Enfant

Les enfants manipulateurs

Vous avez souvent l’impression que votre enfant tente de vous manipuler et ce comportement vous désespère? Voici quelques explications et solutions.

Depuis quelque temps, votre enfant fait régulièrement des crises pour obtenir ce qu’il veut et il lui arrive de vous déclarer son amour alors que vous savez pertinemment qu’il est en train de vous en passer une petite vite. Mais comment a-t-il développé ce comportement manipulateur et que pouvez-vous faire pour y remédier?

Comment un enfant devient-il manipulateur?

Pour comprendre comment un enfant apprend à manipuler ses parents, il faut d’abord explorer les raisons qui le poussent à nous manipuler. Nous avons parlé avec Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice, qui nous explique qu’un enfant qui manipule ses parents le fait en général parce qu’il désire obtenir quelque chose ou encore pour détourner l’attention du parent dans le but d’éviter des conséquences. Pour parvenir à ses fins, l’enfant peut mentir, négocier, faire du chantage affectif, cajoler, tout ça dans le but d’influencer son parent et éviter d’avoir à faire face à la réalité, en une sorte de déresponsabilisation. Plus l’enfant a du succès avec cette méthode, plus il a recours à ce genre de tactiques et exerce son pouvoir sur ses parents.

Il faut savoir que le mensonge peut être une étape normale du développement de notre enfant sans que ça soit une source d’inquiétude comme nous le révèle Stéphanie Deslauriers : « ce n’est pas d’emblée tous les enfants qui vont finir par manipuler, et le mensonge peut être normal entre l’âge de 2 et 3 ans quand l’enfant commence à développer son imaginaire et qu’il ne comprend pas encore tout à fait la nuance entre son imagination et ce qui est réel. C’est plus vers l’âge de 7 à 8 ans que l’enfant devrait avoir une compréhension de la réalité, mais qu’on peut observer une intention de mentir dans le but d’obtenir quelque chose ou d’éviter des conséquences. »

Comment reconnaitre un enfant manipulateur

Est-ce qu’on doit s’inquiéter dès que notre enfant fait une crise? Bien sûr que non, des événements isolés causés par la fatigue ou une mauvaise communication entre les membres de la famille peuvent survenir sans nécessairement indiquer que votre enfant développe de mauvaises habitudes de manipulation. Selon Mme Deslauriers, c’est plutôt lorsque vous remarquez, sur une longue période, que votre enfant fait la pluie et le beau temps chez vous que l’alarme devrait sonner : « Si à chaque fois que le parent fait une demande à son enfant, ça résulte en négociations interminables et que le parent est rendu à marcher sur des œufs avec lui ou à altérer le fonctionnement normal de la routine quotidienne pour éviter de le contrarier, l’enfant finit par comprendre qu’il peut gérer la maisonnée. Si l’enfant est de bonne humeur, ça va bien, mais quand il est irrité, l’ambiance s’en ressent. »

Les risques

Outre les désagréments que son comportement engendre sur le quotidien, laisser notre enfant nous manipuler peut faire en sorte qu’il n’apprendra jamais à accepter la responsabilité de ses actes et qu’il se sentira éternellement victime de la vie. Stéphanie Deslauriers nous apprend qu’« un enfant qui est jeune et qui a le contrôle de tout ce qui l’entoure devient rapidement très angoissé et plus son angoisse monte, plus il tente de contrôler et fait rouler l’engrenage malsain de la manipulation. Le rôle universel d’un enfant ne devrait pas être de gérer son entourage, mais bien d’être pris en charge afin de pouvoir développer son indépendance dans un environnement encadré et rassurant. »

Quoi faire?

Si vous constatez que votre enfant a un comportement manipulateur, la première chose à faire c’est d’essayer d’identifier les raisons qui l’incitent à vous manipuler et de comprendre ce que ce comportement lui rapporte. Puisqu’il a fait le choix de vous manipuler, c’est probablement qu’il considère que ça lui apporte plus d’avantages que d’inconvénients et non parce qu’il veut faire du mal. Mme Deslauriers aime faire le lien avec l’estime de soi : « si on prend l’exemple d’un enfant qui veut toujours être le premier ou le meilleur, il faut se questionner si ses attentes viennent de nous, si nos gestes inconscients font en sorte qu’il pense qu’il doit tout faire pour vous plaire. C’est important de se remettre en question. »

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin, jour 15 présenté par : Cubik

Concours de Noël 2018, jour 15 présenté par : Cubik

Nos Concours

Faites le tour du monde avec Lila!

Gagnez votre exemplaire du livre: Un tour du monde pour l'anniversaire de Lila!

Découvrez la douceur Johnson’s

Nouvelle gamme pour la peau délicate des nouveau-nés

Commentaires