte 12,84 $ par jour et une place subventionnée revient à 17,72 $, donc une différence de 4,88 $ par jour en faveur du privé.

Dans ce deuxième exemple, on a calculé seulement un enfant, et encore une fois, le privé est plus avantageux financièrement : 6,81 $ par jour contre 9,09 $ par jour dans un CPE!

Rappelons que les ménages concernés devront calculer les frais supplémentaires à payer pour 2015 au printemps 2016, lorsqu’ils feront leur déclaration de revenus.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Dépister les difficultés et les troubles d'apprentissage

Quand un élève a des difficultés d'apprentissage ou d'adaptation à l'école, il vit aussi des difficultés à la maison. Comment agir dans ces situations?

Pleurer, c’est pour les filles!

Plus jeune, lorsque mon frère pleurait, mon grand-père demandait à ma grand-mère d’aller lui chercher une robe. Pleurer c’est pour les filles; mais pourquoi? Parce que les filles sont plus faibles ou parce que les filles ont des émotions?

Vacances : six idées pour dénicher de l’argent rapidement

Les vacances arrivent à grands pas et vous n’avez pas commencé à mettre d’argent de côté? Voici six idées pour dégager une marge de manœuvre dans le budget de votre famille, au cours des prochaines semaines.

Nutrition - les vitamines importantes pour la femme enceinte

Si l’on est ce que l’on mange, bébé, lui, naît selon ce que l’on mange! De nombreuses vitamines sont indispensables à l’aboutissement d’une grossesse sans heurts.

Nos Concours

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non