Enfant

Comment se préparer à l'adolescence de son enfant?

Pour plusieurs, l’adolescence est synonyme de crise, mais elle n’est pourtant pas automatique! Voici certains faits qui vous permettront de vous préparer à cette nouvelle étape de la vie de votre enfant.

Pourquoi s’y préparer?

L’adolescence est une période de transition vers l’âge adulte qui débute au plus tôt vers 9 ans pour se terminer au plus tard vers 23 ans. Lors de cette période, l’enfant vit des changements physiques, psychologiques et sociaux majeurs. Un autre marqueur de changement : la relation parent-enfant. Les parents ont alors le sentiment de perdre la belle camaraderie qu’ils partageaient avec leur enfant. Ce sentiment de perte peut venir affecter les interventions parentales. Du côté de l’enfant, l’adolescence représente une envie de trouver ses propres intérêts, valeurs, une recherche d’identité individuelle. Cette recherche peut l’amener à rejeter certaines valeurs ou contester des décisions parentales. Il est important pour tout parent de savoir que ces contestations, négociations ou rejets sont normaux. Elles ne sont pas dirigées personnellement vers le parent.

Les stades de l’adolescence

La période de l’adolescence s’étend sur plus d’une décennie. Elle comporte différents stades ayant pour but de rapprocher le jeune vers l’autonomie, la responsabilité et l’indépendance du jeune adulte. Les âges qui caractérisent les stades varient selon les auteurs. Voici une présentation des trois stades de l’adolescence, proposée par Pickhardt (2013) qui s’échelonnent jusqu’à l’âge adulte. Elle met en évidence la fonction de la période pour le jeune ainsi que des pièges à éviter pour les parents.

La préadolescence : entre neuf et 12 ans

C’est à cet âge que le jeune se sépare graduellement de l’enfance. Il perd certains intérêts qui lui ont déjà été chers et ne sait plus tellement ce qui lui fait plaisir. Il comprend graduellement qu’il ne veut plus considérer la compagnie de ses parents comme un élément central dans sa vie. Du côté des parents, c’est l’impression d’avoir perdu un compagnon avec qui vous aviez des intérêts communs qui prédomine. Chez le jeune, ce stade est souvent marqué par :

  • Plus de désorganisation (souvent marquée dans la chambre)
  • Une moins bonne attitude face à l’autorité (contester directement les demandes ou encore de manière passive en retardant le plus que possible les échéances)
  • Avoir plus tendance à tester les limites que mettent les parents
  • Un état d’esprit plus négatif (il reconnait ce qu’il ne veut plus ou pas, mais ne sait pas encore clairement ce qu’il veut vraiment, ce qui vient affecter son humeur)
Conseils

Pour favoriser le climat de respect et de confiance, démontrez à votre enfant de l’ouverture et de l’écoute. Il va commencer à ne plus voir les choses de la même manière que vous, et c’est bien normal. Il est important de l’écouter même si vous n’êtes pas d’accord avec ses propos.

Il est important de garder en tête que, par exemple, si votre jeune n’a pas ramassé son assiette, même après votre troisième demande, ce n’est pas un affront personnel! Les parents sont encouragés à garder le cadre de limites claires qu’ils ont établi pendant l’enfance.

Aidez votre enfant à développer des nouvelles habiletés d’organisation. Si, par exemple, l’ordre de votre maison est important pour vous, ignorer son bazar lui envoie le message que certaines règles tiennent et d’autres non. Vous pouvez alors trouver une solution pour résoudre ce problème (déterminer d’un moment où vous souhaitez que la chambre soit rangée et l’assister).

Si vous remarquez que votre jeune a un état d’esprit plus négatif qu’à l’habitude, cherchez les signes qui vous montrent qu’il est prêt à discuter.

Il n’est pas rare que les jeunes de cet âge veuillent délaisser des activités parascolaires qu’ils entretenaient depuis plusieurs années. Ils ne l’apprécient plus ou encore se sentent trop vieux pour y participer. Ces activités peuvent cependant grandement influencer son estime personnelle. Si par exemple, votre fille a toujours fait partie de l’équipe de natation, être une nageuse fait partie de comment elle se perçoit. Arrêter radicalement toute activité à cet âge peut contribuer à un état d’esprit négatif ainsi qu’à une estime personnelle plus fragile. Si votre enfant veut quitter ses activités, cherchez un compromis. Proposez-lui un délai avant d’abandonner afin de voir si ce n’est que passager.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin, jour 15 présenté par : Cubik

Concours de Noël 2018, jour 15 présenté par : Cubik

Nos Concours

Faites le tour du monde avec Lila!

Gagnez votre exemplaire du livre: Un tour du monde pour l'anniversaire de Lila!

Découvrez la douceur Johnson’s

Nouvelle gamme pour la peau délicate des nouveau-nés

Commentaires